Fin absurde de BazzoTV

Marie-France Bazzo... (Olivier Pontbriand, archives La Presse)

Agrandir

Marie-France Bazzo

Olivier Pontbriand, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Considérée comme une émission de variétés par Patrimoine canadien, BazzoTV quittera l'antenne de Télé-Québec au printemps après 10 saisons. Non pas en raison des cotes d'écoute - en moyenne 128 000 téléspectateurs pour l'ensemble de ses diffusions l'automne dernier -, mais bien parce que l'émission du jeudi à 21h n'aura plus droit au crédit d'impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, une somme qui ne pourra être compensée par le diffuseur.

Patrimoine canadien, qui considérait jusqu'ici BazzoTV comme un magazine, la classe dorénavant dans la catégorie «interview-variétés», exclue du crédit d'impôt fédéral. Une absurdité, étant donné que la formule est restée la même depuis toutes ces années. Faudra bien nous expliquer comment on a pu en arriver à cette conclusion.

Animatrice et productrice de l'émission, Marie-France Bazzo a été informée de cette nouvelle peu avant les Fêtes. Extrêmement déçue, elle craint que cette nouvelle application des règles signe la fin des magazines de société comme le sien, qui offrent une diversité d'opinions. «Où est-ce qu'on va entendre ce monde-là à la télévision? Je suis consternée et immensément triste», a confié l'animatrice au Soleil. Une douzaine d'employés et 25 techniciens sont touchés par la fin de l'émission.

Pour y avoir été invité à quelques reprises, BazzoTV était l'un des rares endroits à la télé où l'on pouvait débattre de politique, de sujets chauds de l'actualité ou de phénomènes de société. «J'ai croisé Mélanie Joly [ministre du Patrimoire canadien], je l'ai sensibilisée à ça, parce que je veux que les choses changent. Pour BazzoTV, la plogue est tirée, ça ne reviendra pas. Mais moi, comme productrice, je continue à m'intéresser à ce genre d'émissions-là, et je ne suis pas la seule, il y a d'autres émissions qui sont dans la mire. Il faut que le genre puisse exister dans la biodiversité culturelle québécoise. Je me bats pour que ça change dans l'avenir», affirme Marie-France Bazzo.

L'animatrice assure que le changement de gouvernement en octobre dernier n'y est pour rien. «Une haute fonctionnaire était sur le cas des catégories depuis deux ans. Ils n'ont pas changé les règlements mais ils les appliquent de façon plus sévère», dit-elle. Or, ce n'est pas comme si la formule s'était transformée soudainement en émission de variétés, qu'on y avait ajouté un orchestre ou des animaux de cirque. «Il n'y a rien qui a changé. Nous avons le même genre d'invités qu'il y a cinq ans, les mêmes panelistes, la même dynamique.» Au provincial, où les catégories sont claires, il n'a jamais été question d'exclure BazzoTV. «Il y a eu une baisse des crédits d'impôt mais on est toujours considéré comme un magazine.»

Même si elle l'a sentie interpellée, l'animatrice ne croit pas que la ministre Joly puisse agir à temps pour l'automne. Mais celle-ci a tout de même réagi lundi en milieu de soirée sur Twitter, en affirmant que son ministère allait mener des consultations sur les définitions de productions non admissibles au Crédit d'impôt. «Je m'engage à suivre ce dossier de près», a-t-elle écrit.

BazzoTV venait à peine de souligner son 10e anniversaire et sa 400eémission. D'un rythme quotidien à ses débuts en 2006, l'émission est devenue hebdomadaire en 2008. La fin de l'émission ne signe pas la mort des Productions Bazzo Bazzo. «On a d'autres projets avec Télé-Québec et d'autres diffuseurs. Mais ce sera un gros vide cet automne», affirme l'animatrice, qui perd son émission de télé moins d'un an après avoir dû renoncer à son émission matinale sur ICI Radio-Canada Première.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer