Trois millions pour le Bye Bye 2015

Dans ce sketch du Bye Bye parodiant Star... (Fournie par ICI Radio-Canada Télé)

Agrandir

Dans ce sketch du Bye Bye parodiant Star Wars, Luke Skywalker/Justin Trudeau (joué par Pierre Brassard) discute avec Darth Vader/Pierre-Elliot Trudeau (Patrice L'Écuyer) et Yoda/Jean Chrétien (Louis Morissette).

Fournie par ICI Radio-Canada Télé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Quoi qu'on dise, quoi qu'on pense, le Bye Bye 2015 a inscrit un nouveau record le soir du 31 décembre, franchissant la barre des trois millions avec 3 037 000 téléspectateurs. Rien n'a battu ça en 2015. Et si on ajoute l'auditoire de la rediffusion du 1er janvier, ce nombre frôle les quatre millions. La survie de la revue humoristique n'est donc pas compromise.

L'an dernier, la première diffusion avait retenu 2 902 000 fêtards. Par ailleurs, toute la programmation spéciale d'ICI Radio-Canada Télé a cartonné jeudi soir dernier. Présentée pour la première fois un 31 décembre, À l'année prochaine a retenu 719 000 téléspectateurs (contre 630 000 le 30 décembre 2014) et En direct de l'univers - Spéciale du jour de l'An est passée de 820 000 à 1 144 000 téléspectateurs.

Quant à Infoman 2015, jugé par plusieurs meilleur morceau de la soirée, il a perdu des adeptes. Des 1 677 000 téléspectateurs de l'an dernier, Jean-René Dufort en a conservé 1 506 000 pour la seule soirée de jeudi. Enfin, Les coulisses du Bye Bye, présentée après le Bye Bye, a été vue par 1 246 000 téléspectateurs contre 1 396 000 en 2014.

TVA, qui n'avait pas de production originale pour les Fêtes, a intéressé 589 000 curieux avec la retransmission du spectacle RBO The Tounes, enregistrée au Centre Vidéotron. L'essentiel de la soirée a été diffusé, y compris les passages peu flatteurs sur PKP. Personne ne pourra crier à la censure. Plus tôt, le spectacle Marie-Mai Live au Centre Bell : Traverser le miroir a été vu par 369 000 téléspectateurs.

Le 1er janvier, TVA Sports a inscrit son meilleur score de la saison de hockey, 924 000, avec la Classique hivernale opposant le Canadien aux Bruins.

***

Ménage à trois prendra fin en avril

Diffusé chaque soir après En mode Salvail, le magazine de fin de soirée Ménage à trois quittera l'antenne de V à la mi-avril, après seulement deux saisons. Le diffuseur avait pourtant annoncé à l'automne que l'émission coanimée par Annie-Soleil Proteau et Patrick Langlois resterait en ondes toute l'année en émissions originales, même durant l'été. Or, on a depuis opté pour une formule permettant une meilleure intégration publicitaire. Un autre Voyance direct? Non, assure le diffuseur, qui ne donne aucun détail sur cette nouvelle production originale.

Cette décision survient quelques semaines après le départ soudain de la directrice des programmes de V, Nathalie Brigitte Bustos, qui n'a toujours pas été remplacée. D'abord une émission matinale à sa première saison, Ménage à trois avait adapté sa formule pour le soir l'automne dernier, moment où Annie-Soleil Proteau a pris la relève de Maripier Morin, partie à TVA. L'émission était construite chaque soir autour d'un invité vedette et ralliait en moyenne 71 000 fidèles.

***

Downton Abbey sur la fin

Les Britanniques ont déjà fait leur deuil : Downton Abbey, cette grande saga acclamée à travers le monde, a pris fin à Noël sur ITV après six saisons, ralliant 10,9 millions de fidèles. Du côté américain, PBS la diffuse depuis dimanche, et nous devrons attendre la saison prochaine au Québec.

Alors que la cinquième saison en avait laissé plusieurs sur leur faim, la sixième s'annonce plus captivante. Quelques luttes à finir, notamment entre Lady Violette et cousine Isabelle, qui s'affronteront au sujet de l'administration de l'hôpital. Le mariage annoncé de Carson avec Mme Hughes aura-t-il bien lieu? Et que veut donc cette mystérieuse femme qui fait chanter Lady Marie?

Chose particulière : la version française de cette dernière saison a été diffusée simultanément en France. On ne peut espérer ça de nos réseaux, qui nous obligent à patienter des mois, voire des années. Par ailleurs, il n'est pas impossible qu'on revoit les Crawley dans un film, qui se déroulerait 10 ans plus tard.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer