Le costumier de Radio-Canada sauvé

Cette opération sauvetage a entre autres été lancée... (La Presse, Patrick Sanfaçon)

Agrandir

Cette opération sauvetage a entre autres été lancée par un groupe de producteurs formé de Louis-Philippe Drolet (à gauche), d'Éric Salvail et de Guy Villeneuve, qui s'est uni à PME MTL Centre-Ville pour la formation de cette entreprise d'économie sociale.

La Presse, Patrick Sanfaçon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / Grand soupir de soulagement : le costumier de Radio-Canada, qui accumulait la poussière depuis bientôt un an, renaîtra dans un nouveau lieu dès le printemps. Sauvé grâce à l'initiative concertée de gens d'affaires et d'institutions publiques, Le Grand Costumier élira domicile dans l'ancienne Bibliothèque centrale de la rue Sherbrooke Est, renommée édifice Gaston-Miron, en face du parc Lafontaine, à Montréal.

Après avoir convaincu au printemps le Musée de la civilisation de Québec de récupérer les 143 costumes patrimoniaux, restait à trouver un endroit pour les 70 000 costumes et 20 000 accessoires toujours entreposés dans la grande tour. L'ancien entrepôt de livres situé à l'arrière de l'édifice Gaston-Miron, laissé à l'abandon depuis la fermeture de la bibliothèque, s'est vite imposé comme un endroit idéal. Radio-Canada a cédé gratuitement ses costumes, qui seront loués aux compagnies de production de cinéma, de télévision et de théâtre.

Le Grand Costumier occupera cinq étages, et on profitera de la présence d'étagères autoportantes, essentielles à la structure de l'édifice et impossibles à déplacer. Des rénovations seront nécessaires; la Ville de Montréal investit 600 000 $, le ministère de la Culture et des Communications, 100 000 $, et le Secrétariat à la région métropolitaine, 100 000 $ également.

Cette opération sauvetage a entre autres été lancée par un groupe de producteurs formé d'Éric Salvail, Guy Villeneuve et Louis-Philippe Drolet, qui s'est uni à PME MTL Centre-Ville pour la formation de cette entreprise d'économie sociale. «Ça part du coeur», a confié Éric Salvail sur ses motivations à vouloir sauver le costumier, où il a entrepris sa carrière à Radio-Canada.

Un des producteurs du Bye Bye chez KOTV, Louis-Philippe Drolet, affirme que la fermeture du costumier a compliqué le travail de l'équipe cette année. «J'ai dû négocier un budget supplémentaire pour envoyer deux assistantes sur la route et trouver les costumes», explique-t-il. 

Guy Villeneuve, qui produit notamment Les enfants de la télé chez Fair-Play, souhaite qu'on puisse rendre le costumier attrayant pour toute l'industrie, mais aussi pour les institutions d'enseignement et les producteurs étrangers qui voudront s'y approvisionner.

Salvail, Drolet et Villeneuve se relaieront au conseil d'administration afin d'apporter leurs qualités d'entrepreneurs du milieu de la télévision. Ils savent qu'ils ne feront pas d'argent avec Le Grand Costumier, mais souhaitent tout de même que ce soit bien administré. Le projet comptera sur l'expertise de Jean-Marc Diorio, ancien chef costumier de Radio-Canada maintenant à la retraite, qui s'était inquiété de l'impact de cette décision sur l'ensemble de l'industrie lors de l'annonce par Le Soleil de la fermeture du costumier en octobre 2014.

Tanya Lapointe travaillera avec Denis Villeneuve

La journaliste culturelle Tanya Lapointe prend une année sabbatique de Radio-Canada pour travailler sur le prochain film de son conjoint, le cinéaste Denis Villeneuve. On la verra pour la dernière fois vendredi soir au Téléjournal, où elle couvre la scène culturelle depuis 2007. Durant cette période, Tanya Lapointe sera remplacée par la journaliste Valerie-Micaela Bain.

Trahison sans Guillaume Lemay-Thivierge

Changement de plans pour Mariloup Wolfe et Guillaume Lemay-Thivierge, qui devaient jouer un couple d'acteurs au bord de la séparation dans la minisérie Trahison à Séries+. La réalité ayant dépassé la fiction - le couple a annoncé sa séparation dans la vraie vie dernièrement -, Mariloup jouera dans la série sans Guillaume, qui sera remplacé par un autre acteur. Une décision logique, puisque Trahison était d'abord et avant tout le projet de Mariloup. Produite par Fabienne Larouche et écrite par Martine D'Anjou, la minisérie de six épisodes sera tournée au printemps.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer