Patrice L'Ecuyer fera un retour au Bye bye

Louis Morissette et Patrice L'Écuyer feront équipe pour... (Tirée de Twitter)

Agrandir

Louis Morissette et Patrice L'Écuyer feront équipe pour le Bye bye 2015.

Tirée de Twitter

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) CHRONIQUE / La place était libre, pourquoi ne pas la confier à un vétéran? Vingt ans après son dernier Bye bye, Patrice L'Écuyer reprend du service dans la revue de fin d'année d'ICI Radio-Canada Télé. Celui qui en avait déjà sept à son actif se joint donc à Hélène Bourgeois-Leclerc, à Pierre Brassard, à Véronique Claveau et à Laurent Paquin. En plus de produire l'émission du 31 décembre chez KOTV, Louis Morissette est aussi de retour comme comédien après un an d'absence.

«J'ai exactement l'âge [55 ans] que Dominique Michel avait lorsque j'ai fait mon premier Bye bye», a confié Patrice L'Écuyer en conférence de presse. Pour lui, le Bye bye représente «la Coupe Stanley d'un artiste».

On savait déjà que Joël Legendre ne revenait pas, mais vous aurez remarqué que Michel Courtemanche, qui a déménagé au Mexique, ne fait pas partie de la distribution non plus, et c'est son choix. «Il a plein de projets d'écriture et de mise en scène», explique Louis Morissette, qui a essayé en vain de le convaincre.

Patrice L'Écuyer a été du Bye bye de 1988 à 1991 et de 1993 à 1995. Rappelez-vous, il imitait Robert Bourassa dans cette mémorable parodie du Petit Chaperon rouge avec Daniel Lemire en Oncle Georges et Yves Jacques en Brian «Grand-Mère» Mulroney au Bye bye 1991. Un sketch signé Jean-Pierre Plante, toujours aussi drôle en 2015.

Approché il y a deux mois, Patrice L'Écuyer a accepté de revenir sans hésiter. «Le Bye bye, c'est toujours un saut dans le vide. On ne sait pas qui on va jouer quand on accepte de le faire. C'est comme sauter en bungee, il faut faire confiance à la corde.» Plusieurs visages qu'il a parodiés ne sont plus là, que ce soit Bourassa ou Pierre Elliott Trudeau, mais il a eu aussi à personnifier Céline Dion, France Castel et Robert Guy Scully. Le comédien, qui a connu les Bye bye en direct et les préenregistrés affirme que ceux-ci permettent de raffiner davantage le produit.

Le chant du cygne pour Harper

On ne risque pas trop de se tromper en prédisant que Louis Morissette campera pour une dernière fois Stephen Harper. «Nous pourrions lui faire son chant du cygne», nous a-t-il dit jeudi, ajoutant qu'il serait moins présent que ses collègues à l'écran, comme Laurent Paquin, actuellement en tournée de spectacles. Même si son mari reprend du service, Véronique Cloutier n'a pas été tentée de revenir, en raison de ses nombreuses occupations.

Il y aura donc deux filles pour quatre gars dans le Bye bye 2015. «Ce n'est pas un hasard. Il y a plus de politiciens hommes et d'hommes en général dans l'actualité», affirme Louis Morissette. Celui-ci dit ramener son «équipe étoile d'auteurs», chapeautée par le script-éditeur François Avard, de même que Les Satiriques, maîtres des effets spéciaux, absents l'an dernier pour se consacrer à leur série à Télé-Québec.

Comme depuis plusieurs années, on ne nous dévoile pas le budget du Bye bye, bien qu'on l'évalue à plus d'un million de dollars. «Mélanie Joly nous a dit qu'elle nous donnait trois millions de plus», a blagué Louis Morissette. «Je peux vous dire que c'est ben moins qu'avant!» a enchaîné Patrice L'Écuyer, qui entreprend le tournage avec l'équipe pas plus tard que lundi prochain.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer