Radio-Canada bafouille, TVA livre

Comme c'est souvent le cas, la couverture de... (Fournie par TVA)

Agrandir

Comme c'est souvent le cas, la couverture de TVA était plus vivante que celle de Radio-Canada.

Fournie par TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) TVA a clairement offert une soirée électorale plus efficace lundi soir. Pendant qu'à Radio-Canada, on bafouillait et on s'empêtrait avec un tableau encombrant, TVA livrait, livrait et livrait. On se serait attendu à mieux de Patrice Roy, dont c'était une première comme chef d'antenne d'élections fédérales.

Très tôt dans la soirée, le balayage de Justin Trudeau dans l'Atlantique a mis la table pour une soirée totalement imprévisible. Patrice Roy, qui disait avoir «les meilleurs analystes qu'on peut trouver sur le marché», en avait peut-être justement trop. Il suffisait de quitter Radio-Canada, où l'ambiance était parfois mortelle, pour TVA, où les hésitations étaient rares.

Sur les annonces importantes, par contre, Patrice Roy a été légèrement plus rapide. Les deux réseaux ont annoncé un gouvernement libéral à une minute d'intervalle, Radio-Canada à 21h40, TVA à 21h41, beaucoup plus tôt qu'on aurait pu l'espérer. Par contre, TVA a pris les devants à 22h32 pour l'annonce d'un gouvernement majoritaire, suivi de Radio-Canada à 22h37.

Comme c'est souvent le cas, la couverture de TVA était plus vivante que celle de Radio-Canada. Il n'était pas rare d'entendre Patrice Roy et Emmanuelle Latraverse réfléchir à voix haute en se démêlant dans leurs infos, et même faire des silences. Un soir d'élections. L'automne est dur; Michel C. Auger avait presque perdu la voix et Emmanuelle Latraverse avait un chat dans la gorge.

Outre le fait que le panel de TVA manque cruellement de femmes - pourquoi n'invite-t-on pas Josée Legault? -, Jean Lapierre et Mario Dumont restent très efficaces dans leurs commentaires. Et coloré, dans le cas de Lapierre. «Quand il y a des grandes vagues des fois, y arrive du bois mort sur la plage», a-t-il prévenu en milieu de soirée, commentant la «vague des Îles» pour les rouges. Toute la soirée, Pierre Bruneau et ses analystes se relançaient habilement la balle.

Patrice Roy, qui disait avoir «les meilleurs analystes... - image 2.0

Agrandir

Patrice Roy, qui disait avoir «les meilleurs analystes qu'on peut trouver sur le marché», en avait peut-être justement trop. 

À l'écran, les résultats étaient aussi clairs à TVA qu'à Radio-Canada. TVA, avec ses couleurs toujours un peu criardes, montrait des candidats aux coiffures découpées grossièrement. Du côté d'ICI, les «X» qui flottent dans les airs derrière les visages des candidats n'étaient pas nécessaires. Les photos des candidats étaient bien petites dans la colonne de droite. Il arrivait qu'Emmanuelle Latraverse perde ses mots en manipulant son beau grand tableau. Jean-Marc Léger était beaucoup plus efficace, avait un meilleur débit et maîtrisait mieux son tableau à TVA.

Image forte à Radio-Canada : après s'être retenu, l'ancien député Yvon Godin a laissé sortir d'un coup sa colère et son découragement pour la défaite du NPD au Nouveau-Brunswick. Dommage qu'un délai digne de l'Afghanistan compliquait la conversation avec Patrice Roy. Autre image qui parle, celle de Thomas Mulcair qui regarde en famille les résultats d'élections, un sourire empreint de déception.

Anormalement tranquille avant l'annonce officielle, le rassemblement des libéraux à Montréal aurait eu besoin d'un animateur de foule. Dans une brasserie sportive à Québec, Bruno Savard nous a permis de suivre d'un oeil le match des Blue Jays. «Si vous entendez des applaudissements, je vous rassure, c'est le baseball», a blagué le chef d'antenne du Téléjournal Québec

Pendant ce temps, à En mode Salvail, les ex-candidates d'Occupation double prédisaient une victoire à Tom Mulcair. Dans le champ, mesdames.

Partager

À lire aussi

  • Trudeau réussit l'improbable

    Élections fédérales

    Trudeau réussit l'improbable

    Les Canadiens se sont donnés un gouvernement qu'aucun sondage ne prévoyait, un gouvernement libéral majoritaire, dirigé par Justin Trudeau. »

  • Pierre Asselin | L'artisan de sa propre perte

    Pierre Asselin

    L'artisan de sa propre perte

    EDITORIAL / M. Harper n'a personne d'autre que lui-même à blâmer pour la cuisante défaite enregistrée lundi, alors que son parti aurait logiquement... »

  • <em>De la vague orange à une marée rouge !</em>

    Collaborateurs

    De la vague orange à une marée rouge !

    La grande marée rouge est partie très tôt de Terre-Neuve hier, pour balayer toutes les provinces de l'Atlantique et se faire sentir jusque dans les... »

  • Le NPD s'écroule au Québec<strong></strong>

    Élections fédérales

    Le NPD s'écroule au Québec

    La vague de 2011 avait teint tout le Québec en orange, mais son ressac, lundi, a laissé presque uniquement du rouge. Si le Nouveau Parti démocratique... »

  • Philippe Couillard satisfait

    Élections fédérales

    Philippe Couillard satisfait

    DÉCODAGE / Le gouvernement de Philippe Couillard n'a affiché qu'une seule volonté claire durant la campagne fédérale, celle de voir le Bloc québécois... »

  • Le ROC rougit jusqu'aux Prairies<strong></strong>

    Élections fédérales

    Le ROC rougit jusqu'aux Prairies

    La vague rouge a déferlé sur les Maritimes, sur le Québec et sur l'Ontario. Même l'Ouest ne lui a pas totalement résisté. Ce n'est pas la... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer