Les Grandes Gueules pour adultes à Télétoon

Visuellement, la série n'a rien à envier aux... (Photo fournie par Télétoon)

Agrandir

Visuellement, la série n'a rien à envier aux oeuvres américaines comme South Park ou American Dad. 

Photo fournie par Télétoon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Il y a longtemps que les habitués de Télétoon n'associent plus dessins animés avec bon goût et humour bon enfant. En passant d'animateurs radio à personnages d'animation dans une nouvelle série qui porte la mention «seulement pour adultes avertis», Les Grandes Gueules ont gagné en impertinence et en vulgarité, au risque de déstabiliser leurs plus vieux fans.

«C'est une coche au-dessus de ce qu'on faisait», reconnaît José Gaudet, qui précise qu'un des épisodes montrés à la presse jeudi était assurément le plus vulgaire. Vous verrez donc la maman de Mario lui téléphoner assise sur le bol de toilette, bruits de pets inclus, ou encore l'infidèle mari de Jocelyne, un des personnages célèbres du duo, en train de baiser tout ce qui bouge.

La vice-présidente de la programmation à Télétoon, Carole Bonneau, plaide que le public de la chaîne est capable d'en prendre. Télétoon s'est d'ailleurs fait reprocher par les amateurs du genre de ne pas aller assez loin avec ses séries originales, en comparaison avec ce qui peut se faire aux États-Unis, comme dans South Park ou American Dad. Et puis, Les Grandes Gueules s'animent! est présentée le mercredi à 22h, dans le créneau Télétoon la nuit, quand les enfants sont censés être couchés.

Treize épisodes de 30 minutes composent la première saison, qui commence le 2 septembre, et 13 autres sont déjà en chantier. Dans un des épisodes, le patron de la station décide de soumettre ses employés à une compétition de style Hunger Games, avec du sang et de la violence à volonté. Au fil de la saison, nous aurons droit à un enlèvement par des extraterrestres, un festival médiéval et des épisodes de Noël et d'Halloween.

Inspirée des sketchs des Grandes Gueules à la radio, la série n'a cependant conservé que 20 % du matériel original. Mario Tessier, José Gaudet et Richard Turcotte sont donc retournés en studio pour faire toutes les voix, expressément pour la série d'animation, avec le luxe d'y aller spontanément, avant même qu'on y appose les images. Aux textes, une équipe d'auteurs entourait les trois gars. Leurs trois personnages animés apparaissent d'abord dans un studio de radio, avant qu'on voit leurs histoires prendre vie.

Entièrement réalisée au Québec par la firme Oasis Animation, à qui on doit également Pérusse Cité, la série verra aussi le jour sur la chaîne anglaise de Teletoon, portant le titre de Two Nuts and a Richard, qui elle, a nécessité les voix de 15 comédiens. En tout, une centaine de personnes ont planché sur cette production.

José Gaudet n'a pas l'intention d'empêcher ses enfants de 11 et 13 ans de regarder la série, parce qu'ils sont familiers avec l'humour cru de leur père. Même s'ils risquent de les trouver plus irrévérencieux qu'à la radio, les fans des Grandes Gueules seront heureux de voir de quoi ont l'air «en vrai» des personnages comme Ti-Rouge, Raymond «57 ans», Pol Poirier, inspiré de Claude Poirier, qui porte sa carte magnétique au cou et sa cigarette au bec, Claire Voyante, Enrique, Anne-France Beauwasher, Jacques Demers, Jachale Lajoie, Ron Strudel et plusieurs autres.

Les Grandes Gueules avaient déjà reçu trois offres de série d'animation avant celle-ci, mais préféraient se consacrer à la radio, qu'ils ont quittée après 20 ans. «On a déjà même voulu nous faire faire en bobbleheads, mais on a refusé!» se souvient José Gaudet. Quand le producteur leur a présenté un démo de ce qu'il souhaitait faire avec la série, ils ont été aussitôt conquis. «On ne voulait pas que ça fasse cheap et ce n'est pas le cas du tout», se réjouit Mario Tessier. Visuellement, la série n'a effectivement rien à envier aux oeuvres américaines.

Télétoon perdra dans quelques jours sa chaîne soeur, Télétoon Rétro, abandonnée faute d'auditoire, et dont les titres les plus populaires seront désormais diffusés durant le jour à Télétoon, comme les Bugs Bunny et produits de Hanna Barbera. Rétro sera remplacée par La chaîne Disney, le 1er septembre, à vocation familiale, tout le contraire de Télétoon. À ne pas confondre avec Disney Junior, propriété de DHX Media, qui devra changer de nom, ayant perdu les droits sur la marque Disney.

Partager

À lire aussi

  • Richard Therrien | <i>Le</i><i> banquier</i> aux noces

    Richard Therrien

    Le banquier aux noces

    C'est entourée de vedettes en robe de mariée que Julie Snyder entreprendra sa 11e saison du Banquier. Un gros clin d'oeil à sa... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer