Les Gémeaux de toute la télé

Les animateurs de la soirée, Véronique Cloutier et... (La Presse, Olivier Pontbriand)

Agrandir

Les animateurs de la soirée, Véronique Cloutier et Éric Salvail, ont bien l'intention de s'amuser et de laisser derrière les chicanes du passé lors du 30e gala des Gémeaux, en septembre prochain.

La Presse, Olivier Pontbriand

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Finis les prix attribués par défaut. Le 30e gala des prix Gémeaux marquera le 20 septembre la grande réconciliation puisque tous les dissidents sont de retour, satisfaits de l'importante refonte des règles et des catégories. Avec TVA, Julie Snyder et Fabienne Larouche dans la course, des joueurs majeurs de l'industrie, le nombre d'inscriptions a augmenté de 15 %. Avec 18 nominations, Les beaux malaises devance Nouvelle adresse (17) et Unité 9 (15) au grand tableau

Avec 18 nominations, Les beaux malaises domine le... (Photo TVA) - image 1.0

Agrandir

Avec 18 nominations, Les beaux malaises domine le grand tableau toutes catégories confondues.

Photo TVA

L'équipe d'Unité 9 apparaît enfin au tableau des... (Photo ICI Radio-Canada) - image 1.1

Agrandir

L'équipe d'Unité 9 apparaît enfin au tableau des nommés avec le retour dans la course de la productrice Fabienne Larouche.

Photo ICI Radio-Canada

L'un des changements majeurs touche les séries dramatiques, maintenant séparées en trois catégories : série saisonnière (2 à 13 épisodes comme 19-2), série annuelle (14 à 26 épisodes comme Unité 9) et série quotidienne (27 épisodes et plus comme 30 vies). Les comédies gardent leur catégorie intacte.

Les beaux malaises, qui a visiblement enchanté le jury, affronte La théorie du K.O., Les Parent, Les pêcheurs et Un sur 2 pour le Gémeaux de la meilleure comédie. Martin Matte est là, bien sûr, mais aussi ses collègues Julie Le Breton, Martin Périzzolo, Patrice Robitaille, Michèle Deslauriers et Fabien Cloutier, de même que le réalisateur Francis Leclerc.

Nouvelle adresse fait très bonne figure avec 17 nominations. Dans la catégorie de la meilleure série saisonnière, elle se mesure à 19-2, Le berceau des anges, Toute la vérité et la gagnante de l'an dernier, Mensonges. Macha Grenon a de bonnes chances de l'emporter pour le premier rôle féminin, quoique Fanny Mallette est assez redoutable dans Mensonges. Du côté des séries annuelles, qu'on appelait avant téléromans, on retrouve Au secours de Béatrice, Mémoires vives, O', Unité 9 et Yamaska.

J'aurais cru que Productions J récolterait plus de nominations. L'été indien en obtient quatre, dont celles de l'animation pour Julie Snyder et Michel Drucker, de même que pour la réalisation de Jean Lamoureux. Mais La voix n'en décroche que deux, Accès illimité, une seule. Charles Lafortune est en nomination pour son animation du Gala Artis, mais pas pour La voix.

Par contre, la boîte de Fabienne Larouche, Aetios, est présente 28 fois dans la liste. Une bonne récolte pour une productrice qui n'était plus là depuis 2004. Parmi ses productions, Unité 9 est championne avec 15 nominations, suivie de 30 vies, qui en a 13. Du côté des productions maison de TVA maintenant éligibles, le Gala Artis, Le tricheur, J.E., Le banquier et Salut, bonjour! peuvent aspirer à un trophée Gémeaux.

Qu'il fait bon de voir apparaître les actrices d'Unité 9 dans les catégories d'interprétation. Pour le meilleur premier rôle, Guylaine Tremblay affronte Sophie Lorain, Marie-Thérèse Fortin, Marie Tifo et Maxim Roy. Les femmes de Lietteville accaparent la catégorie du rôle de soutien avec Eve Landry, Micheline Lanctôt, Céline Bonnier et Danielle Proulx, ne laissant qu'une place à Maude Guérin pour Mémoires vives. Chez les hommes, François Papineau apparaît pour le premier rôle, alors que Luc Guérin et Paul Doucet y sont pour le rôle de soutien. Unité 9 est aussi en nomination pour les textes et la réalisation.

Parmi les rares incongruités cette année, la nouvelle catégorie des séries quotidiennes fait place à une situation étrange, puisque seules 30 vies et En thérapie correspondent à cette définition. Résultat : quatre actrices d'En thérapie s'affrontent pour le premier rôle et trois de 30 vies concourent pour le rôle de soutien. C'est donner bien de l'importance à deux seules séries. Qu'arrivera-t-il l'an prochain étant donné qu'En thérapie ne revient pas? Beau problème. C'est ce qui arrive quand on veut faire plaisir à tout le monde.

Véronique Cloutier, qui coanime le gala avec Éric Salvail sur ICI Radio-Canada Télé, admet avoir un souci de moins à devoir intégrer tout le monde maintenant que la chicane est terminée. Malgré le 30e, pas de nostalgie mais une soirée touchante et drôle. On n'insistera pas trop non plus sur le retour des dissidents. «On a vraiment envie de rire, de s'amuser», lance Véro à trois mois du gala. Pour donner toute la place aux nouveaux prix, on ne décernera pas de Grand Prix de l'Académie. Salvail, qui n'avait jamais été mis en nomination aux Gémeaux, est là trois fois pour l'animation d'En mode Salvail, pour Les recettes pompettes et pour KARV l'anti.gala 2014.

Artisan de cette réconciliation, le président de l'Académie, Richard Speer, affirme que d'autres améliorations devront être apportées pour l'an prochain, mais que le gros du travail est accompli. Il quittera d'ailleurs la présidence à la fin de l'année.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer