Pour Sarah: quand le party tourne mal

Hélène Florent, Marianne Fortier et Sylvain Marcel jouent... (La Presse, Hugo-Sébastien Aubert)

Agrandir

Hélène Florent, Marianne Fortier et Sylvain Marcel jouent dans Pour Sarah.

La Presse, Hugo-Sébastien Aubert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Été 2010. Justine Rozon, âgée de 16 ans, est victime d'un grave accident de voiture à Ville Mont-Royal. Le véhicule et ses quatre passagers percutent un arbre, en raison de la conduite dangereuse du chauffeur, âgé de 18 ans. L'accident laisse deux passagères lourdement handicapées, dont Justine.

Son père, François Rozon, a reçu ce jour-là le terrible coup de téléphone que tout parent redoute. Presque cinq ans plus tard, le producteur des Beaux malaises à TVA a eu l'idée de transposer l'histoire tragique de sa fille dans une série de fiction. Pour éveiller les consciences, des jeunes comme des parents. Le résultat, Pour Sarah, une oeuvre qui s'annonce poignante, apparaîtra sur nos écrans cet automne, le lundi à 21h à TVA.

Au début du projet, l'histoire était presque calquée sur celle de Justine Rozon. «En vérité, je trouvais ça insupportable. Et ça implique tant de gens qui ont leur propre vision des événements», explique le producteur, qui a plutôt opté pour un mélange de vérité et de fiction. Le scénario a été confié à Michelle Allen, dont le dernier téléroman, Destinées, a pris fin l'année dernière à TVA. Éric Tessier réalise la série de 10 épisodes, actuellement en tournage à Montréal, et coproduite avec Duo, la boîte des auteurs Anne Boyer et Michel d'Astous.

Le rôle de Sarah Vaillancourt a été attribué à Marianne Fortier, qu'on a vue récemment dans Le berceau des anges à Séries+ et il y a 10 ans dans le film Aurore, et qui ressemble un peu à Justine Rozon, dont le personnage est inspiré. Le nouveau venu Félix-Antoine Duval joue Cédric, qui se trouve dans la voiture avec Sarah au moment de l'accident. Hélène Florent et Sylvain Marcel incarnent les parents de Sarah, alors que Patrice Robitaille joue le père de Cédric. Les deux pères verront bien sûr leur amitié brisée par ce drame terrible, l'un jetant la faute sur l'autre.

Dans un chalet des Laurentides pour célébrer sa majorité avec des amis, Cédric décide d'emprunter une décapotable avec Sarah, 17 ans, son amie d'enfance, pour une virée improvisée. Le lendemain matin, une joggeuse trouve la voiture renversée au bord de la route. Jusqu'à la fin, une question subsistera : «Que s'est-il passé entre minuit et 6h?»

Bien sûr, tout bascule pour Sarah, qui reste lourdement handicapée, mais aussi pour tout son entourage. Cédric, joueur de football qui s'apprêtait à étudier dans une université américaine, verra son avenir bousillé.

Des bribes de la nuit tragique seront éparpillées un peu partout dans la série, bâtie comme un suspense. L'alcool est-il en cause? Qui conduisait la voiture? Roulait-elle trop vite? Tout sera connu au dernier épisode, alors que commencera le procès. Il n'est d'ailleurs pas impossible que Pour Sarah revienne pour une deuxième saison.

Michelle Allen insiste pour dire qu'il n'y a pas de bons ou de méchants dans l'histoire. «Les parents sont des gens à l'écoute, responsables. Les jeunes ne sont pas mal intentionnés, ils sont juste jeunes», dit-elle. Une façon de dire qu'un tel drame pourrait arriver à tout le monde, même dans un environnement familial des plus sains.

L'équipe, qui a complété la moitié du tournage, reste habitée par la véritable histoire de Justine Rozon. Alors que la série était déjà en chantier, Justine a reçu une greffe d'intestin il y a quatre mois, à Toronto. «C'est un long processus pour que l'organe étranger soit accepté par l'organisme. C'est toute une bataille qu'elle mène depuis cinq ans», nous a confié son père.

La deuxième saison des Jeunes loups prendra possiblement le relais dans la case du lundi à 21h cet hiver. Anne Boyer et Michel d'Astous, dont le téléroman Yamaska prendra fin au printemps prochain, élaborent déjà une autre oeuvre de fiction pour TVA. Les producteurs d'Un sur 2 développent aussi une nouvelle série avec les auteurs de cette comédie dramatique, Donald Bouthillette et Daniel Chiasson.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer