Nos moments forts

Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien Marsaud

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

   

Interviewer Grand Corps Malade

Le temps était moche mercredi matin - encore! Mais c'était le cadet de mes soucis. J'avais le privilège de m'asseoir avec Grand Corps Malade pour parler de son premier film derrière la caméra, le très beau, drôle et humain Patients (qu'il a coréalisé avec Mehdi Idir). J'ai laissé le temps à Fabien Marsaud, son vrai nom, de finir ses oeufs brouillés. Début de conversation agréable avec le slameur (une forme poésie orale et urbaine) sur cette comédie dramatique très personnelle (à l'affiche le 5 mai) qui raconte son année de rééducation après un accident qui l'a presque laissé complètement paralysé.

L'artiste de 39 ans est chaleureux et affable. Et mis à part le fait qu'il regarde trop souvent son cellulaire (sérieux, man, c'est très impoli), la conversation est à la hauteur. Et il se souvient avec bonheur de son passage au Festival d'été de Québec, en 2014. Il me confie même souhaiter y revenir en 2018, avec son nouvel album. Sincère ou flatteur? Je ne sais pas. Mais cette entrevue a fait ma semaine...  Éric Moreault

***

Performance de feu

Louis-Paul Gauvreau a atteint la demi-finale de La... (TVA) - image 3.0

Agrandir

Louis-Paul Gauvreau a atteint la demi-finale de La Voix.

TVA

Le public serait-il moins frileux qu'on pense? Le metalleux Louis-Paul Gauvreau a défié tous les pronostics en atteignant la demi-finale de La voix, dimanche soir dernier à TVA. Que son interprétation de L'abime du rêve de la formation québécoise Incandescence convainque sa coach Isabelle Boulay de lui accorder la meilleure note est une chose; qu'elle obtienne la faveur du public était moins acquis.

Comme la scène durant l'explosive prestation de Louis-Paul, les réseaux sociaux se sont enflammés après ce choix surprenant, plusieurs criant à l'injustice pour les deux autres candidats, Amos et Willis. Quasi inexistant dans notre télé, le metal est pourtant un genre prisé et devrait avoir sa place à La voix comme n'importe quelle autre musique, quoi qu'on en pense. La diversité, c'est aussi ça. Contre le Néo-Brunswickois Frank Williams, le chanteur de Saint-Basile-le-Grand se fera-t-il aussi convainquant à la demi-finale de ce soir?  Richard Therrien

***

Les fans mènent Holdsworth à son dernier repos

Alan Holdsworth en 1978... - image 5.0

Agrandir

Alan Holdsworth en 1978

Le monde du jazz rock a perdu l'un de ses guitaristes les plus doués en Allan Holdsworth. Le musicien britannique, exilé aux États-Unis, s'est éteint à 70 ans le 15 avril dernier. S'il a été fort actif à titre d'artiste solo, enregistrant 12 albums, et qu'il a été membre de différents groupes, dont The Soft Machine et U.K., Holdsworth est décédé dans la pauvreté. Un ami de la famille a lancé une campagne de sociofinancement afin d'amasser 20 000 $US pour couvrir les dépenses des funérailles. Après seulement trois jours, la famille a mis fin à la campagne, qui a finalement généré pas moins de 114 000 $US, se disant comblée et reconnaissante de l'apport des amateurs. Un monument à la mémoire du défunt est prévu.  Nicolas Houle

***

Célébration de la vie au Trident

La pièce Venir au monde... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 7.0

Agrandir

La pièce Venir au monde

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

L'auteure et collectionneuse d'histoires vraies Anne-Marie Olivier récidive de belle manière ces jours-ci avec la pièce Venir au monde, présentée au Trident jusqu'au 20 mai. Avec comme prémisse l'idée que la vie est «un fabuleux accident», le spectacle trouve son point de départ dans une collision routière: une jeune femme prend le volant pour aller accoucher et se retrouve prisonnière de son auto après avoir frappé un orignal. Alors que des passants et des secouristes tentent de lui venir en aide, le spectateur est appelé à remonter le temps pour voir la naissance de chacun d'entre eux. S'ensuit une série de récits incroyables, douloureux, touchants ou carrément festifs célébrant la vie dans ce qu'elle a de beau et de cruel, de fort et de fragile.

La mise en scène à la fois poétique et ingénieuse de Véronique Côté donne corps à ces histoires plus grandes que nature, à la fois uniques et universelles, empreintes d'une grande humanité.  Geneviève Bouchard




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer