Nos moments forts

Christopher Guest, Harry Shearer et Michael McKean dans... (Metro-Goldwyn-Mayer Studios)

Agrandir

Christopher Guest, Harry Shearer et Michael McKean dans This Is Spinal Tap

Metro-Goldwyn-Mayer Studios

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Spinal Tap: une poursuite qui monte à 11

La formation parodique Spinal Tap, qu'on pouvait voir dans le faux documentaire This Is Spinal Tap, s'est récemment réunie. Or cette fois, la bande n'entend pas à rire. Harry Shearer, Christopher Guest et Michael McKean, qui incarnaient les membres du groupe, ont déposé, avec le réalisateur Rob Reiner, une poursuite contre Vivendi S.A., ainsi que sa filiale StudioCanal. Ils estiment que la firme française aurait retenu les profits liés à leur film pendant des années. La demande du quatuor grimpe à 400 millions $ en dommages. Selon l'Associated Press, les quatre co-créateurs se seraient fait dire que leur part des profits de la vente de marchandise était de 81 $ entre 1984 et 2013 et de 98 $ en droits d'auteur pour la musique. «J'espère que cette poursuite montera à 11», a indiqué Rob Reiner, paraphrasant la fameuse ligne du guitariste soliste de Spinal Tap, dont l'amplificateur était si puissant que le volume montait au-delà du traditionnel 10...  Nicolas Houle

Le boycottage de Farhadi

Le scénariste et réalisateur iranien Asghar Farhadi.... (AP, Michel Euler) - image 3.0

Agrandir

Le scénariste et réalisateur iranien Asghar Farhadi.

AP, Michel Euler

Asghar Farhadi ne sera pas à la cérémonie des Oscars même si Le client risque fort de gagner le Meilleur film en langue étrangère. Le réalisateur iranien fait l'impasse sur la cérémonie en raison de l'incertitude que fait planer le décret anti-immigration de Donald Trump sur sa présence et par solidarité envers ses concitoyens. Ce qui a fait réagir l'Académie : il n'y a pas de frontières aux arts, a rappelé sa présidente. Vous pouvez le constater puisque le brillant long métrage prend enfin l'affiche. Il raconte l'histoire d'un couple dont la femme est agressée dans leur appartement. Devant son refus de porter plainte, son mari cherche le coupable. C'est un prétexte pour disséquer une multitude de thèmes et livrer un drame psychologique universel qui frappe très fort. Le très mérité Prix du scénario à Cannes figurera très haut dans mon palmarès de 2017.  Éric Moreault

La tornade Émile Bilodeau

Émile Bilodeau en spectacle au Petit Champlain... (PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL) - image 5.0

Agrandir

Émile Bilodeau en spectacle au Petit Champlain

PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL

J'avais été convaincue par le premier album d'Émile Bilodeau, paru l'automne dernier. Mais pas à 100 % : une plume touffue, de l'attitude à la tonne, mais une signature chansonnière peut-être un peu trop près de ses influences (Dédé Fortin, Bernard Adamus et cie). Des réserves qui ont vite été oubliées mercredi soir, alors que le jeune auteur-compositeur-interprète a pris d'assaut le Théâtre Petit Champlain avec une fougue rafraîchissante et une personnalité craquante. Il était attendu par une salle comble de spectateurs qui connaissait pour plusieurs les chansons par coeur. Et il n'a rien tenu pour acquis, livrant un décoiffant programme entièrement construit de matériel original (un fait plutôt rare pour un artiste qui n'a qu'un album derrière la cravate). Et comme le jeune homme peut aussi se vanter d'être un redoutable comique, il a offert une soirée magique à son premier «vrai» concert dans la capitale.  Geneviève Bouchard

Angèle Coutu et Ayisha Issa dans Unité 9

Angèle Coutu dans Unité 9... (Ici Radio-Canada Télé) - image 7.0

Agrandir

Angèle Coutu dans Unité 9

Ici Radio-Canada Télé

On parle souvent, avec raison, de l'immense talent de Guylaine Tremblay et d'Ève Landry dans leurs personnages de Marie et de Jeanne dans Unité 9. Mais dans les derniers épisodes, c'est plutôt Angèle Coutu et Ayisha Issa qui crèvent l'écran, selon nous. Il y avait un bail qu'on n'avait pas vu la première dans un rôle régulier à la télévision. Dans celui de Soeur Marie-Gisèle, Angèle Coutu est fabuleuse, particulièrement lors de la scène où elle dévoile son délit. Contenue dans son émotion, juste dans son jeu, elle a retenu notre attention et rappelé à quel point elle est une grande actrice. Ayisha Issa nous fait également frissonner dans le rôle de la «méchante» Brittany Sizzla. L'auteure Danielle Trottier tente depuis quelques épisodes de nous la faire un peu moins détester. Ayisha Issa impressionne autant dans les scènes où elle joue les dures à cuire que dans celles où elle se défait un peu de sa carapace. La relation entre les deux personnages sera intéressante à suivre.  Daphné Bédard




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer