Les arts express

Alanis Morissette s'est fait voler 6,4 millions $ par son ancien gérant (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alanis Morissette s'est fait voler 6,4 millions $ par son ancien gérant

Alanis Morissette en 2014... (Archives AP) - image 2.0

Agrandir

Alanis Morissette en 2014

Archives AP

L'ancien gérant d'Alanis Morissette a avoué avoir dérobé près de 10 millions $ à la chanteuse et à d'autres célébrités.

Jonathan Todd Schwartz, 48 ans, de Los Angeles, a plaidé coupable à des accusations de fraude bancaire et de déclaration d'impôt frauduleuse pour avoir omis de déclarer les fonds détournés. M. Schwartz a admis avoir volé 6,4 millions $ à Alanis Morissette entre mai 2010 et janvier 2014.

Il a aussi affirmé avoir dérobé 3 millions $ à cinq autres clients dont l'identité n'a pas été divulguée.

L'avocat de la défense Nathan Hochman a indiqué que M. Schwartz avait pleinement coopéré avec les enquêteurs. Il réclame une sentence entre quatre et six ans de prison, mais un juge pourrait l'envoyer jusqu'à 23 ans derrière les barreaux.  AP

Trump statufié d'urgence par le Musée Grévin

Donald Trump est exposé au Musée Grévin de... (AFP, Christophe Archambault) - image 4.0

Agrandir

Donald Trump est exposé au Musée Grévin de Paris depuis jeudi.

AFP, Christophe Archambault

Deux mois de travail, souvent jour et nuit : le personnage de cire de Donald Trump installé jeudi au Musée Grévin de Paris a été réalisé en un temps record. Sur la foi des sondages, l'institution parisienne avait misé sur Hillary Clinton.

«Jamais dans l'histoire du Musée depuis 1882, un personnage n'a été fait aussi rapidement! Six mois sont généralement nécessaires. Tous les sondages donnant Hillary Clinton en tête, nous avions mis en chantier son personnage, qui était presque terminé», a souligné Yves Delhommeau, directeur général du Musée Grévin.

«L'élection surprise de Donald Trump a évidemment tout chamboulé. Notre sculpteur s'est lancé immédiatement sur le nouveau président désigné, avec deux équipes mobilisées en urgence», a ajouté Delhommeau, précisant que la statue d'Hillary Clinton a été remisée. 

Déjà installé mercredi au musée de cire de Madame Tussauds à Londres, Donald Trump a remplacé jeudi matin Barack Obama au Grévin, à la veille de la cérémonie d'investiture du président désigné.

Vêtue d'un costume bleu marine, d'une chemise blanche, arborant une cravate rouge vif et le drapeau américain en épinglette sur un revers de la veste, la statue de Donald Trump, très ressemblante, trône au côté de celles de Vladimir Poutine, d'Angela Merkel, de François Hollande, d'Élisabeth II et du pape François.

«Plusieurs rinçages ont été nécessaires pour obtenir la bonne teinture des cheveux. C'est ce qui a été le plus difficile à reproduire. Les hommes sont toujours plus faciles à sculpter que les femmes. Ils ont les traits plus marqués. En plus, Donald Trump a une tête assez caricaturale», a confié le sculpteur Eric Saint Chaffray, qui a travaillé sur photos et vidéos.

Barack Obama ne quitte pas pour autant le Musée : il a été réélu à l'unanimité «pensionnaire permanent» par l'Académie Grévin au titre de son prix Nobel de la paix.  AFP

Le choix de Polanski pour présider les «Oscars français» suscite la colère

Roman Polanski en 2015... (Archives AFP) - image 6.0

Agrandir

Roman Polanski en 2015

Archives AFP

Une association féministe en colère a appelé jeudi à une manifestation fin février pendant la cérémonie des «Oscars français», afin de protester contre le choix du réalisateur franco-polonais Roman Polanski pour présider cette prestigieuse remise de prix.

Le réalisateur de Tess, du Pianiste, de Rosemary's Baby ou de Chinatown est poursuivi par la justice américaine pour le viol présumé d'une mineure en 1977.

«Indépendamment de la qualité de la filmographie de M. Polanski, on ne peut pas passer sous silence le fait que depuis 40 ans il échappe à la justice américaine», a déclaré à l'AFP Claire Serre Combe, porte-parole d'Osez le féminisme.

Cette association appelle à un rassemblement le soir du 24 février, devant la salle Pleyel à Paris où se déroulera la 42e cérémonie des César.

«Alors qu'est menée une réflexion sur les délais de prescription pénale pour les victimes de violences sexuelles (...), la désignation de Roman Polanski est un pied de nez indigne fait aux nombreuses victimes de viols et d'agressions sexuelles», a estimé l'association, déplorant la «tolérance sociale qui existe encore au sujet du viol en France».

«Il y a certainement d'autres personnes tout aussi talentueuses que M. Polanski, pourquoi pas des femmes, pour présider cette cérémonie», a estimé Mme Serre Combe.

Une pétition «pour la destitution de Roman Polanski comme président des César» avait recueilli jeudi en début d'après-midi près de 5000 signatures.

De son côté, l'ex-ministre de la Culture Aurélie Filippetti a souhaité qu'»on laisse (Roman Polanski) présider cette cérémonie». «C'est un très grand réalisateur», a-t-elle souligné. «C'est quelque chose qui s'est passé il y a 40 ans. On ne peut pas à chaque fois relancer cette affaire».

Roman Polanski, à l'époque âgé de 43 ans, avait été poursuivi en 1977 en Californie pour le viol d'une adolescente de 13 ans.

Après 42 jours de prison, puis sa libération sous caution, le cinéaste qui avait plaidé coupable de «rapports sexuels illégaux» avec une mineure s'était enfui des États-Unis avant l'annonce du verdict, craignant d'être lourdement condamné, malgré un accord conclu avec la justice américaine.

Né en France de parents polonais, Roman Polanski, 83 ans, vit en France avec son épouse, l'actrice Emmanuelle Seigner. Il n'est jamais retourné aux États-Unis, pas même en vue de recevoir l'Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour Le Pianiste.  AFP

Manu Chao revient en duo

Manu Chao, dont le dernier album studio remonte à dix ans, a mis en ligne jeudi sur son site internet le clip de Moonlight Avenue, une chanson interprétée en duo sous le nom de TI.PO.TA avec la chanteuse grecque Klelia Renesi. Une photo montrant les deux artistes de profil face à la mer illustre ce projet, avec l'explication de l'acronyme TI.PO.TA : Transe Indie Progressiv Organik Trash Amor. Moonlight Avenue, une ballade aux accords de ukulélé dans laquelle on retrouve le petit son bricolé caractéristique de l'ancien leader de la Mano Negra est téléchargeable gratuitement sur le site.  AFP

Dernier concert «mélancolique» de Springsteen pour Obama

Bruce Springsteen et Barack Obama en novembre dernier... (Archives AP) - image 11.0

Agrandir

Bruce Springsteen et Barack Obama en novembre dernier

Archives AP

Bruce Springsteen a interprété 15 chansons acoustiques devant Barack et sa femme Michelle et un peu plus de 200 membres de l'administration présidentielle, a précisé le magazine, qui a l'habitude de rapporter faits et gestes du chanteur.

L'ambiance n'était «ni maussade ni festive. C'était plutôt mélancolique, je dirais», a indiqué le magazine, citant un fan du chanteur ayant assisté au concert.

«On pouvait sentir que la fin est proche, que l'aventure se finissait pour l'équipe et que la transition présidentielle arrivait silencieusement», a décrit cette personne, en faisant référence à l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche vendredi. 

Interprétant son tube de 2007 Long Walk Home, Springsteen a parlé «de l'importance de rester optimiste dans les moments difficiles», toujours selon ce témoin.

Springsteen a interprété deux chansons en duo avec sa femme Patti Scialfa, une des membres du groupe E Street.

Le «Boss» a aussi chanté son plus grand classique, Born in the U.S.A., rappelant à quel point cette chanson sur les difficultés de la classe moyenne avait été trop souvent incomprise par les hommes politiques.

Le chanteur, devenu ces 10 dernières années plus engagé politiquement, a fait campagne pour la démocrate Hillary Clinton.

Bruce Springsteen avait martelé lors d'un rassemblement que le républicain manifestait «un profond manque de décence».

«Modeste», il a terminé son concert en remerciant le président.  AFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer