Nos moments forts

Le sapin de Noël du Quartier des spectacles,... (La Presse)

Agrandir

Le sapin de Noël du Quartier des spectacles, à Montréal

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le sapin mal aimé

C'est la fable du sapin de Noël qui voulait se faire aussi gros que celui du Rockefeller Center... mais qui ne réussissait qu'à s'attirer les moqueries. Et même chez nos voisins. L'équipe de l'émission Today à NBC s'est bien payé la tête des Montréalais mercredi matin en montrant les images de ce sapin qui fait tant jaser, installé dans le Quartier des spectacles. Un arbre tout en hauteur, mais tristounet, dégarni, inspirant la pitié et arborant des boules de Noël au logo d'une grande chaîne de magasins. Le pauvre sapin de Charlie Brown n'a rien à lui envier, ont ironisé plusieurs sur les réseaux sociaux. «C'est un estie de coton!» a échappé par ailleurs le maire Labeaume, lors d'un échange repris par Radio-Canada. Après les images du carambolage de la côte du Beaver Hall qui ont fait le tour du monde en début de semaine, celles du conifère de la métropole régalent déjà de nombreux médias à l'étranger. Pour les intéressés, le sapin mal aimé a aussi son compte Twitter, @sapinlaidRichard Therrien

Un Messie transcendant

Le Messie de Handel par les Violons du... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Le Messie de Handel par les Violons du Roy

Le Soleil, Yan Doublet

Des «wow» ponctuent mes notes sur Le Messie de Handel interprété par les Violons du Roy et La Chapelle de Québec jeudi soir. La prestation était toute en finesse et en nuances, alternant les moments somptueux et les envolées plus vives, et les voix étaient une source d'émerveillement continuelle. Les montées maîtrisées du ténor Allan Clayton, l'éclat lumineux du contre-ténor Iestyn Davies, la prestance du baryton-basse Luca Pisaroni, et la virtuosité et la clarté du chant de la soprano Lucy Crowe contribuaient grandement à la qualité de l'expérience, mais c'est le tout, cohérent, habité, mesuré, qui nous a conquis. Le souvenir du Messie dirigé par Trevor Pinnock il y a deux ans brille encore en notre mémoire, mais Le Messie dirigé cette année par Bernard Labadie laissera une trace plus indélébile encore.  Josianne Desloges

Le Noël de Fiona

Fiona Apple ne chante pas les classiques de Noël tout à fait de la même façon que ses pairs. Cette année à tout le moins. Et ce n'est pas simplement parce qu'elle a voulu revoir les arrangements musicaux... Comme l'a rapporté The Paper, la chanteuse a décidé de partager, dans sa page Tumblr, une version revue et corrigée de The Christmas Song, arrimée à la réalité politique américaine avec, pour cible, Donald Trump. Dans un enregistrement a cappella maison auquel participe, de loin, son chien, elle fait allusion à la misogynie, de même qu'au racisme de Trump et termine en envoyant le président désigné se faire foutre. La première strophe, livrée avec sa belle voix? Trump's nuts roasting on an open fire as he keeps nipping at his foes /you'll cry creepy uncle every time he arrives/for he keeps clawing at your clothesNicolas Houle

Les films de Cannes

La fille inconnue... (Fournie par AZ Films) - image 8.0

Agrandir

La fille inconnue

Fournie par AZ Films

Hasard du calendrier de distribution, trois films qui étaient de la compétition officielle au 69e Festival de Cannes ont pris l'affiche cette semaine à Québec. C'est donc quantité de souvenirs et d'émotion cinéphiliques qui remontent à la surface. Si La fille inconnue des frères Dardenne ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, une fois n'est pas coutume avec les Belges, il en va tout autrement du brillant Aquarius de Kleber Mendonça Filho et de l'émouvant Loving de Jeff Nichols. Trois films qui, à bien y penser, ont en commun de placer l'humain au coeur du récit et de faire vibrer des cordes sensibles par la justesse de l'approche et le tact de la mise en scène. Le premier évoque l'anonymat des migrants; le deuxième, un certain désarroi de la vieillesse; et le troisième, le racisme et le triomphe de l'amour. Avec Manchester by the Sea qui débutait aussi vendredi, les amateurs de cinéma de qualité ont l'embarras du choix. Éric Moreault

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer