Les arts express

Ricky Martin va épouser son petit ami (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ricky Martin va épouser son petit ami

Ricky Martin a annoncé cette semaine qu'il prévoyait... (AP, Rich Fury) - image 2.0

Agrandir

Ricky Martin a annoncé cette semaine qu'il prévoyait d'épouser son petit ami, l'artiste syrien Jwan Yosef, qu'il a rencontré il y a un an après s'être intéressé à ses oeuvres conceptuelles.

AP, Rich Fury

Le chanteur américain Ricky Martin a annoncé cette semaine qu'il prévoyait d'épouser son petit ami, l'artiste syrien Jwan Yosef, qu'il a rencontré il y a un an après s'être intéressé à ses oeuvres conceptuelles.

Ricky Martin, né dans l'île de Porto Rico et l'une des plus grandes vedettes de la musique d'Amérique latine, a annoncé ce projet matrimonial mercredi dans l'émission de la vedette de télévision Ellen DeGeneres.

«J'ai vu ses oeuvres et ça m'a rendu fou, j'adore vraiment ce qu'il fait, c'est vraiment original, alors je l'ai contacté», a raconté le chanteur de 44 ans, avide collectionneur d'art.

Il a ajouté que le couple s'était rencontré il y a un peu plus d'un an et les deux hommes vivent à présent ensemble.

«Nous venons de nous fiancer», a-t-il dit en exhibant sa bague.

Le sex-symbol a précisé que son futur époux s'entendait vraiment bien avec ses jumeaux de 8 ans, nés d'une mère porteuse.

Dans une interview à Vogue Arabie publiée en novembre, l'artiste expliquait être né en 1984 dans la ville syrienne de Ras Al-Aïn, mais il a passé la majeure partie de sa vie en Suède et en Grande-Bretagne.

Il a récemment déménagé à Los Angeles.  AFP

Green Day fustige Trump

Billie Joe Armstrong, de Green Day, lors des American... (AP, Matt Sayles) - image 4.0

Agrandir

Billie Joe Armstrong, de Green Day, lors des American Music Awards dimanche

AP, Matt Sayles

«Pas de Trump! Pas de KKK! Pas d'États-Unis fascistes» : sur scène, lors des American Music Awards dimanche, le groupe de rock Green Day s'en est pris vertement au président américain désigné Donald Trump.

Sur une version remaniée de leur tube Bang Bang, le chanteur du groupe, Billy Joe Armstrong a attaqué frontalement le futur président républicain, à Los Angeles.

Le groupe s'en est pris de manière répétée à Donald Trump durant la campagne présidentielle, que le républicain populiste a menée en s'appuyant sur une rhétorique anti-immigrants.  AFP

Christine and the Queens en tête du classement des 50 Français les plus influents

La chanteuse Christine and the Queens... (AFP, Bryan R. Smith) - image 6.0

Agrandir

La chanteuse Christine and the Queens

AFP, Bryan R. Smith

La chanteuse Christine and the Queens, le street artist JR et la directrice de la danse de l'Opéra de Paris Aurélie Dupont arrivent en tête du classement des 50 Français les plus influents dans le monde de Vanity Fair France. Le pâtissier Pierre Hermé (4e) et l'actrice oscarisée Marion Cotillard (5e) complètent le top 5 de «ceux qui font rayonner le génie français», publié lundi dans l'édition française de la revue américaine. Prenant en compte l'intérêt de la presse étrangère pour des personnalités françaises ces derniers mois, la sélection a été établie par la rédaction du magazine qui revendique une diffusion mensuelle de 92 000 exemplaires. En tête du classement 2016, la chanteuse Christine And The Queens, 28 ans, «au charisme de démon en passe de devenir une icône mondiale», selon Vanity Fair, succède aux musiciens de Daft Punk (2013), à la patronne du FMI Christine Lagarde (2014) et au PDG de Renault Carlos Ghosn (2015). La plupart de ces «ambassadeurs de l'influence de la France» font leur entrée dans ce classement, avec les femmes à l'honneur (27 sur 50 personnalités) et les moins de 30 ans (10 sur 50).  AFP

Le film Rocky célèbre son 40e anniversaire

Sylvester Stallone (Rocky Balboa) et Talia Shire (l'amoureuse... (AP) - image 8.0

Agrandir

Sylvester Stallone (Rocky Balboa) et Talia Shire (l'amoureuse de Rocky, Adrian)

AP

Le 21 novembre 1976, le public a fait la rencontre du boxeur de Philadelphie Rocky Balboa.

Quarante ans plus tard, le personnage interprété par Sylvester Stallone résonne toujours auprès des fans, qui sont nombreux à se rendre dans la ville de Pennsylvanie pour voir en personne les lieux aperçus dans le film. La présidente du Philadelphia Convention and Visitors Bureau, Julie Coker Graham, raconte d'ailleurs que chaque fois qu'elle parle à des visiteurs de l'étranger, la conversation finit toujours par tourner autour de Rocky.

Écrit par Stallone en trois jours seulement, le scénario de Rocky raconte l'histoire du jeune boxeur gaucher d'un quartier majoritairement italien du sud de Philadelphie, qui s'entraîne pour affronter le champion du monde poids lourds, Apollo Creed.

Le long métrage a été tourné en 28 jours avec un budget restreint de 1 million $ US seulement et une distribution largement méconnue, qui incluait Sylvester Stallone lui-même dans le rôle-titre.

À la surprise générale, le long métrage est devenu le plus lucratif de l'année, avec des recettes de 117 millions $ US en Amérique du Nord et de 107 millions $ US à l'étranger. «Rocky» a été nommé 10 fois aux Oscar, dans neuf catégories, remportant trois statuettes : meilleur film, meilleure réalisation (John G. Avildsen) et meilleur montage. Sylvester Stallone, Burgess Meredith (l'entraîneur Mickey Goldmill) et Talia Shire (l'amoureuse de Rocky, Adrian) ont été finalistes dans les catégories d'interprétation, et Stallone l'a aussi été pour son scénario.

L'American Film Institute a inclus Rocky dans sa liste des meilleurs films de sport de tous les temps et le considère comme le deuxième meilleur film sur la boxe, après Raging Bull.  AP

Quatorze auteurs canadiens sont finalistes pour le prix littéraire de Dublin

Larry Tremblay, Margaret Atwood et Lawrence Hill font partie des 14 écrivains canadiens sur la longue liste de finalistes au prix littéraire international de Dublin 2017.

Margaret Atwood est en lice pour son roman The Heart Goes Last, tandis que Lawrence Hill l'est pour The Illegal (Le sans-papiers).

Le Québécois Larry Tremblay est quant à lui nommé pour L'orangeraie.

Parmi les autres écrivains canadiens qui tenteront d'obtenir le prix, on compte les gagnants du prix Giller Andre Alexis pour Fifteen Dogs (Le langage de la meute) et Patrick deWitt pour Undermajordomo Minor.

Le prix littéraire, qui est assorti d'une bourse de 100 000 euros (143 000 $ CAN), est décrit comme étant le prix littéraire annuel le plus payant au monde pour une oeuvre unique de fiction publiée en anglais.

Les romans canadiens font partie des 147 titres ayant été mis en nomination par des bibliothèques d'un peu partout à travers le monde, dont Montréal, Ottawa, Toronto, Calgary, Halifax, St-Jean (Nouveau-Brunswick), St-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador), Sydney et Winnipeg.

Le regretté Alistair MacLeod et Rawi Hage sont les auteurs canadiens ayant déjà remporté le prix, respectivement pour No Great Mischief (La perte et le fracas) en 2001 et De Niro's Game (Parfum de poussière) en 2008.

La courte liste de finalistes sera publiée le 11 avril et le gagnant sera annoncé le 21 juin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer