Nos moments forts

L'auteure-compositeure-interprète Safia Nolin... (La Presse, François Roy)

Agrandir

L'auteure-compositeure-interprète Safia Nolin

La Presse, François Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux surprises québécoises

Certains artistes internationaux, comme Radiohead, ont pris l'habitude de surprendre les fans en lançant leurs albums sans crier gare, évitant d'annoncer longuement à l'avance leurs intentions comme c'est la tradition. Au Québec, c'est chose moins commune. Or cette semaine, deux artistes ont pris le public par surprise. D'abord, Daniel Bélanger a lancé un simple, Il y a tant à faire, en précisant au même moment que son nouvel album, Paloma, paraîtrait très bientôt : le 25 novembre. Safia Nolin, elle, a décidé de rendre Reprises vol. 1, où elle offre ses lectures des Marie Carmen, Céline Dion et autres Offenbach, disponible vendredi. Ça fait toujours du bien quand le milieu de la chanson d'ici, qu'on dit trop prudent, ose...  Nicolas Houle

Huppert au sommet de son art

Laurent Lafitte et Isabelle Huppert dans une scène... (Sony Pictures Classics) - image 3.0

Agrandir

Laurent Lafitte et Isabelle Huppert dans une scène du film Elle

Sony Pictures Classics

Sans Isabelle Huppert, Paul Verhoeven n'aurait jamais pu faire Elle. Au sens propre comme au figuré : toutes les actrices américaines ont refusé le rôle. Trop politiquement incorrect. De toute façon, une autre interprète que l'inoubliable Violette Nozière (Chabrol, 1978) et la féroce comédie dramatique se serait enfoncée dans le ridicule. Huppert se glisse dans la peau de Michèle, femme volontaire à la tête d'une entreprise de jeux vidéo que rien ne semble ébranler. Après avoir été agressée par un inconnu dans sa maison, elle se met en tête de le traquer! Le réalisateur de Basic Instinct (1992) fait flèche de tout bois dans ce film délicieusement pervers, adapté du roman «Oh...» de Philippe Djian. Son long métrage fou et jouissif place le spectateur dans une position inconfortable en traitant le comportement en apparence amoral de cette grande bourgeoise comme s'il était tout à fait normal. Déstabilisant, mais curieusement pas choquant du tout. L'un des meilleurs films de 2016.  Éric Moreault

Un cadavre encombrant

Marc-André Grondin dans L'imposteur... (TVA) - image 5.0

Agrandir

Marc-André Grondin dans L'imposteur

TVA

On peut parler de finale explosive pour L'imposteur, moment fort de la semaine, mais aussi de l'automne à la télévision. Il fallait avoir le coeur solide pour passer au travers de cet épisode aux rebondissements inattendus. Vous l'aviez vue venir, vous, le punch de la fin? Pas de la tarte de se débarrasser d'un cadavre quand trois lascars sortis d'on ne sait où se mettent sur votre chemin. Marc-André Grondin est puissant, Sophie Desmarais, formidable. Et il est réjouissant de voir Denis Bouchard dans un rôle de méchant malade, encore plus redoutable qu'on le croyait. L'histoire semble invraisemblable, avant qu'on parvienne en quelques secondes à prouver toute la cohérence de l'ensemble. Mais combien de temps encore Philippe pourra-t-il se faire passer pour Youri? Rendez-vous l'an prochain pour la deuxième saison. Richard Therrien

Belle initiative dans Saint-Roch

Une corvée nettoyage contre des billets de spectacle,... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 7.0

Agrandir

Une corvée nettoyage contre des billets de spectacle, une idée de  Karl-Emmanuel Picard, propriétaire de L'Anti

Le Soleil, Yan Doublet

C'est ce qu'on appelle être proactif... En trouvant sur le pas de sa porte un message d'un voisin anonyme déplorant le manque de propreté autour de son établissement, le propriétaire de L'Anti, Karl-Emmanuel Picard, s'est d'abord avoué perplexe. Parce qu'il faisait déjà des efforts en ce sens. Parce qu'il avait l'impression de bien faire les choses. Il aurait pu jeter le message au recyclage, il a plutôt choisi de le prendre au sérieux... et de convier les mélomanes à partager le boulot. Quelques heures plus tard, l'initiative Nettoyons Saint-Roch était née. Le concept est simple : un peu de ménage bénévole dans les rues du centre-ville sera récompensé par des billets de spectacles présentés à L'Anti. Une page Facebook (nettoyonsstroch) a été créée pour rameuter les volontaires et une première sortie officielle est prévue pour dimanche matin. Les personnes intéressées à se joindre à la corvée sont invitées à se rendre à L'Anti (251, rue Dorchester) à 11h. Geneviève Bouchard

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer