Les arts express

Peter Gabriel (pour Dawit Isaak), Nadya Tolokonnikova (pour Nûdem... (voiceproject.org)

Agrandir

Peter Gabriel (pour Dawit Isaak), Nadya Tolokonnikova (pour Nûdem Durak), Johnny Depp (pour Oleg Sentsov) et Alex Ebert (pour Trần Vũ anh Bình)

voiceproject.org

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Des célébrités posent pour la libération d'artistes incarcérés dans le monde

Johnny Depp et d'autres célébrités ont lancé mercredi une campagne demandant la libération d'artistes incarcérés dans le monde, en posant sur des photos qui imitent le style des images de détenus aux États-Unis, imprimées sur des T-shirts. «L'art n'est pas un délit», peut-on lire sur tous les T-shirts, sous une photo en noir et blanc montrant la star qui porte autour du cou une ardoise donnant l'identité de l'artiste en prison. La campagne est menée par The Voice Project, une organisation de défense de la liberté d'expression qui espère ainsi attirer l'attention sur leur sort et protéger les prisonniers d'abus pendant leur incarcération. Parmi les artistes impliqués, Peter Gabriel porte le nom d'un journaliste et écrivain ayant la double nationalité suédoise et érythréenne, Dawit Isaak, qui a disparu après son arrestation en 2001 en Érythrée; Johnny Depp défend Oleg Sentsov, un réalisateur ukrainien arrêté en 2014 en Crimée et condamné à 20 ans de prison pour «terrorisme»; et le guitariste de Rage Against The Machine Tom Morello attire l'attention sur le sort d'un chanteur folk thaïlandais connu sous le nom de scène «Tom Dundee» et condamné à sept ans et demi de prison pour un délit de lèse-majesté. AFP

Les héritiers de Prince poursuivent Tidal

Des célébrités posent pour la libération... (Archives AP, Chris O'Meara) - image 3.0

Agrandir

Archives AP, Chris O'Meara

Les ayants droit de Prince ont porté plainte contre Tidal, le site de diffusion en continu du rappeur Jay Z, exigeant qu'il cesse la diffusion de l'essentiel du catalogue du musicien décédé. Prince, dont la relation avec l'industrie musicale a toujours été complexe et parfois acrimonieuse, avait donné à Tidal les droits exclusifs pour le lancement de son album HITnRUN Phase One. Dans la plainte, les ayants droit affirment que Tidal n'avait les droits exclusifs que pour une période de 90 jours, et surtout que le contrat ne concernait pas le reste du catalogue du prolifique génie de la pop. Tidal n'a pas répondu immédiatement à la plainte, mais le service de diffusion en continu - qui a du mal à gagner des parts de marché face à ses rivaux - a fait une promotion intense de ses exclusifs et du catalogue de Prince. Prince, qui est mort d'une overdose accidentelle d'antalgiques, n'a pas laissé de testament, mais Bremer Trust, qui est chargé des intérêts des ayants droit, cherche à assurer des revenus stables à ces derniers et négocie notamment avec différents labels la diffusion future de la musique de Prince. AFP

Nouvel échec judiciaire pour Bill Cosby

Des célébrités posent pour la libération d'artistes incarcérés... (Archives AP) - image 5.0

Agrandir

Archives AP

Un juge a rejeté mercredi la plus récente tentative de Bill Cosby de freiner les procédures judiciaires à son endroit. Les avocats du comédien soutenaient que les procureurs lui avaient porté préjudice en ne déposant l'accusation d'agression sexuelle que l'an dernier. Les troubles de la mémoire et le glaucome de leur client, qui serait également aveugle d'un oeil, l'empêchent de contribuer à sa défense, avaient-ils fait valoir. Le juge Steven O'Neil a néanmoins refusé d'annuler le procès, qui doit s'ouvrir d'icijuin. Mercredi, le magistrat a également tranché que 13 des autres accusatrices de M. Cosby n'auront pas à se soumettre à des examens d'aptitude. Il n'a toutefois pas déterminé si les procureurs pourront faire appel à ces témoignages ou à celui que l'humoriste avait livré en 2005, dans le cadre d'une poursuite connexe. La solidité de la preuve dépendrait grandement de cette déclaration, dans laquelle M. Cosby reconnaît avoir entretenu des relations extraconjugales et obtenu un sédatif dans le but de l'administrer à des femmes qu'il espérait séduire. Cosby est traduit en justice relativement à une présumée agression sexuelle qui serait survenue en 2004. AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer