Les arts express

Les White Stripes réunis... contre Trump (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Les White Stripes réunis... contre Trump

Meg et Jack White... (Archives La Presse, Martin Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Meg et Jack White

Archives La Presse, Martin Tremblay

Les musiciens des White Stripes, rarement vus ensemble depuis la séparation du groupe en 2011, se sont retrouvés mardi pour dénoncer dans un communiqué commun une vidéo de Donald Trump utilisant une de leurs chansons en bande son. L'ancien couple de rockeurs - le guitariste Jack White et la spécialiste de la batterie Meg White - a apporté une ferme mise au point concernant une vidéo présentant le candidat républicain à la Maison-Blanche, au son de leur titre Seven Nation Army. «Les White Stripes voudraient affirmer sans équivoque qu'ils n'ont rien à voir de près ou de loin avec cette vidéo. Ils sont dégoûtés par cette association et par l'utilisation illégale de leur chanson», ont-ils indiqué dans un rare communiqué commun. La vidéo, qui semble davantage être l'oeuvre d'un militant pro-Trump que de son équipe de campagne elle-même, s'ouvre avec des images de pauvreté aux États-Unis et de réfugiés à l'étranger, avant que Trump n'arrive triomphant, descendant de son avion privé. Les White Stripes ont connu un vif succès à partir de la fin des années 90. Les deux musiciens parlaient rarement de leur relation et affirmaient être frère et soeur... jusqu'à ce que des journalistes fouineurs ne découvrent qu'ils avaient en fait brièvement été mariés avant de divorcer aux débuts du groupe. Après la séparation du groupe, Jack White a poursuivi une carrière solo. Meg White apparaît rarement en public. AFP

Ben Stiller guéri d'un cancer de la prostate

Ben Stiller... (Archives AFP) - image 3.0

Agrandir

Ben Stiller

Archives AFP

L'acteur américain Ben Stiller a révélé mardi avoir guéri d'un cancer de la prostate qui avait été diagnostiqué il y a deux ans. L'acteur et producteur de 50 ans a déclaré dans l'émission de radio The Howard Stern Show qu'il avait la chance d'être guéri, notamment grâce au fait que la maladie lui avait été diagnostiquée assez tôt. Stiller, connu pour ses rôles comiques dans Marie a un-je-ne-sais-quoi, Une nuit au musée ou La vie rêvée de Walter Mitty, a précisé rendre publique sa maladie pour inciter les hommes à se faire dépister plus tôt que l'âge habituellement requis en la matière, 50 ans. Il est possible de se faire dépister grâce à un simple test sanguin. «Ce test est un sujet controversé», a dit Ben Stiller, accompagné par son médecin. «Si je n'avais pas fait ce test, que mon médecin m'a fait faire depuis que j'ai 46 ans, je n'aurais pas su que j'étais malade. Aujourd'hui je ne le saurais toujours pas.» AFP

Mort de l'auteur de Thriller

Rod Temperton et sa femme Kathy... (Archives AP) - image 5.0

Agrandir

Rod Temperton et sa femme Kathy

Archives AP

Rod Temperton, l'auteur-compositeur-interprète derrière les classiques de Michael Jackson Thriller, Rock With You et plusieurs autres succès, est mort du cancer à Londres, à l'âge de 66 ans. Son éditeur de musique a déclaré par communiqué, mercredi, que Temperton était décédé la semaine dernière d'une forme «agressive» de cancer. Aucun autre détail n'a été fourni. Rod Temperton a amorcé sa carrière dans le groupe disco Heatwave et a collaboré avec Aretha Franklin, Herbie Hancock, Anita Baker et plusieurs autres. Il a obtenu une nomination aux Oscars comme coauteur de Miss Celie's Blues (Sister), de la trame sonore du film La couleur pourpre. AP

Le gala de cinéma Lumi ou Iris?

Le public pourra participer au choix du nom des prix qui seront remis lors du gala organisé par Québec Cinéma le 4 juin. Un sondage à cette fin est organisé auprès du public et des artisans de l'industrie. Deux noms ont été retenus par le Conseil d'administration pour être proposés lors de cette consultation populaire. On demande ainsi de choisir entre les noms «Lumi» et «Iris». Les participants peuvent inscrire leur choix jusqu'au 12 octobre sur le site www.quebeccinema.ca. Le nom du trophée sera annoncé le vendredi 14 octobre. La directrice générale de l'organisme, Ségolène Roederer, souhaite que le nom choisi pour le trophée soit rassembleur et «résonne, tant pour l'industrie que pour le public». En février, l'organisme Québec Cinéma avait décidé de ne plus utiliser le nom «Jutra» pour désigner son gala annuel. La décision avait été prise après la publication de l'histoire d'une présumée victime d'agressions sexuelles du réalisateur Claude Jutra. La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer