Les arts express

Tidal, un gouffre financier pour le rappeur Jay-Z (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tidal, un gouffre financier pour le rappeur Jay-Z

La plateforme de musique en ligne Tidal, contrôlée... (AFP) - image 2.0

Agrandir

La plateforme de musique en ligne Tidal, contrôlée par le rappeur et homme d'affaires américain Jay-Z, a essuyé de lourdes pertes en 2015.

AFP

La plateforme de musique en ligne Tidal, contrôlée par le rappeur et homme d'affaires américain Jay-Z, a essuyé de lourdes pertes en 2015 et multiplie les impayés, rapportait mardi le journal norvégien Dagens Naeringsliv (DN). Aspiro, la maison-mère de Tidal, a perdu 239,5 millions de couronnes suédoises (37 millions $CAN) l'an dernier, écrit DN qui a épluché les comptes annuels de l'entreprise. La constellation Tidal a aussi été épinglée une centaine de fois pour retards de paiement depuis son rachat par Jay-Z, avec sa société Project Panther Bidco, pour 56 millions $ en mars 2015. Elle accuse encore 3,6 millions de couronnes norvégiennes (600 000 $CAN) d'impayés, affirme Dagens Naeringliv. Selon DN, les avocats de Jay-Z accusent les anciens propriétaires de Tidal, au premier rang desquels le groupe de médias norvégien Schibsted, d'avoir gonflé le nombre d'utilisateurs payants et d'avoir embelli les comptes de la plateforme avant son rachat. Ceux-ci ont démenti.  AFP

Les gagnants du 28e Praemium Imperiale, «Nobel des arts», connus

Le cinéaste américain Martin Scorsese s'est mérité un... (AP, Evan Agostini) - image 4.0

Agrandir

Le cinéaste américain Martin Scorsese s'est mérité un Praemium Imperiale.

AP, Evan Agostini

La plasticienne française Annette Messager, le violoniste letton Gidon Kremer et le cinéaste américain Martin Scorsese sont, avec la photographe américaine Cindy Sherman et l'architecte Paulo Mendes da Rocha (Brésil), les lauréats du 28e Praemium Imperiale, considéré comme le Nobel des arts. Ce prix prestigieux, dont le palmarès a été annoncé mardi à Paris, a été créé en 1988 par la Japan Art Association. Chaque lauréat recevra la somme de 15 millions de yens (environ 210 000 $CAN). Le prix sera remis officiellement le 18 octobre à Tokyo par le prince Hitachi, frère cadet de l'empereur Akihito. La bourse pour les jeunes artistes, créée en 1997, a été attribuée à une formation musicale de Malaisie : le Five Arts Center. Spécialiste des installations, Annette Messager, née en 1943, associe souvent images, dessins, photos et écrits. L'une de ses oeuvres, Les pensionnaires, est une série de vitrines composées d'oiseaux empaillés, de textes et de petites sculptures de plumes.  AFP

Deux Canadiens en lice pour le prix Booker

David Szalay... (La Presse canadienne, HO-Penguin Random House Canada) - image 6.0

Agrandir

David Szalay

La Presse canadienne, HO-Penguin Random House Canada

Deux écrivains nés au Canada font partie de la liste des finalistes au prix Booker de littérature de langue anglaise qui sera octroyé le 25 octobre prochain, à Londres. Il s'agit de David Szalay, né à Montréal en 1974 et qui a déménagé en Europe l'année suivante. Il vit maintenant en Hongrie. Il est en lice pour son oeuvre All That Man Is publiée chez McClelland & Stewart. L'autre est Madeleine Thien, originaire de Vancouver, pour Do Not Say We Have Nothing chez Knopf Canada. Le prix est doté d'une récompense de 87 000 $CAN. La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer