• Le Soleil > 
  • Arts 
  • > Le juge pas pressé de désigner les héritiers de Prince 

Le juge pas pressé de désigner les héritiers de Prince

Norrine et Sharon Nelson, les deux belles-soeurs de... (Associated Press, Jim Mone)

Agrandir

Norrine et Sharon Nelson, les deux belles-soeurs de Prince

Associated Press, Jim Mone

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Chaska

Le juge chargé de superviser les procédures légales concernant la succession de Prince a déclaré, lundi, qu'aucune décision précipitée ne serait prise concernant les héritiers de la vedette. Prince a succombé à une surdose accidentelle en avril et aucun testament n'a été retrouvé.

Marié et divorcé à deux reprises, le musicien n'a pas d'enfant connu. Ses deux parents sont décédés, mais il a une soeur, Tyka Nelson, et au moins cinq demi-frères et demi-soeurs. D'autres personnes ont depuis affirmé avoir un lien de parenté avec lui.

Alors que les avocats de Mme Nelson et des autres demandeurs souhaitent une résolution rapide afin de prendre le contrôle de la succession estimée à 300 millions $US, le tribunal doit d'abord établir les règles permettant de déterminer qui peut être considéré comme un héritier.

Soulignant la complexité des requêtes et des lois sur les liens de parenté, le magistrat Kevin Eide du comté de Carver, au Minnesota, a affirmé qu'il pourrait soumettre son futur verdict à une cour d'appel pour qu'il soit immédiatement examiné, ce qui pourrait prolonger le processus.

La décision à propos des héritiers de Prince établira non seulement qui mettra la main sur la fortune du défunt musicien et son studio d'enregistrement de Paisley Park, mais aussi qui contrôlera les droits sur sa musique de même que l'image qu'il a soigneusement cultivée au cours de ses 40 années de carrière.

Les avocats de Tyka Nelson ont exhorté la cour à adopter une définition stricte de qui devrait être admissible à la succession de Prince. La demande de Mme Nelson ainsi que des cinq demi-frères et demi-soeurs repose sur des documents juridiques solides, dont le certificat de divorce des parents du chanteur.

Ils ont fait valoir que les demandeurs soutenant que le père et la mère de Prince n'étaient pas John Nelson et Mattie Shaw devraient être écartés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer