Nos moments forts

Entendu (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Entendu

Je m'entretenais avec Karim Ouellet plus tôt cette semaine, à l'occasion de la sortie de son album Trente. Comme c'est souvent le cas lors des entrevues avec les artistes qui ont choisi de demeurer à Québec plutôt que de s'exiler à Montréal, le sujet a rebondi sur la table. Le point de vue du chanteur et musicien est intéressant : «J'ai l'impression que, maintenant, les artistes qui demeurent à Québec ressentent moins le besoin de déménager à Montréal pour faire ce métier-là. Il semble qu'il y a quelques années, c'était la norme : si tu sortais un album et que tu voulais en faire un métier, il fallait déménager à Montréal. Moi, je ne l'ai jamais vu comme ça : j'ai toujours trouvé que Montréal n'était pas assez loin pour déménager. Si Montréal était à huit heures de route, peut-être que j'aurais déménagé. Et avec la maison de disques, Coyote, qui commence à signer des artistes de Montréal, je pense qu'il y a plutôt une symbiose de la scène qui se fait grâce à Internet et des développements comme ça. Dans le monde de la musique, on est très près les uns des autres même si on n'habite pas dans la même ville.»  Nicolas Houle

Vu

Entendu (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 3.0

Agrandir

Le Soleil, Patrice Laroche

Un ange... au Musée de la civilisation. La sculpture de 115 ans a été empruntée au cimetière Saint-Patrick, à Québec, pour la durée de l'exposition Nanotechnologies : l'invisible révolution. Outre le fait qu'elle est en bonne compagnie avec l'armure d'Iron Man et l'endosquelette du Terminator T-800, la sculpture a ceci de particulier qu'elle a été entièrement restaurée au Centre de conservation du Québec avec de la chaux qui contient des nanoparticules - une première dans la province. Un documentaire, sur un écran situé à sa base, retrace les grandes étapes de sa restauration spectaculaire. Sa présence se veut un exemple concret du mariage entre l'art et la science dans cette fascinante et ludique exposition qui a débuté mercredi. Et ne vous inquiétez pas : l'ange sera retourné au cimetière à la fin de l'expo, en avril 2017.  Éric Moreault

Vu

Entendu (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 5.0

Agrandir

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Heure de tombée de ce cahier oblige, nous n'avons pu revenir dans cette rubrique, samedi dernier, sur les débuts de la pièce Lapin Lapin au Trident. Comme elle est à l'affiche jusqu'à la fin du mois, on se reprend aujourd'hui. Le metteur en scène Martin Genest s'en est donné à coeur joie avec le texte de la Française Coline Serreau (La criseTrois hommes et un couffin). Et comme ni l'un ni l'autre n'a peur de la surenchère artistique, on a droit à un match parfait dans cette comédie où une famille de sympathiques marginaux solidaires envers et contre tous s'entasse dans un minuscule espace. On passe du réalisme à la fantaisie, les mots déboulent et étourdissent, les objets s'accumulent, se déploient, débordent de la scène. Puis tout s'arrête et les personnages prennent directement le public à témoin pour passer leurs messages où résonne un discours féministe doublé d'un indéfectible sens de la communauté. On rit, puis on réfléchit...  Geneviève Bouchard

Vu

Entendu (Photo fournie par ICI Radio-Canada Télé) - image 7.0

Agrandir

Photo fournie par ICI Radio-Canada Télé

Les auteurs se sont décidément donné le mot pour faire mourir leurs personnages importants cette année. Au tour de Jacques Berthier (Gilles Renaud), présent depuis janvier 2013 dans Mémoires vives, de disparaître pour toujours, mort noyé après avoir sauvé son ex-femme et la fillette de celle-ci. C'est d'un commun accord avec l'acteur que Chantal Cadieux a pris cette décision lourde de conséquences pour le clan Berthier. La découverte du corps a donné lieu à une scène déchirante, où la famille proche éclate en sanglots, incapable d'y croire. Que deviendra Francine (Véronique Le Flaguais), qui avait retrouvé le bonheur avec son ex-mari? Apprécié des téléspectateurs, Gilles Renaud a expliqué au Soleil avoir quitté sereinement la série pour se consacrer à divers autres projets, dont la série Mirador, de retour pour une troisième saison cet automne à Séries+. Mais Jacques, qui était l'âme de l'organisme Mémoires vives, manquera certainement aux fans de la première heure.  Richard Therrien

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer