Les arts express

Le trône de fer: nouvelles spéculations sur la mort de Jon Snow (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le trône de fer: nouvelles spéculations sur la mort de Jon Snow

Kit Harington (Jon Snow) et Ciaran Hinds (Mance... (Fournie par HBO) - image 1.0

Agrandir

Kit Harington (Jon Snow) et Ciaran Hinds (Mance Rayder) dans un épisode de la saison 4 du Trône de fer.

Fournie par HBO

La première bande-annonce officielle de la sixième saison du Trône de fer (v.f. de Game of Thrones), la série à succès de HBO, semble laisser bien peu d'espoir à l'un de ses protagonistes, Jon Snow, dont l'apparente mort a déclenché une tempête numérique. Au début de la vidéo parue mardi, on retrouve le jeune commandant de la Garde de nuit là où on l'avait quitté à la fin de la cinquième saison : baignant dans son sang, le ventre lardé de coups de poignard portés par ses hommes. «Il nous a quittés», murmure le chevalier Davos Seaworth. En un peu plus d'une minute et demie, la vidéo offre un aperçu alléchant de la suite des aventures des héros de la série, dispersés aux quatre coins de Westeros: on retrouve la reine mère déchue Cersei Lannister en fâcheuse posture, des hommes armés marchant sur elle et son imposant garde personnel, «La Montagne» Gregor Clegane. La bande-annonce s'achève sur un Davos lui aussi mal embarqué. «Je n'ai jamais été un bon combattant», dit-il, visiblement cerné. «Mes excuses d'avance pour ce qui va suivre», lance-t-il avant de dégainer l'épée d'un Jon Snow inanimé. Malgré l'évidence qui semble s'imposer, la bande-annonce a déclenché un nouveau concert de spéculations sur le sort du fils illégitime de Ned Stark, les internautes rivalisant d'hypothèses à coups de mot-clic «GameOfThrones». Captures d'écran à l'appui, certains internautes croient le reconnaître en arrière-plan, vivant et à cheval, dans un passage de la bande-annonce. Des rumeurs sur la présence de l'acteur interprétant Jon Snow, Kit Harington, sur le tournage de la nouvelle saison avaient déjà affolé les amateurs, les uns le voyant réincarné en loup, les autres le devinant tout simplement ressuscité.  AFP

Les frères Wachowski désormais... des soeurs

Lana (ex-Larry) et Andy (maintenant Lilly) Wachowski, qui... (AP, Todd Williamson) - image 3.0

Agrandir

Lana (ex-Larry) et Andy (maintenant Lilly) Wachowski, qui ont réalisé La matrice

AP, Todd Williamson

Sous la pression des tabloïds, Andy Wachowski, coréalisateur de La matrice, a fait à son tour mardi son coming out se présentant désormais sous le prénom de Lilly, quatre ans après le changement de sexe de son frère, devenu Lana. «Changement de sexe à sensation - Les frères Wachowski deviennent des soeurs!» a annoncé Andy Wachowski, 48 ans, dans un communiqué. «C'est le gros titre que j'attendais l'année passée», écrit Lilly Wachowski, expliquant que de nombreux médias avaient menacé de la dénoncer contre sa volonté l'an dernier. «Être transgenre n'est pas facile. Nous vivons dans un monde binaire [...] Cela signifie que quand vous êtes transgenre, vous devez affronter la dure réalité de vivre le reste de votre vie dans un monde qui vous est ouvertement hostile», explique-t-elle. Wachowksi confirme être «en transition», sans évoquer expressément d'opération chirurgicale. «Je savais qu'à un moment, je devrais le révéler publiquement. [...] J'avais juste besoin d'un peu plus de temps pour être bien dans ma tête, pour me sentir à l'aise. Mais apparemment, on ne me laisse pas décider.» Sa soeur et coréalisatrice, Lana, 50 ans, a publiquement annoncé son changement de genre en 2012, abandonnant son ancien prénom, Larry. Les Wachowski ont fait leur premier film ensemble en 1996, mais sont surtout connus pour la trilogie La matrice, qui a rapporté plus de 1,5 milliard $ de recettes dans le monde.  AFP

Expo de photos ayant appartenu à Elton John

Le trône de fer: nouvelles spéculations sur la mort de... (AP, Eric Gay) - image 5.0

Agrandir

AP, Eric Gay

Une partie de la collection de photographies du XXe siècle détenue par le chanteur Elton John sera exposée au musée d'art Tate, à Londres, à partir de novembre. L'annonce en a été faite mercredi par l'institution. L'exposition intitulée The Radical Eye permettra de contempler plus de 150 oeuvres des meilleurs photographes, parmi lesquels Man Ray, Alexander Rodchenko, Andre Kertesz, Walker Evans et Dorothea Lange. Elton John possédait «l'une des plus grandes collections privées de photographies» du genre, soit 7000 photos. L'exposition présentera aussi des portraits de Picasso, Matisse et Cocteau. Le musicien et chanteur avait déjà affirmé que ces photographies l'avaient inspiré tout au long de sa vie.  AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer