Les arts express

La troisième saison des Mystérieuses cités d'or présentée à... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La troisième saison des Mystérieuses cités d'or présentée à Télé-Québec en 2016

Les Mystérieuses cités d'or... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Les Mystérieuses cités d'or

Photothèque Le Soleil

La troisième saison des Mystérieuses cités d'or sera diffusée à Télé-Québec en 2016, a annoncé mardi la chaîne de télévision publique.

Télé-Québec a précisé dans un communiqué qu'elle avait acquis les droits de diffusion exclusive pour le Québec.

Les amateurs de la série pourront voir les nouvelles aventures d'Esteban, de Tao et de Zia pendant la période des Fêtes.

Le dessin animé franco-japonais, populaire dans les années 80, abordait la conquête du Nouveau Monde et les mille merveilles de l'Amérique du Sud.

La troisième saison, qui est produite en France par Blue Spirit Productions et conçue directement dans leurs studios de Montréal, comprend 26 épisodes. La série réalisée par Jean-Luc François se déroulera au Japon.

Comme chaque saison, les épisodes se concluront par un bref documentaire sur la culture de l'endroit visité par les personnages.

Les plus impatients pourront visionner les trois premiers épisodes de la troisième saison le 29 février, au cinéma Beaubien de Montréal, à l'occasion du Festival international du film pour enfants.

En Europe, l'émission Les Mystérieuses cités d'or est présentée sur les réseaux TF1, RTBF et Télétoon+.  La Presse Canadienne

Le dresseur d'animaux canadien du film Le revenant critique DiCaprio

Le revenant, avec Leonardo DiCaprio, est en tête... (Photothèque Le Soleil) - image 4.0

Agrandir

Le revenant, avec Leonardo DiCaprio, est en tête de la course aux Oscars avec 12 nominations.

Photothèque Le Soleil

L'acteur principal du film Le revenant, Leonardo DiCaprio, ne sait tout simplement pas de quoi il parle quand il dit avoir constaté les effets des changements climatiques lors du tournage, qui s'est déroulé en partie en Alberta, selon le dresseur d'animaux canadien embauché pour le film.

En entrevue avec le magazine Vanity Fair, DiCaprio a affirmé avoir été témoin des conséquences «terrifiantes» du réchauffement de la planète en Alberta alors qu'il y avait par moment plusieurs mètres de neige qui se retrouvaient à fondre rapidement au passage d'un vent chaud.

Or, les résidants de l'endroit savent qu'il s'agit du fameux chinook, qui passe chaque hiver depuis des siècles dans la région.

John Scott, qui a sélectionné les nombreux animaux présentés dans le long métrage, a critiqué l'acteur pour avoir tracé un lien entre deux phénomènes. M. Scott estime que DiCaprio est un bon acteur, mais «ses idées sur la vie courante laissent à désirer», a-t-il remarqué.

Le film hollywoodien, qui a reçu 12 nominations au gala des Oscars, a été filmé en partie en Colombie-Britannique et dans le comté de Kananaskis, au sud-ouest de Calgary.

Le rôle du trappeur Hugh Glass constituait tout un défi d'interprétation pour Leonardo DiCaprio, qui a déjà été récompensé de plusieurs prix.

Or, le dresseur d'animaux s'est heurté à plusieurs difficultés lui aussi. John Scott a dû trouver des chevaux, des sangliers, des bisons et même des fourmis, ce qui est difficile en hiver.

«Il y a beaucoup de fourmis ici, à l'été, mais c'était l'hiver, alors nous avons dû les faire venir de Toronto et de l'Oregon», a-t-il souligné en entrevue.

M. Scott devait également s'assurer de protéger les bêtes. «Le cheval tombe d'un ravin? Nous devions fabriquer un cheval mécanique et après nous devions trouver un cheval empaillé», a-t-il expliqué, ajoutant que de tels choses pouvaient coûter plus de 20 000 $ chacun.

John Scott, qui est originaire de Longview, en Alberta, a déjà travaillé sur d'autres films connus dont Impardonnable et Le Seigneur des anneaux.  La Presse Canadienne

La cérémonie des Grammy a connu de bien gênants problèmes de son

La voix d'Adele a subi les affronts de... (AP, Matt Sayles) - image 6.0

Agrandir

La voix d'Adele a subi les affronts de la technique, lundi soir, à la cérémonie des Grammy.

AP, Matt Sayles

La cérémonie des Grammy ne sera certainement pas en lice pour le prix du meilleur son à un prochain gala de la télévision. Parlez-en à la chanteuse britannique Adele, dont la voix unique a subi les affronts de la technique, lundi soir à Los Angeles.

Le président de l'Académie, Neil Portnow, a admis qu'il y avait eu «un petit problème technique» après qu'un microphone fut tombé dans les cordes du piano qui accompagnait Adele pendant son interprétation de son nouveau succès All I Ask, au gala des prix Grammy, récompenses ultimes de la chanson anglophone.

Résultat : la performance a parfois «sonné» comme une guitare mal accordée, et le trouble d'Adele était apparent.

Sur Twitter, la chanteuse a plus tard expliqué que «ce genre de merde arrive parfois», et qu'elle se consolera en allant manger un hamburger.

Ce n'est là qu'un des «petits problèmes techniques» qui ont émaillé cette fête de la musique. Même l'accès à la diffusion en continu sur internet de la grand-messe a connu des ratés, selon des utilisateurs.

D'autres ont critiqué les mauvais mariages de duos. Un commentateur sur internet a qualifié de «pire performance» le duo Sam Hunt et Carrie Underwood.  AP

Une cantate signée Mozart et Salieri retentit à Prague après plus de 200 ans

La cantate signée en commun par le compositeur autrichien... (AP, Petr David Josek) - image 8.0

Agrandir

La cantate signée en commun par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart et le musicien italien Antonio Salieri

AP, Petr David Josek

Longtemps considérée comme perdue, et récemment découverte dans les collections du Musée de la musique à Prague, une cantate signée en commun par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart et le musicien italien Antonio Salieri a retenti mardi à Prague après plus de deux siècles.

Cette oeuvre datant de 1785 «constitue une clé pour une nouvelle compréhension de la relation entre Mozart et Salieri», a indiqué à l'AFP le musicologue et compositeur allemand Timo Jouko Herrmann, à qui revient le mérite de la découverte.

Les deux compositeurs étaient des «collègues qui travaillaient ensemble», a insisté M. Herrmann, alors qu'une funeste légende attribue à Salieri la responsabilité de la mort de «l'aimé de Dieu».

La cantate Per la ricuperata salute di Offelia a été écrite en commun par Mozart, Salieri et un certain Cornetti, sur les paroles du librettiste Lorenzo Da Ponte, pour saluer le rétablissement de la soprano anglaise Nancy Storace (1765-1817).

La composition, d'une durée d'environ quatre minutes, a été exécutée mardi par le claveciniste Lukas Vendl, lors de la présentation officielle de l'oeuvre, qui sera prochainement exposée au public.

La partition se trouvait au Musée de la musique à Prague depuis les années 50, mais n'avait pu être correctement identifiée. Elle l'est maintenant, grâce à de nouvelles technologies, et les noms cryptés des auteurs ont été déchiffrés.

«C'est Timo Jouko Herrmann qui a déterminé le caractère unique de cette oeuvre», a indiqué le musée dans un communiqué.

L'un des plus grands génies musicaux de tous les temps, Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), a séjourné à plusieurs reprises à Prague, les pays tchèques faisant à l'époque partie de l'empire autrichien.

Le 29 octobre 1787, Prague a chaleureusement applaudi la première mondiale de son célèbre opéra Don Juan, dont le livret a été écrit par Lorenzo Da Ponte (1749-1838), poète et librettiste italien.

Une rumeur, rejetée par les spécialistes, selon laquelle Salieri (1750-1825) aurait orchestré la mort de Mozart dont il jalousait le génie, est due à la nouvelle Mozart et Salieri du poète et romancier russe Alexandre Pouchkine (1799-1837).

Elle a été reprise d'abord par le dramaturge anglais Peter Shaffer pour sa pièce Amadeus, puis par le réalisateur américain d'origine tchèque Milos Forman, pour son célèbre film portant le même titre.  AFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer