Jocaste reine: événement royal

Louise Marleau (comédienne) et Lorraine Pintal (metteure en... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Louise Marleau (comédienne) et Lorraine Pintal (metteure en scène) travaillent en duo sur Jocaste reine, coproduction du TNM et de la Bordée.

Le Soleil, Steve Deschênes

Éric Moreault
Le Soleil

(Québec) La présentation de Jocaste reine s'avère un grand événement théâtral, à plus d'un titre. Il s'agit de la première nord-américaine de la pièce de Nancy Huston et de la première coproduction entre le Théâtre du Nouveau Monde (TNM) et la Bordée - le public de Québec verra la mise en scène de Lorraine Pintal un an avant celui de Montréal! Mais elle nous permet surtout d'entendre Jocaste expliquer son amour fou pour son fils OEdipe.

Depuis que Freud s'est emparé de la tragédie de Sophocle pour jeter les bases de la psychanalyse, ses tenants et aboutissants font partie de l'inconscient collectif... Lorraine Pintal a d'ailleurs monté la pièce comme un «thriller psychanalytique». «On décortique les actions d'OEdipe et de Jocaste [par l'entremise de commentaires du chef de choeur]. Ça ajoute à la contemporanéité», même si la pièce en est une d'époque.

La directrice artistique du TNM, à Montréal, et Louise Marleau, qui joue Jocaste, sont emballées. Pendant que les deux femmes discutent, Merlin, le chien shih tzu de l'actrice, explore la mezzanine du théâtre. Elles se complètent à merveille. «Toi, t'es une 100 000 watts, moi, je suis plus paresseuse», lance Louise à Lorraine, avec une évidente complicité. Elles partagent la même vision de l'action - «Ce n'est pas cérébral, ça descend dans le ventre» - et ne tarissent pas d'éloges sur l'adresse et la vision de Nancy Huston à décrire ce coup de foudre «hors du commun».

«Je trouve ça formidable qu'elle transcende par l'amour le tabou par excellence, celui de l'inceste, affirme Mme Marleau. C'est énorme. Je trouve ça terrible d'être porté par cet amour. Quand elle apprend qu'elle ne pourra mener à terme cette révélation, elle meurt d'amour.»

Lorraine Pintal confirme qu'elles ont eu plusieurs discussions sur le sujet, et sur ce que Jocaste sait au juste au moment où elle s'unit à OEdipe. «Car c'est aussi l'amour d'une femme de 60 ans pour un homme de 40 ans. Ça cloche un peu plus que l'inverse. On sent que [Nancy Huston] veut provoquer une polémique - mais elle n'est pas démagogique. On est face à deux êtres qui s'aiment. Même si OEdipe ne l'acceptera jamais [quand il apprend la nature de leur relation].»

Version féminine

Ça fait des siècles qu'on entend la version masculine de l'histoire, une version féminine est certes la bienvenue. «Ça ouvre la voie à une compréhension de la psyché féminine», croit Mme Pintal. Mais c'est au spectateur «de faire son chemin» sur la question de cet amour incestueux, précise-t-elle.

Depuis que Lorraine Pintal a découvert le texte, il y a deux ans, elle savait qu'elle assurerait la mise en scène et que Louise Marleau serait Jocaste. La grande actrice partagera la scène avec une autre figure légendaire de notre théâtre : Monique Mercure, qui joue sa nounou. Une fois ceci établi, encore fallait-il trouver l'OEdipe!

Les deux femmes ont eu un coup de foudre... artistique pour Jean-Sébastien Ouellette. «Il y a une chimie - ce qu'on ne sait jamais à l'avance. Il est parfait pour OEdipe!» s'exclame Mme Pintal. L'acteur et metteur en scène de Québec, qui a joué dans une quarantaine de productions, a notamment remporté le Prix des abonnés du Trident 2009-2010 pour son interprétation magistrale de Mgr Charbonneau dans la reprise de Charbonneau et le chef. «Ça a connecté immédiatement», ajoute Mme Marleau.

Outre Jean-Sébastien Ouellette, la coproduction fait aussi de la place à d'autres acteurs de Québec, dont Hughes Frenette et Marianne Marceau. Une situation qui ravit la metteure en scène : «À Québec, ce sont avant tout des acteurs de théâtre!» Et comme elle ne les a jamais dirigés, «ils sont comme une page blanche. Il faudrait toujours faire du théâtre comme ça...»

On aurait pu en parler tout l'après-midi, mais les deux femmes doivent partir pour les répétitions. Lorraine Pintal s'en va d'un pas rapide pendant que Louise Marleau fait tranquillement monter Merlin dans son sac...

S'accrocher à sa passion

Lorraine Pintal et Louise Marleau sont à un moment de leur carrière où elles pourraient lever le pied, voire arrêter. À 60 ans, la première dirige le TNM depuis plus de 20 ans. À 68 ans, la deuxième, qui a commencé à faire de la télé à huit ans, du théâtre à 15 et du cinéma à 17, multiplie encore les rôles. Mais la passion est plus forte que tout.

Quand on pose la question, Louise Marleau répond avec le sourire. «Le défi. J'ai envie de me confronter à quelque chose de plus grand que moi.»

Lorraine Pintal abonde dans le même sens. «Il faut toujours avoir des projets qui nous poussent à avancer. Cette passion pour le théâtre, c'est une vraie raison de vivre. J'en ai autant besoin que de soleil, de sel... Sinon, je ne serais pas l'ombre de moi-même.»

Elle sait que ce n'est pas toujours évident, «que le quotidien est morne et que la vie peut être difficile». C'est pourquoi il faut, croit-elle, trouver sa passion et s'y accrocher «même si c'est la danse en ligne»! 

Vous voulez y aller?

QUOI: Jocaste reine

QUAND: du 28 février au 24 mars

OÙ: La Bordée

BILLETS: 35 $ (60 ans et plus et 30 ans et moins) et 40 $ (tarif régulier), taxes et frais de service inclus dans les deux cas

RÉSERVATIONS: 418 694-9721

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • <em>Jocaste reine</em>: un drame épique

    Théâtre

    Jocaste reine: un drame épique

    La production de Jocaste reine répond de façon convaincante aux hautes attentes suscitées par sa solide distribution, sa metteure en scène renommée... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer