Christian Lapointe donnera C.H.S. au Festival d'Avignon

Christian Lapointe... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Christian Lapointe

Photothèque Le Soleil

(Québec) Christian Lapointe jouera cet été sa pièce C.H.S. au Festival d'Avignon. Il s'y produira à la Chapelle des Pénitents blancs, du 9 au 11 juillet, avec Maryse Lapierre et Sylvio-Manuel Arriola, ses partenaires de la création. En programmation officielle, s'il vous plaît! Ce qui revient à une consécration.

Joint à Moncton, où sa mise en scène de Nature morte dans un fossé tient l'affiche du Théâtre de l'Escaouette, il n'a pas caché son bonheur.

«Qu'Avignon m'invite avec une création de mon cru, qui plus est avec la pièce d'assise de mon collectif de concepteurs [complété par Lionel Arnould, Mathieu Campagna et Jean-François Labbé], me touche au plus haut point. Ça m'a dépassé sur le coup, j'en suis resté bouche bée.»

Lapointe, qui traduit présentement trois courtes pièces de Yeats à produire en novembre à Méduse, pour les 10 ans de sa compagnie Le Péril,  y voit une reconnaissance de la pertinence de sa démarche esthétique et de sens.

«Les grands festivals s'intéressent aux créations qui brisent les images attendues et qui vous décapent la tête, dit-il. Je pense qu'on récolte le fruit de notre travail sans concession. On ne revient pas riche d'Avignon, le théâtre d'art sans concession est un fait de non-rentabilité intrinsèque, mais c'est bien rassurant tout ça.»

L'invitation n'est pas la première qu'Avignon lui tend puisque le Festival, qui en sera à sa 63e tenue, a présenté une lecture publique de sa pièce en 2007.

MOUAWAD

L'artiste de Québec se dit par ailleurs conscient que l'entremise de Wajdi Mouawad a joué un rôle dans la sélection de C.H.S. par les directeurs artistiques Hortense Archambault et Vincent Baudriller.

Rappelons que Mouawad est l'artiste associé de la présentation 2009 du Festival d'Avignon. En cette qualité, il a «rabattu» sur la vieille Cité des papes d'autres créateurs québécois : Denis Marleau y donnera Une fête pour Boris, de Thomas Bernhard, et le chorégraphe Dave St-Pierre sa création Un peu de tendresse bordel de merde!.

Et bien sûr, le tout Avignon fera la fête à son artiste associé, puisque le Festival a programmé l'intégralité de sa trilogie Littoral, Incendies et Forêts, ainsi que sa dernière création, Ciels.

La création québécoise y sera donc bien en vue dans une présentation où la compagnie sera sélecte.

On y verra aussi des oeuvres des Krysztof Warlikowski, Joël Jouanneau, Jan Lauwers, Christoph Marthaler, Pipo Delbono et Rimini Protokoll, sans oublier les chorégraphes Jan Fabre et Maguy Marin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer