Grosse année, très bon Bye bye

On mesure souvent la qualité d'un Bye bye au... (Photo fournie par Radio-Canada, Annie Fortin)

Agrandir

On mesure souvent la qualité d'un Bye bye au nombre de sketchs qui resteront dans les mémoires. Et celui de lundi en contenait plusieurs, à commencer par le Gabriel Nadeau Style, parodie géniale du Gangnam Style, chanson no1 de 2012.

Photo fournie par Radio-Canada, Annie Fortin

Partager

(Montréal) On ne pourra pas accuser les auteurs du Bye Bye 2012 d'avoir été paresseux ni d'avoir manqué d'idées: leur revue humoristique du 31 décembre a atteint un niveau de qualité exceptionnel. Servie par des textes brillants et souvent drôles, l'équipe de Louis Morissette a offert lundi soir un fort bon divertissement, duquel une certaine 728 a souvent fait les frais.

On mesure souvent la qualité d'un Bye bye au nombre de sketchs qui resteront dans les mémoires. Et celui de lundi en contenait plusieurs, à commencer par le Gabriel Nadeau Style, parodie géniale du Gangnam Style, chanson no1 de 2012. Joël Legendre, qui excelle chaque année au Bye bye, a offert un GND juste assez baveux et arrogant. Du calibre de celui de Lady Gaga en 2010, le clip de Madonna avec un Régis Labeaume qui ne porte plus à terre, sur l'air de Give Me All Your Luvin', compte parmi mes favoris. Tout était bon dans ce numéro: la Madonna de Véro, parfaite, le toujours truculent maire Labeaume de Michel Courtemanche, et la reconstitution du clip, réussie.

Probablement la plus acide de la soirée, la parodie du maire Jean Tremblay, «très ouvert aux cultures inférieures», visait dans le mille sans «faire simple»: la caricature de Véronique Cloutier était grossière, mais efficace, et le texte, drôle et à propos. «On viendra pas se faire dire comment vivre par des races icitte là!» lançait le maire à de nouveaux arrivants médusés. «Que tu viennes du Chili ou ben du Paprika, chu pas regardant pantoute!»

Du grand art ce pastiche du film L'artiste, devenu Le simpliste. Visuellement impeccable et fidèle en tous points au cinéma muet, l'oeuvre se moquant du maire Gérald Tremblay constitue un véritable bijou qu'il faut revoir plusieurs fois. D'ailleurs, le Bye bye s'est une fois de plus démarqué sur le plan des effets spéciaux, tant dans l'ouverture signée Les Satiriques qu'à plusieurs autres moments.

Ex-ministres en prison dans Cabinet 9

L'idée d'envoyer quatre ex-ministres libérales en prison dans Cabinet 9 a donné l'un des meilleurs numéros de la soirée. Une mention à Hélène Bourgeois-Leclerc, très comique en Nathalie Normandeau, croisement entre Jeanne et Shandy, qui trouve des billets pour Céline et des roses dans un des nombreux ballons de football, faisant référence à la fameuse scène du téléroman Unité 9. Michelle Courchesne (Legendre), Line Beauchamp (Cloutier) et Monique Jérôme-Forget (Courtemanche) n'ont pas déçu non plus.

Le procès de Michel Dumont, la publicité de shampooing de Justin Trudeau (Libéral Essences), le cours d'histoire en accéléré et, surtout, la parodie Dans yeule du dragon ont tous fait mouche. De rares déceptions au cours des 80 minutes, notamment durant le premier segment, plus faible. La parodie des capsules bref. s'adressait aux initiés, et la commission Charbonneau, transformée en comédie de situation avec rires en canne, jouait sur le second degré avec beaucoup moins de succès.

Mais j'ai beaucoup aimé la façon dont on a intégré les nombreuses personnalités invitées, que ce soit Georges Laraque dans la douche, Xavier Dolan bavant derrière Gabriel Nadeau-Dubois, et Lisa LeBlanc, dont le Ma vie c'est d'la marde modifié a servi de défouloir collectif, et qu'elle a chanté en duo avec son double, joué par Bourgeois-Leclerc.

Les autres...

Outre le Bye bye, rien de cette soirée n'a véritablement déçu. À commencer par cette spéciale de 90 minutes d'En direct de l'univers, sans aucun temps mort, et qu'ont regardée 1 100 000 fêtards lundi et 687 000 en reprise le mardi. L'idée de réunir trois chouchous du public (Louis-José Houde, Marina Orsini et Guylaine Tremblay) autour de France Beaudoin a multiplié l'effet de surprise. Le numéro de Micheline Lanctôt chantant Y'a une émeute dans la prison, et celui de Marjo en Émilie Bordeleau, en clin d'oeil à la transformation de Marina Orsini au Bye bye 1991, constituent les moments forts de cette soirée franchement réussie.

Beaucoup aimé aussi Infoman 2012, dont les auditoires ont explosé : 1 672 000 curieux l'ont regardée lundi soir (350 000 de plus que l'an dernier) et 910 000 le lendemain (400 000 de plus qu'en 2011). Il n'y avait que Jean-René Dufort pour retrouver le capitaine qui a engueulé le commandant du paquebot qui s'est échoué en Italie, et pour nous intéresser au hockey suisse, loin du lock-out et autrement plus distrayant. «On dirait qu'ils ont reçu des cours de théâtre d'été», a dit l'animateur en parlant des députés du Nouveau Parti démocratique, dont les joutes oratoires font souvent pitié.

728 malmenée

L'agente Stéfanie Trudeau, alias Matricule 728, n'a pas été ménagée lundi soir. Infoman lui a dédié sa chanson d'ouverture, Bernard Adamus parlant de «la grosse tache de 728», et au Bye bye, Michel Courtemanche en a fait un personnage rustre et hystérique, l'originale étant déjà en soi une caricature, avant qu'Hélène Bourgeois-Leclerc lui assène le coup final (de banjo!) en Lisa LeBlanc.

La tradition est bien ancrée à Radio-Canada, puisque 2 622 000 téléspectateurs ont regardé le Bye bye lundi soir, comparativement à 2 686 000 l'année dernière, alors que 1 218 000 ont attendu au lendemain, ce qui donne un auditoire total de 3 840 000 téléspectateurs. En début de soirée lundi, 762 000 amateurs ont regardé la spéciale 00Flak: opération RaPACE, contre 619 000 l'an dernier. À TVA, le spectacle de la tournée de Star Académie a retenu 914 000 fans.

Bye bye Morissette?

L'équipe de Louis Morissette voudra-t-elle, comme on l'a annoncé, arrêter dans la gloire avant de faire le Bye bye de trop? Ou l'humoriste fera-t-il un Dodo de lui-même en remettant ça l'an prochain? M'est avis que Radio-Canada voudra le convaincre de faire une entorse à sa promesse...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer