Debbie Lynch-White, la nouvelle terreur d'Unité 9

Derrière la gardienne aussi froide qu'un bloc de...

Agrandir

Derrière la gardienne aussi froide qu'un bloc de glace, que la psy de Lietteville a qualifiée de «psychorigide», se cache Debbie Lynch-White, dont c'est le premier rôle d'importance.

Partager

Sur le même thème

(Montréal) En matière de méchanceté, on croyait avoir tout vu avec la sadique Jeanne et Agathe, la plus zélée des gardiennes de prison d'Unité 9. Mais c'était avant de connaître la nouvelle IPL, ou «intervenante de première ligne», Nancy «Nazie» Prévost, arrivée comme une tonne de brique sur nos écrans mardi soir dernier.

Debbie Lynch-White (à droite) incarne la nouvelle intervenante... (Photo tirée d'Unité 9) - image 1.0

Agrandir

Debbie Lynch-White (à droite) incarne la nouvelle intervenante de première ligne à la prison de Lietteville. Une femme robotique et sans âme.

Photo tirée d'Unité 9

Derrière cette gardienne aussi froide qu'un bloc de glace, que la psy de Lietteville a qualifiée de «psychorigide», se cache Debbie Lynch-White, dont c'est le premier rôle d'importance. Et tout un!

«L'agent carcéral qui m'a donné ma formation m'a dit qu'il en existe, des comme ça, malheureusement», nous a confié la comédienne, qui s'en fait parler beaucoup depuis mardi.

Bien sûr, tout le monde a fait le rapprochement avec «Matricule 728», cette policière du Service de police de la Ville de Montréal qui a fait la manchette pour la brutalité de ses interventions, dénoncée par ses propres patrons. Et pourtant, le personnage de Nancy aurait été imaginé avant la crise étudiante.

«Il y a de ces hasards, dans la vie... La comparaison est très juste, à mon avis!» affirme Debbie Lynch-White, qui dit quand même qu'elle ne s'est pas inspirée de Stéfanie Trudeau pour camper Nancy Prévost.

«Je n'ai pas ces cheveux-là, ni son air de beu», prévient tout de suite l'actrice avant même qu'on lui demande de jouer aux comparaisons. La comédienne ne craint pas d'être identifiée à des rôles de méchantes mais admet avoir été surprise mardi soir de la violence des commentaires apparaissant sur les réseaux sociaux, qui n'étaient pas seulement adressés vers son personnage mais aussi vers elle directement.

«On m'avait avertie que les gens allaient réagir fort, mais j'ai lu des menaces qui m'ont fait un peu peur. Par exemple : "Si je la rencontre sur la rue, je lui fais avaler ses dents!" C'était tout de même une minorité, la plupart des gens savent faire la distinction.»

La «nazie» au coeur blessé

Malgré un nom composé anglais - sa mère est acadienne et son père d'origine britannique -, Debbie Lynch-White est complètement francophone et native de Montréal. Avant d'arriver dans Unité 9, cette diplômée de l'École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe a tenu de petits rôles, dont celui d'une caissière de Dollarama qui n'entendait pas à rire dans Penthouse 5-0. Elle a aussi travaillé avec le chorégraphe Dave St-Pierre, avec qui elle a suivi un stage.

«Son univers m'a beaucoup inspirée. Il m'a proposé d'être remplaçante de Katia Lévesque dans La pornographie des âmes. De là a découlé ma participation au spectacle Le cycle de la boucherie que nous avons présenté au Théâtre La Chapelle.»

Si «Nazie» nous apparaît pour l'instant comme la pire des sans-coeur et qu'elle ne risque pas de parler beaucoup plus dans les prochains épisodes, Debbie Lynch-White prévient qu'«on va découvrir que c'est une femme qui a été blessée». Elle sera appelée à rencontrer Agathe, partie en congé mais qui reviendra, on s'en doute.

Unité 9, dont les cotes d'écoute frôlent les 1,8 million, ce qu'on n'avait pas vu depuis très longtemps pour une fiction québécoise, sera de retour le mardi 8 janvier à 20h, à Radio-Canada.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer