Retour à la case festive pour Mes Aïeux

Une fois terminée son actuelle série de concerts,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Une fois terminée son actuelle série de concerts, Mes Aïeux entend prendre une pause avant de s'attaquer à la suite des choses.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Après une tournée voulue plus calme, plus enveloppante, Mes Aïeux a pris la route cet été avec une folle envie de se dégourdir... C'est donc une sorte de retour à ses racines festives que promet la joyeuse bande pour son passage à Expo Québec le 20 août.

«C'est une sorte de sprint. On ressort quelques vieilles chansons qui n'étaient pas de la tournée. On se surprend, on se fait plaisir, résume la violoniste Marie-Hélène Fortin. Quand arrive le printemps et qu'on termine la tournée en salles, on a le goût de rebrasser le tout, d'arriver avec une ambiance plus festive.»

Depuis le temps qu'ils roulent leur bosse - leur premier album remonte à 2000 -, les membres de Mes Aïeux ont maîtrisé l'art d'allier propos rassembleur ou engagé, humour parfois mordant et airs dansants. Si ce dernier volet est difficile à évacuer complètement, force est d'admettre qu'il était moins présent dans le dernier spectacle. Une esthétique inscrite dans la lignée de l'album À l'aube du printemps, sur lequel la formation a montré son visage le plus sérieux à ce jour. Le tout se déployait avec élégance dans l'emballage visuel créé par le studio Moment Factory.

«C'était un souhait qu'on avait de faire quelque chose de plus théâtral, de plus posé. On avait envie que les gens sortent en flottant, avec l'impression d'avoir voyagé. C'est le fun parce qu'on dirait que la vie nous a amenés à prendre le temps de travailler cet aspect», note Marie-Hélène Fortin, qui était enceinte au moment de lancer le dernier album. «Quand est arrivée la pause bébé, la poussière a pu retomber, ajoute-t-elle. On a eu le temps de revenir sur nos idées. Le temps a été vraiment bénéfique. On n'avait jamais eu autant de temps pour préparer un spectacle.»

Les extrêmes

Les derniers mois ont donné l'occasion à Mes Aïeux de goûter aux extrêmes : avant de s'attaquer aux festivals et aux scènes extérieures, la bande à Stéphane Archambault s'est offert la Maison symphonique en compagnie de l'OSM. «C'était magique, décrit Marie-Hélène Fortin. Tout s'est fait de façon harmonieuse. On a travaillé fort, ç'a été rigoureux, on a remanié les structures des chansons. Mais tout a été fluide.»

Selon la violoniste, l'expérience a été porteuse. «Ça nous amène ailleurs, ça nous fait voir les chansons d'une autre manière», explique-t-elle. Entendra-t-on l'influence symphonique sur le prochain album de Mes Aïeux? Difficile à dire. Sa série de concerts terminée, la troupe prendra une pause avant de s'attaquer à la suite des choses.

Expo Québec se mettra en branle vendredi et se terminera le 25 août. En plus de Mes Aïeux, The Beach Boys, Metric, Bret Michaels, Everlast, Éric Lapointe, Our Lady Peace et Dropkick Murphys, entre autres, sont attendus sur la scène principale. I.No, Karim Ouellet, Pépé et sa guitare, Jah & I et Irish Moutarde sont de leur côté inscrits à la programmation du Bistro. Détails au  www.expoquebec.com

Vous voulez y aller?

Qui : Mes Aïeux

Quand : le 20 août à 21h

Où : Expo Québec

Accès : 24,79 $ (laissez-passer d'un jour incluant les manèges)

Info. : www.expoquebec.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer