Adamo ne sera pas du Retour de nos idoles

Selon ce qu'Adamo a publié sur sa page... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Selon ce qu'Adamo a publié sur sa page Facebook, jamais son nom n'aurait dû se trouver dans le communiqué annonçant la prochaine présentation du Retour de nos idoles, car ni lui ni qui que ce soit de son entourage professionnel n'ont été sollicités ou avertis de sa présumée participation.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Québec) Les spectateurs qui espéraient voir Salvatore Adamo à Québec lors de la prochaine présentation du Retour de nos idoles, les 3 et 4 mai, devront se résigner. Non seulement le chanteur de C'est ma vie ne sera pas de la partie, il se demande même comment son nom s'est retrouvé sur l'affiche, selon un message publié sur sa page Facebook officielle.

En mai dernier, alors que Le retour de nos idoles battait son plein au Colisée, les organisateurs ont mis en vente les billets de la présentation 2013 et ont révélé du même coup l'identité de quelques invités. Adamo faisait partie de la liste, de même que Jean-Pierre Ferland, Angèle Arsenault, Chico et les Gypsies, Christophe, Emmanuelle, Patrick Juvet et Shirley Théroux. Mercredi, lors de la conférence de presse annonçant la distribution québécoise du prochain spectacle, le nom d'Adamo n'était plus cité dans le communiqué, ni celui de l'artiste français Christophe. Et selon un message signé Salvatore Adamo et publié sur sa page Facebook, il n'aurait jamais dû y apparaître.

«Je suis au grand regret de vous signaler que l'annonce de ma présence au festival Le retour des idoles 2013 a été faite sans que moi-même, ni qui que ce soit de mon entourage professionnel n'ait été sollicité ou averti, verbalement ou par écrit. Aucun document n'a été signé, ni même proposé avant l'annonce officielle de ma participation. Personne de l'organisation ne s'est même enquis de ma disponibilité ce jour-là», est-il écrit dans un message destiné à ses «chers amis et chères amies du Québec» et mis en ligne le 7 novembre.

«L'incorrection des organisateurs»

Dans ce même texte, l'auteur-compositeur-interprète déplore les contrariétés que son absence pourra représenter pour ses fans, mais rejette le blâme sur les organisateurs du Retour de nos idoles. «Je suis vraiment désolé pour les éventuels inconvénients que ma non-présence pourrait vous causer, mais j'en laisse l'entière responsabilité à l'incorrection des organisateurs envers vous d'abord et ma crédibilité par conséquent», ajoute-t-il, avant de conclure par un clin d'oeil à son classique C'est ma vie : «J'espère sincèrement avoir l'occasion de vous retrouver au plus tôt pour continuer "notre belle histoire qui a commencé par quelques mots d'amour".»

Joint au téléphone, le producteur du Retour de nos idoles, Pierre Marchand, met toute cette histoire sur le compte d'un problème de communication, ajoutant du même souffle que son partenaire français dans l'organisation du spectacle «n'a pas livré la marchandise» dans le cas d'Adamo. Selon M. Marchand, un conflit d'horaire empêchera l'artiste de venir dans la capitale les 3 et 4 mai. «Mais ce n'est que partie remise», a promis le producteur, qui se dit en bons termes avec l'équipe d'Adamo.

Le nouvel album du chanteur, La grande roue, sera en vente chez nous le 27 novembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer