Geneviève Dorion-Coupal: la femme invisible que tout le monde voit

Geneviève Dorion-Coupal a chorégraphié des spectacles aussi différents... (Photo fournie par Geneviève Dorion-Coupal)

Agrandir

Geneviève Dorion-Coupal a chorégraphié des spectacles aussi différents qu'Elvis Story, Love du Cirque du Soleil et Les Misérables. Il ne lui manque que les shows rocks : «Pourquoi pas?»

Photo fournie par Geneviève Dorion-Coupal

Régis Tremblay, collaboration spéciale
Le Soleil

(Québec) Vous la voyez partout, mais vous ne savez pas que vous la regardez. Ce n'est pas une divinité invisible, mais une artiste de l'ombre. Geneviève Dorion-Coupal est de la plupart des grands spectacles présentés cet été, à Québec, mais elle reste dans les coulisses, pendant que vous admirez sur scène son travail de chorégraphe. Omniprésente et touche-à-tout, elle fait danser le nouvel Elvis au Théâtre du Capitole, comme elle fait bouger le lourd Johnny Cash, The Man in Black, au Cabaret du même endroit, en plus de faire renaître le Big Bazar, bientôt à la salle Albert-Rousseau.

 

 

«Après 20 ans à chorégraphier de grands spectacles, il y a encore beaucoup de gens, y compris des artistes, qui me demandent ce que je fais dans le métier!» s'étonne-t-elle, sans se vexer.

Geneviève Dorion-Coupal est de l'aventure Elvis Story depuis le début. Et à chaque nouvelle incarnation d'Elvis, elle a la mission d'adapter la chorégraphie à celui qui personnifie le «King». Cette fois, elle a travaillé avec Brandon Bennett, un Louisianais qui imite Presley à la perfection depuis belle lurette. Mais entre le one-man show de Bennett et le gros show du Capitole, il y avait toute une adaptation à faire.

«Il fallait le mettre dans les souliers de notre Elvis, tout en mettant à profit son style et ses atouts. Comme il est très fort vocalement et que sa voix est vraiment proche de celle de son idole, nous avons favorisé l'aspect musical sans forcer le mouvement, alors que chez l'un de ses prédécesseurs, il fallait accentuer la chorégraphie pour renforcer le personnage d'Elvis», explique Geneviève Dorion-Coupal, qui travaille main dans la main avec le metteur en scène Yves Aucoin.

Brandon Bennett est tellement à l'aise dans le répertoire «elvisien» qu'on a décidé d'allonger le medley de la production précédente, question de mettre davantage en évidence les talents d'imitateur du Louisianais.

«Il fallait souligner cette année par d'importants changements, question d'étonner les nombreux fans d'Elvis Story. Par exemple, on a mis de la vie dans la partie biographique en remplaçant les vidéos par le jeu live d'un acteur. Pour moi, Elvis Story est un beau terrain de jeu!» s'exclame la chorégraphe, qui s'amuse à beaucoup d'autres jeux.

Sans le savoir, vous avez vu le travail de Geneviève Dorion-Coupal dans Love, la production du Cirque du Soleil inspirée des Beatles, Les Misérables, Joe Dassin, Génération Motown, Night Fever, Dalida et la comédie musicale Chicago. Vous ne le saviez peut-être pas non plus, mais c'est elle qui a chorégraphié le spectacle québécois aux Jeux olympiques de Vancouver.

Cet été, à Québec, elle réussit à faire bouger Johnny Cash, The Man in Black, et règle les ébats du Big Bazar, dans l'esprit du Michel Fugain des belles années. Après les FrancoFolies, le spectacle revient à Québec, à la salle Albert-Rousseau, du 31 août au 2?septembre, dans le cours d'une tournée québécoise.

«J'ai vu le Big Bazar original à Québec, au début des années 70, et je l'ai tellement aimé que c'est une de raisons qui m'ont amené à embrasser ce métier. Loin de moi l'idée de changer l'esprit du Big Bazar! Dans cette version 2010, il n'y a pas de trucs technos, pas de lasers, pas de rock and roll, mais de la simplicité volontaire!»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer