The Wall: l'événement culturel de l'année

Le concert The Wall, sur les plaines d'Abraham, est l'événement culturel de 2012, selon un sondage réalisé sur le site Web du Soleil. Une majorité de répondants ont tranché en faveur du mégaspectacle que Roger Waters a offert le 21 juillet, dans une mise en scène fort élaborée.

Le concert The Wall, sur les plaines d'Abraham,... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Le concert The Wall, sur les plaines d'Abraham,... (Infographie Le Soleil) - image 1.1

Agrandir

Infographie Le Soleil

Cette année, l'équipe des Arts du Soleil a voulu connaître les coups de coeur de ses lecteurs dans différentes disciplines. Au cours des dernières semaines, les internautes étaient donc invités à voter dans une quinzaine de catégories. Un seul formulaire pouvait être rempli par adresse IP, question d'éviter les abus. Au total, près de 1000 personnes se sont manifestées, le nombre variant d'une catégorie à l'autre. Certains ont même livré leurs propres choix dans la section Autre lorsqu'ils ne le retrouvaient pas parmi les 10 qui leur étaient offerts.

Le mur

The Wall a été sacré événement culturel de l'année après une longue et chaude lutte avec le Festival d'été de Québec (FEQ). Trois cent trente-cinq personnes ont opté pour le concert de l'ex-Pink Floyd, tandis que 308 ont préféré le FEQ. Le spectacle de Madonna sur les plaines d'Abraham, le 1er septembre, arrive troisième, mais avec un écart nettement plus grand, à 71 votes.

C'est en toute logique qu'on voit The Wall dominer également du côté du spectacle favori de musique anglophone. Trois cent quatre-vingts répondants ont jeté leur dévolu sur Roger Waters. Un autre vétéran arrive deuxième : Leonard Cohen, qui s'est produit au Colisée en décembre. Le poète a conquis 109 fans. Madonna s'immisce là aussi au troisième rang, avec 74 votes.

Preuve que Leonard Cohen vieillit comme les meilleurs vins, il a signé l'album anglophone qui tourne le plus chez nos lecteurs (148), le très beau Old Ideas, paru au début de l'année. Il devance Adventures in Your Own Backyard, de Patrick Watson (122), de même que la troupe britannique Mumford & Sons (90), qui a lancé Babel cet automne. La lutte a été chaude pour la troisième position, Québec trahissant son amour du rock progressif avec Clockwork Angels, de Rush (87), et The 2nd Law de Muse (82).

Leloup et Leblanc, roi et reine francos

Lorsqu'on se transporte du côté francophone, c'est un nouveau visage, Lisa LeBlanc, qui règne sans conteste sur ce qui tourne dans l'iPod, avec 162 votes. Suivent, au coude à coude, Marie-Mai avec Miroir (97) et Céline Dion, qui nous a donné Sans attendre (96). Visiblement, les pertinentes propositions de Louis-Jean Cormier (70), d'Ariane Moffatt (44) et de Marie-Pierre Arthur (37) demandent encore à être apprivoisées...

Jean Leloup a peut-être déjà connu des ratés sur scène; or, il est redevenu le roi à ce chapitre. La lutte n'est même pas tiède quand on demande aux gens de pointer leur spectacle de musique francophone de 2012 : le sieur «The Wolf» récolte la part du lion, avec 305 votes pour son passage au Festival d'été. Viennent ensuite Johnny Hallyday, qui s'était pointé sur les Plaines cet été (89), et la bande de Mes Aïeux (70), qui avait animé la salle Albert-Rousseau.

Avec son interprétation des 24 préludes de François Dompierre, au Palais Montcalm, Alain Lefèvre a donné le concert le plus applaudi au rayon classique (80). The Tempest, proposée durant le Festival d'opéra, au Grand Théâtre, suit de près (76), après quoi vient La Passion selon saint Jean de Bach, telle qu'interprétée par les Violons du Roy, au Palais Montcalm (54).

Quand il est question de rigoler, il semble qu'il soit plus corsé de déterminer une figure dominante. Nous avions privilégié, dans les choix offerts, les nouveautés, plutôt que les supplémentaires. Ceci n'a pas empêché le public de se manifester fortement dans la section Autre, afin d'appuyer des spectacles très variés, y compris la commission Charbonneau! Patrick Huard sort gagnant (87), talonné par Sugar Sammy (84). Tous deux s'étaient arrêtés à la salle Albert-Rousseau. Mais les Denis Drolet, qui avaient opté pour un lieu de diffusion plus intime - le Petit Champlain -, ont assurément fait bonne impression : 62 fans se sont manifestés en leur faveur, ce qui est près du double de ce qu'a obtenu la vedette Whoopi Goldberg (33), de passage à l'Agora.

Au-delà du fait que certaines oeuvres ou performances ont fait consensus, ce qui fait frappe lorsqu'on collige les données de ce sondage (communiquées dans nos deux autres textes), c'est que l'offre était dense et variée en 2012. Le public a décidément eu de quoi se mettre sous la dent, toutes disciplines confondues...

Côté livres, Michel Tremblay arrive bon premier dans... (Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier) - image 2.0

Agrandir

Côté livres, Michel Tremblay arrive bon premier dans notre sondage.

Photothèque Le Soleil, Jocelyn Bernier

Des livres et des samouraïs

Pourquoi renoncer à des valeurs sûres? C'est ce que semblent s'être dit les répondants à notre sondage lorsqu'il est question de livres. Il faut dire que le temps est précieux et que, dans ce contexte, on est parfois plus fidèle qu'aventureux, surtout lorsque des parutions de noms bien connus sont au rendez-vous.

Ainsi, Au hasard la chance, de Michel Tremblay, arrive bon premier du côté des ouvrages québécois, avec 92 votes. Chrystine Brouillet s'illustre en deuxième position, grâce à La chasse est ouverte (66). L'anthropologue Serge Bouchard s'illustre pour sa part avec C'était au temps des mammouths laineux (48).

Parmi les auteurs étrangers, la popularité de Marc Levy ne se dément pas : Si c'était à refaire cumule 124 votes. Le beau livre consacré aux Rolling Stones 50 ans de légende se faufile dans la course, avec 68, tandis que l'essai d'Adam Lachinsky Au coeur d'Apple a droit à la troisième place (45), juste devant Barbe bleue, d'Amélie Nothomb (41).

Expositions

Ceux qui ont fermé les livres pour aller rêver ou se documenter dans les musées ont été fort attirés par Samouraï. Chefs-d'oeuvre de la collection Ann et Gabriel Barbier-Mueller, au Musée de la civilisation, qui obtient 239 votes. L'univers de Michel Tremblay, proposée au même endroit (76), a aussi été courue, tout comme Au pays des merveilles, les aventures surréalistes des femmes artistes au Mexique et aux États-Unis (69), proposée au Musée national des beaux-arts du Québec.

Les filles d'Unité 9... (Photo: fournie par Radio-Canada) - image 3.0

Agrandir

Les filles d'Unité 9

Photo: fournie par Radio-Canada

Le plein d'histoires... à l'écran et sur scène!

Selon notre sondage maison, le cinéma québécois s'est illustré cette année grâce... au petit écran! C'est en effet Omertà, où Luc Dionne donne suite à sa populaire série télé, qui est le film favori de nos lecteurs. La production a obtenu 150 votes.

Le deuxième long métrage portant sur l'univers de Fred Pellerin, Ésimésac (130), fait bonne figure, en deuxième position. Laurence Anyways (107), de Xavier Dolan, et L'affaire Dumont (72), de Podz, sortent aussi du lot.

Le retour de Daniel Craig dans la peau de James Bond était assurément attendu. Skyfall a eu droit à l'approbation de 264 de nos internautes. Dans cette catégorie du film étranger ou américain, Intouchables a droit à l'argent (157), tandis que L'ascension du Chevalier noir (93) et Le Hobbit : un voyage inattendu (92) sont au coude à coude pour le bronze.

Si l'on délaisse le grand écran pour le petit, la série Unité 9 s'impose d'emblée. L'émission diffusée par Radio-Canada a battu Tout le monde en parle (85), Apparences (82) et Les Parent (72) à plate couture avec pas moins de 315 votes. Même la populaire émission Star Académie a été presque ignorée, avec 29 votes...

Les luttes sont plus serrées chez ceux qui ont préféré voir les comédiens sur scène. Au théâtre, la pièce Les femmes savantes, à la salle Albert-Rousseau, a eu maille à partir avec Thérèse et Pierrette à l'école des Saint-Anges, qui tenait l'affiche au Trident. La première s'en est tirée avec 67 votes, la deuxième avec 63. La troisième place a été tout aussi difficile à déterminer : La liste, présentée au Périscope, et L'odyssée, au Trident, sont ex aequo (45).

Le classique Roméo et Juliette a encore et toujours la cote, mais au rayon danse. La proposition des Grands Ballets Russes est le spectacle d'expression corporelle qui a conquis nos lecteurs (101). Louise Lecavalier continue par ailleurs d'être prisée : Children et A Few Minutes of Lock arrivent deuxièmes (63). Quant à Ma soeur Alice, de Daniel Bélanger, et Code universel, il a eu droit à 43 votes.

image title
Fermer