Premiers prêts de livres sans papier

Actuellement, une part de 9,03% du marché américain... (PHOTO: ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Actuellement, une part de 9,03% du marché américain de la littérature générale est occupée par le livre numérique

PHOTO: ARCHIVES BLOOMBERG

(Québec) Les bibliothèques du Québec seront bientôt prêtes à prêter des livres «sans papier» à leurs usagers, grâce à une plateforme de prêts numériques créée à Québec par la compagnie De Mar que, à la demande du réseau des bibliothèques publiques.

La plateforme pretnumerique.ca a été dévoilée en décembre à Montréal, lors du troisième Congrès des milieux documentaires du Québec. Déjà, les curieux peuvent en faire l'essai par le site Internet de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (banq.qc.ca).

Près d'une dizaine de bibliothèques publiques, dont celle de Québec, font présentement des tests auprès de groupes restreints d'utilisateurs. Plus tard cette année, près d'un millier de bibliothèques publiques pourront commencer à offrir le service, une fois qu'on aura terminé les essais-pilotes.

«Les usagers nous le demandent de plus en plus et on a cherché à élaborer une solution avec toute l'industrie du livre», explique Jean Payeur, directeur général de l'Institut Canadien de Québec.

«Le déploiement se fera de façon progressive», expliquait Suzanne Payette, présidente de l'association Les Bibliothèques publiques du Québec. «On ne voulait pas offrir ce service dans une centaine de bibliothèques du jour au lendemain et se retrouver devant des bogues.»

En 2010, l'association Les Bibliothèques publiques du Québec se prononçait déjà en faveur d'une infrastructure mutualisée de prêt numérique à l'échelle de la province, qui permettrait à toutes les bibliothèques d'en profiter.

Cette formule a été retenue. La plateforme elle-même est centralisée, offrant un accès pour cha­que bibliothèque participante. «Chaque bibliothèque va "pointer" toutes les demandes vers la plateforme, de façon transparente, explique M. Payeur. L'usager n'aura pas l'impression de changer de site. L'interface de chaque bibliothèque pourra éventuellement être différente des autres et intégrée avec les couleurs de chacun des sites.»

Comme n'importe quel livre

En développant cette formule, on a voulu éviter de fragiliser le réseau de libraires québécois, indique Clément Laberge, vice-président de la compagnie De Marque. Ainsi, les bibliothèques continuent d'acheter leurs exemplaires auprès des mêmes librairies, et l'exemplaire numérique sera traité comme n'importe quel livre papier.

Chaque livre numérique est traité comme un exemplaire unique, il ne peut être prêté qu'à une seule personne à la fois, et le prêt est «chronodégradable», c'est-à-dire que le livre s'efface de lui-même à l'expiration du prêt, comme dans la série Mission impossible des années 60, où le message devait s'autodétruire après 60 secondes...

C'est seulement lorsque le prêt est expiré que le livre numérique redevient disponible pour les autres usagers. Et les usagers d'une bibliothèque n'ont accès qu'aux seuls exemplaires achetés par leur institution. Ils n'iront pas puiser dans le catalogue des autres bibliothèques.

Plateforme

De Marque n'a pas eu à partir de zéro pour développer cet outil. L'entreprise possédait déjà une plateforme de distribution de livres numériques, utilisée par plus de 100 éditeurs québécois, presque autant en France, regroupés autour des trois grandes maisons françaises, Gallimard, La Martinière et Flammarion, et encore autant en Italie, regroupés là aussi autour de trois des quatre principaux éditeurs italiens, Feltrinelli, Messaggerie Italiane/GEMS et RCS/Rizzoli.

L'offre de livres devrait d'ailleurs croître rapidement, prévoit Jean Payeur, à l'Institut Canadien. Il y a environ 5000 ouvrages québécois numérisés à ce jour. «Environ un millier de livres nous intéressent là-dessus, dit-il, mais il devrait y en avoir quelques milliers de plus d'ici un an, et à la fin 2013 peut-être une dizaine de milliers de titres pourront être offerts.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer