Exclusif

Les musées de Québec moins fréquentés, une «problématique réelle»

L'Office du tourisme  de Québec voit une... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'Office du tourisme de Québec voit une «problématique réelle» à la baisse de fréquentation des musées de la capitale.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Québec) Depuis cinq ans, les visiteurs sont de moins en moins nombreux à franchir les tourniquets des musées de la capitale. L'Office du tourisme de Québec y voit une «problématique réelle».

Quand on compare 2012 avec 2008, la baisse est marquée: les musées ont accueilli 24,5 % de visiteurs de moins, selon les chiffres publiés le 11 avril par l'Institut de la statistique du Québec. C'est une donnée qu'il faut cependant remettre dans son contexte, prévient Christine Routhier, chargée de projet à l'Institut. «L'année 2008 a été exceptionnelle en termes de fréquentation à Québec en raison des Fêtes du 400e», rappelle-t-elle. En effet, on a comptabilisé presque 3 millions d'entrées (2 963 410) cette année-là.

Pour un portrait plus représentatif, il convient de mesurer les données de 2012 - avec 2,24 millions de visiteurs - et de les comparer à la moyenne des cinq dernières années. Celle-ci étant de 2,45 millions de visiteurs, la baisse se chiffre à près de 8 %.

La seule région de la province à avoir connu une baisse plus importante est la Chaudière-Appalaches, avec 10 %. Après la Capitale-Nationale, c'est en Estrie où les entrées ont le plus fléchi avec 4 % de diminution.

En comparaison, les régions des Laurentides (+ 22 %), du Centre-du-Québec (+ 18 %) et de Montréal (+ 13 %) font plutôt bonne figure.

À l'Office du tourisme de Québec, on est très conscient du déclin. «Il y a une problématique réelle de fréquentation des attraits [dont les musées] à Québec et au Québec. On a remarqué depuis un an et demi que la baisse s'accentuait», souligne Daniel Gagnon, conseiller à la direction de l'Office.

Un groupe de travail regroupant divers acteurs de l'industrie touristique de la région se penche d'ailleurs sur la question depuis décembre. Des recommandations sont attendues d'ici quelques mois.

Touristes québécois et Vieux-Québec

Sans pouvoir encore mettre le doigt sur la raison de la baisse, M. Gagnon identifie des pistes. D'abord, le fait que les touristes qui visitent la capitale sont principalement des Québécois qui, statistiquement, dépensent moins dans les musées et les attraits touristiques que les étrangers. Pour 70 $ dépensés par un Québécois, le double sort des poches d'un Américain, illustre-t-il.

Autre responsable: l'arrondissement historique. «Le problème à Québec, c'est que l'attrait numéro un, quand on demande aux visiteurs, pour 75 à 95 % d'entre eux, selon les marchés, c'est le Vieux-Québec. Et c'est gratuit. [...] C'est déjà une expérience en soi de visiter le Vieux-Québec.»

Il faudra trouver des façons innovatrices de valoriser les musées et autres attraits, dit Daniel Gagnon.

Michel Côté, directeur général du Musée de la civilisation, du Musée de l'Amérique francophone, du Musée de la place Royale et de la Maison historique Chevalier, fait aussi un lien entre la situation dans les salles d'exposition et celle de l'industrie touristique globale à Québec. «Beaucoup de gens sont venus à Québec en 2008, mais avant de revenir, ils laissent passer une couple d'années.»

Depuis l'année faste du 400e, tente-t-il, certaines institutions comme la Maison historique Chevalier ou le Musée de la place Royale ont aussi été fermées pendant quelques mois pour procéder à des rénovations, ce qui a certainement plombé les statistiques. Il note néanmoins que, bon an mal an, les données de fréquentation du complexe muséal qu'il dirige restent sensiblement stables, avec quelque 800 000 visiteurs pour les quatre établissements.

Il n'a pas été possible hier d'obtenir les commentaires de la direction du Musée national des beaux-arts du Québec.

*****

Fréquentation des musées dans la capitale nationale

Clientèle totale

2008: 2 963 410

2009: 2 430 521

2010: 2 252 544

2011: 2 246 299

2012: 2 238 225

Variation entre 2008 et 2012: - 24,5 %

Variation entre la moyenne des cinq dernières années et 2012: - 7,7 %

Source: Institut de la statistique du Québec

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer