Le nouveau pavillon du Musée des beaux-arts ouvrira un an plus tard

Le Musée national des beaux-arts compte faire le... (Image fournie par le MNBAQ)

Agrandir

Le Musée national des beaux-arts compte faire le maximum d'économies tout en conservant la signature de la firme OMA et de son architecte Ram Koolhass.

Image fournie par le MNBAQ

Partager

Annie Mathieu est journaliste surnuméraire au Soleil.
Annie Mathieu
Le Soleil

(Québec) Le futur pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec devrait ouvrir ses portes en septembre 2015, soit près d'un an plus tard que prévu.

Même si le nouvel appel d'offres sera finalement lancé le 19 décembre, l'échéancier est décalé «par la force des choses», a expliqué en entrevue le président de la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec, John Porter.

Cet été, l'institution a jugé que les soumissions pour la construction du nouveau bâtiment étaient trop élevées et qu'elle revoyait son appel d'offres. Alors que le budget total de ce pavillon est de 90 millions $, les offres reçues se chiffraient en moyenne à 75 millions $, un montant trop élevé pour le Musée.

Les travaux sur la Grande Allée ont alors été mis en veilleuse pendant que la direction du Musée retournait à sa planche à dessin pour réviser ses documents. Les soumissions seront finalement lancées avant Noël, à la grande satisfaction de la direction. Et si tout va comme prévu, cela permettra au chantier de rouvrir ce printemps.

Maximum d'économies

«On a fait un exercice d'analyse des valeurs pour s'assurer de faire un maximum d'économies tout en conservant la signature de la firme OMA [et de son architecte Ram Koolhass] et le côté LEED du projet», a assuré M. Porter.

Ce dernier n'a cependant pas voulu dire si l'enveloppe pour le futur pavillon a été revue afin de ne pas nuire à l'appel d'offres. «Je suis très confiant pour la suite des choses», a-t-il néanmoins signifié, tout en rappelant que l'exercice auquel s'est livré le Musée cet automne représente beaucoup de boulot. Les résultats de l'appel d'offres devraient être connus à la mi-mars.

John Porter souligne également que la campagne de financement pour le pavillon va bon train. L'objectif d'amasser 32,6 millions $, pour le pavillon et les autres projets qu'il pourrait accueillir, est atteint à 71 %, a-t-il précisé.

Par ailleurs, les gouvernements provincial et fédéral donnent chacun 33,7 millions$, l'homme d'affaires et mécène Pierre Lassonde a à lui seul fait un don de 10 millions $, alors que la Ville de Québec contribue pour 5 millions $.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer