Bill W. : l'ivresse de l'entraide

Bill Wilson a su transformer sa douloureuse dépendance... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Bill Wilson a su transformer sa douloureuse dépendance à l'alcool en un mouvement d'entraide mondial, les Alcooliques anonymes.

Photothèque Le Soleil

Partager

(Québec) Il y a de ces hommes qui accomplissent de grandes choses dans l'ombre. Bill Wilson est l'un d'eux. En 1999, Time Magazine a fait de lui l'un des héros du XXe siècle. Et pour cause. L'homme a su transformer sa douloureuse dépendance à l'alcool en un mouvement d'entraide mondial, les Alcooliques anonymes (AA), cofondé avec le Dr Bob Smith.

Le très dense et riche documentaire biographique Bill W. (en version originale anglaise sous-titrée) revient sur la vie et l'oeuvre de ce personnage dont le caractère et le leadership ont contribué à sensibiliser la population à un mal que la médecine a longtemps cherché à guérir par des moyens radicaux.

Le film de Dan Carracino et Kevin Hanlon brosse un portrait éloquent de cet ancien agent de change ruiné de Wall Street qui se considérait comme un homme ordinaire. Il n'a jamais compris le statut de héros, voire de génie, accolé à son nom. L'anonymat des membres n'était-il pas la pierre d'assise du mouvement?

Dépressif mais déterminé

À travers des images d'archives, des témoignages d'historiens et de membres des AA, des reconstitutions et l'enregistrement audio de l'un de ses discours, le parcours du personnage se dessine graduellement, montrant un homme longtemps dépressif, mais déterminé à mener à bout son projet humanitaire.

Les 12 étapes de son programme de réhabilitation, à la base de multiples autres mouvements d'entraide, ont fait école. Ces principes étaient inspirés du groupe d'Oxford, un mouvement chrétien des années 20. Bill Wilson était un homme profondément religieux qui ne voyait que Dieu capable d'aider l'alcoolique à devenir sobre et libre, capable de tenir à distance ses démons.

Bill Wilson est décédé en 1971, à l'âge de 75 ans. Même sur son lit de mort, il aurait réclamé à boire, après plus de 30 ans de sobriété. Comme quoi un alcoolique est dépendant jusqu'au bout de son mal.

Les Alcooliques anonymes comptent aujourd'hui plus de deux millions de membres répartis dans 170 pays, à travers 115 000 groupes d'entraide.

Au générique

Titre : Bill W.

Genre : documentaire biographique

Réalisateurs : Dan Carracino et Kevin Hanlon

Acteurs :  -

Salles : Cartier (version originale anglaise avec sous-titres français)

Classement : général

Durée : 1h43

Cote : ***1/2

On aime : découvrir le parcours d'un homme d'exception, le gros travail de recherche et de documentation, le montage dynamique

On n'aime pas :  -

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer