Le grand miracle: Artic Power

Drew Barrymore incarne  une militante de Greenpeace... (Universal)

Agrandir

Drew Barrymore incarne une militante de Greenpeace partie à la rescousse de trois baleines emprisonnées sous les glaces dans Le grand miracle.

Universal

Normand Provencher
Le Soleil

(Québec) L'histoire est si extraordinaire qu'on se demande pourquoi il a fallu si longtemps pour la porter au grand écran. En 1988, à Point Barrow, en Alaska, trois baleines grises coincées sous la glace avaient fait l'objet d'un incroyable élan de solidarité internationale afin de les sortir de leur périlleuse situation. Écologistes, militaires, compagnie pétrolière, journalistes, même les présidents américain et russe avaient mis leur expertise en commun, de façon plus ou moins désintéressée, bien sûr, la nature humaine étant ce qu'elle est...

Le grand miracle (v.f. de Big Miracle) de Ken Kwapis, inspiré du livre Freeing the Whales de Thomas Rose, revient sur les détails de cette opération inédite, non sans jouer la carte sirupeuse du sentimentalisme à outrance. Compte tenu de la nature du sujet et la filmographie de son réalisateur (Laisse tomber, il te mérite pas, Mariage 101), le contraire eut été étonnant.

Le journaliste d'une station de télé locale (John Krasinski) sera le premier à sonner le tocsin, après avoir vu les trois mammifères venir respirer à la surface, dans un trou formé dans la glace. À une dizaine de kilomètres de l'eau libre, par une température pouvant descendre jusqu'à - 50 degrés menaçant de faire geler l'ouverture à tout moment, les créatures étaient vouées à une mort certaine, jusqu'à ce que la diffusion du premier reportage, repris sur les chaînes nationales, ameute journalistes et environnementalistes en mal de cause. Parmi eux, une représentante de Greenpeace et ancienne petite amie du reporter (Drew Barrymore) qui en pince encore pour lui, et vice-versa.

La banquise se transformera rapidement en véritable cirque où se joueront les motivations des uns et des autres. Les journalistes (au nombre de 150, incluant 26 réseaux de télé) transformeront ce fait divers en une nouvelle d'intérêt international (c'était avant l'ère des chaînes d'information continue, dieu merci). Les autochtones mettront la chasse de côté afin d'éviter de passer pour les méchants dans l'histoire (en revanche, ils feront la passe

dans les transports et la location des chambres d'hôtel...). La représentante de Greenpeace et un promoteur pétrolier (Ted Danson) feront ami-ami. Même Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, alors en pleine guerre froide, se mêleront de l'opération de sauvetage suivie par des millions de télé­spectateurs. «Allô Gorbie? C'est Ronnie...»

Ceux qui ignorent comment toute cette histoire se terminera (plutôt bien, soyez sans crainte) trouveront un certain plaisir à suivre l'intrigue. Les autres risquent d'être moins enthousiastes devant la réalisation monocorde et les personnages unidimensionnels. On se serait volontiers passé du triangle amoureux journalistique Krasinski-Barrymore-Bell, ainsi que de l'autre idylle, encore plus convenue même si véridique, entre un haut gradé militaire (Dermot Mulroney) et une représentante de la Maison-Blanche (Vinessa Shaw).

Le film démontre bien que lorsque tout le monde s'y met, même la cause la plus désespérée ne l'est jamais vraiment. Dommage que Ken Kwapis ait été incapable de greffer une ligne dramatique plus originale à cette histoire d'exception.

L'un des points forts du film est certainement de nous rappeler, comme si c'était nécessaire, à quel point la mode et les coiffures des années 80 étaient horribles. À se demander si ce n'est pas cela qui a finalement incité les baleines à prendre le large...

Au générique

Cote : **1/2

Titre : Le grand miracle (Big Miracle)

Genre : drame

Réalisateur : Ken Kwapis

Acteurs : John Krasinski, Drew Barrymore, Kristen Bell, Dermot Mulroney, Ted Danson, Tim Blake Nelson, Vinessa Shaw et Ahmaogak Sweeney

Salles : Cinéplex Sainte-Foy, Cinéplex Beauport, Des Chutes et Lido

Classement : général

Durée : 1h47

On aime : le rappel d'une opération sans précédent, les images d'archives au générique final

On n'aime pas : la réalisation sage et académique, des personnages unidimensionnels, les histoires d'amour sans intérêt

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer