Quand le social passe avant le travail

Les entreprises doivent faire des efforts pour enlever... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les entreprises doivent faire des efforts pour enlever des briques sur les épaules de la jeune génération d'employés. La recette gagnante semble être «un environnement de travail dans lequel on pourra créer des liens sociaux et qui permettra d'avoir du temps pour socialiser».

Photothèque Le Soleil

Dossiers >

ZONE Ressources humaines
ZONE Ressources humaines

Le domaine des ressources humaines est en pleine mutation. Ses spécialistes doi­vent être à l'affût des plus récentes façons de faire afin de pouvoir s'ajuster aux nouvelles réalités du marché du travail. »

(Québec) Les jeunes employés amènent avec eux des réalités nouvelles en entreprise. Des Y et des C qui ont grandi dans un univers où tout est en changement, où tout va vite. Des jeunes pour lesquels l'interaction sociale est primordiale.

Il fut une époque où consacrer sa vie à sa carrière était tout à fait normal et valorisé. Mais la tendance est au retour aux valeurs familiales, à l'importance de la vie en dehors du boulot. Surtout chez les jeunes qu'on dit Y, ou C, qui accepteront pour plusieurs un salaire moins élevé pour un horaire flexible permettant cette conciliation travail- famille tant convoitée.

Les auteurs spécialisés dans les relations de travail Didier Dubois et Émilie Pelletier vont même jusqu'à dire que de nos jours, particulièrement pour les nouveaux joueurs sur le marché du travail, «le social passe avant le travail».

Les entreprises doivent ainsi faire des efforts pour enlever des briques sur les épaules des employés, quitte à engager deux personnes au lieu d'une seule qui ferait des semaines de travail éprouvantes.

«Les entreprises qui ont beaucoup de succès avec ces groupes-là sont celles qui arrivent à combiner les deux», soit le travail et la vie sociale, estime Didier Dubois.

Car non seulement la famille mais aussi les amis ont une place importante dans la vie des jeunes travailleurs. Amis, comme collègues, d'ailleurs.

Pour M. Dubois, la recette gagnante est donc «un environnement de travail dans lequel on pourra créer des liens sociaux et qui permettra d'avoir du temps pour socialiser».

Dans leurs écoles, les plus jeunes auront été habitués au travail de groupe, et c'est l'atmosphère qu'ils rechercheront une fois rendus sur le marché du travail. On préférera donc l'établissement de groupes de travail concertés plutôt qu'une mise en commun d'une pluralité de travaux individuels.

Il faut aussi tenir compte que les jeunes pensent à court terme et ont les deux pieds bien ancrés dans le présent ou dans un avenir proche.

Émilie Pelletier donne l'exemple d'un employeur qui faisait tirer un prix par mois parmi ses employés, afin de les mobiliser. Pour faire perdurer cette mobilisation de tous les jours, ce tirage se fait désormais justement... tous les jours.

Du «donnant-donnant»

Les jeunes amènent aussi une dynamique différente en ce qui a trait au rapport de force entre employé et employeur. Alors que les boomers réclamaient collectivement des droits, les plus jeunes le feront de plus en plus de façon individuelle. «Qu'as-tu à m'offrir en échange de ce que je t'offre?»

Ainsi, les valeurs syndicales tendent à laisser place à une approche plus individualiste. C'est du «donnant-donnant». En fait, les liens de solidarité ne sont pas atténués, mais sont transformés, comme le souligne Didier Dubois.

Les jeunes ont un sens de la solidarité aussi développé mais différent par le fait que les barrières de distance tombent avec cette réalité qu'est Internet. Une solidarité mondialisée, bref. Ainsi, le jeune en entreprise aura parfois tendance à défendre seul ses intérêts. Sa solidarité se vouera plutôt à des causes sociales et environnementales dépassant les limites locales, plutôt qu'à la défense, avec ses pairs, d'intérêts communs dépersonnalisés liés à l'emploi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer