Le Fonds de solidarité FTQ souhaite rejoindre plus de jeunes

Plusieurs jeunes ne contribuent pas à un REER... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Plusieurs jeunes ne contribuent pas à un REER en raison de leur méconnaissance des mécanismes.

Photothèque Le Soleil

Partager

Dossiers >

ZONE REER
ZONE REER

Les publicités invitant à l'épargne défilent depuis quelques semaines, les documents pour la déclaration de revenus arrivent, les acronymes REER et CELI vous trottent dans la tête. Nous sommes a la saison des REER. Le Soleil vous propose des pistes et des suggestions d'experts. »

(Québec) Pour son 30e anniversaire, le Fonds de solidarité FTQ souhaite rejoindre davantage les jeunes se situant dans cette même tranche d'âge, les 39 ans et moins, avec une campagne axée sur l'éducation.

«Seulement 53 % des jeunes de 25 à 34 ans de la province possèdent un REER. Le trois quarts d'entre eux en ont moins de 20 000 $, lance d'entrée de jeu Nizar Zaghdani, responsable marketing, marché de l'épargne retraite. Ce n'est pas beaucoup pour une épargne retraite.»

«Ils ne contribuent pas beaucoup, certes, dû à la présence dans leurs finances personnelles de dettes, mais aussi par méconnaissance des mécanismes, insiste-t-il. Cette année, on a mis l'énergie nécessaire pour éduquer. Qu'est-ce que l'allègement fiscal par rapport au REER ordinaire et au 30 % du fonds de solidarité?»

Pour y parvenir, les armes du Fonds consistent en une présence accrue sur les médias sociaux, en des campagnes publicitaires ciblant les jeunes, en un site Web dynamique permettant l'adhésion en ligne et surtout en un microsite aidant à mieux comprendre les conséquences fiscales d'une cotisation aux Fonds.

Trente pour cent de crédit d'impôt s'ajoutent au retour d'impôt standard pour la cotisation à un REER. L'argument a du poids, il faut seulement le faire mieux connaître, affirme Patrick Schumann, vice-président marketing et campagne.

«Les jeunes veulent entendre parler d'épargne, mais aussi de ce que ça va leur donner en retour, vulgarise-t-il. Il faut mettre l'emphase sur le crédit d'impôt qui avantage considérablement les jeunes. Contribuer dans un REER, oui, mais avec une gratification directe avec le retour additionnel de 30 %.»

Comment épargner 2000 $ par année

Une vidéo produite par le Fonds de solidarité explique comment épargner 2000 $ par année dans un REER en déboursant 25 $ par paye ou 5000 $, le maximum annuel pour avoir droit au retour d'impôt plafond, pour 61 $ par paye. La retenue du Fonds sur le salaire, une solution offerte par 6500 entreprises.

Le Fonds est historiquement très présent pour les premiers épargnants, l'impact fiscal constituant l'argument nécessaire pour inciter à mettre un peu d'argent de côté. Selon M. Zaghdani, environ 200 000 actionnaires n'ont comme seul régime de retraite que celui du Fonds de solidarité.

C'est l'une des raisons qui l'amènent à rappeler la philosophie du Fonds : «Commencer tôt et cotiser régulièrement». L'un des moyens privilégiés est l'épargne systématique. Soixante pour cent des fonds recueillis proviennent d'ailleurs de cette méthode de paiement, contre 40 % pour les montants forfaitaires.

Présent il y a 30 ans exclusivement dans les milieux syndiqués, le Fonds de solidarité FTQ a par la suite vu les campagnes grands publics prendre peu à peu de l'importance. Le leader en capital de développement au Québec détient aujourd'hui un actif net de 8,8 milliards $ avec des investissements de près de 744 millions $ par année en moyenne depuis cinq ans. Les derniers chiffres indiquent que 2239 entreprises reçoivent ainsi du financement. En 2013, la valeur de l'action a atteint 27,20 $, un sommet historique.

Les investisseurs désirant avoir droit au maximum du retour d'impôt peuvent atteindre un plafond de 5000 $ pour le Fonds de solidarité et pour le Fondaction combinés.

Vidéo éducative : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=L9OV1WvxBms

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Fondaction CSN victime de sa popularité

    ZONE REER

    Fondaction CSN victime de sa popularité

    Pour une quatrième année consécutive, les retardataires ne pourront cotiser au Fondaction CSN par montants forfaitaires pour cette année fiscale,... »

  • Restez au travail!

    ZONE REER

    Restez au travail!

    Les chiffres parlent d'eux-mêmes: dès l'an prochain, les départs à la retraite seront plus nombreux que le nombre de travailleurs arrivant sur le... »

  • Les trois piliers de la  retraite

    ZONE REER

    Les trois piliers de la  retraite

    Selon plusieurs experts, un travailleur moyen voulant conserver le même niveau de vie une fois à la retraite devra avoir des revenus d'environ 70 %... »

  • Épargne placement Québec: pour la paix d'esprit

    ZONE REER

    Épargne placement Québec: pour la paix d'esprit

    Les Québécois refroidis par les aléas et les soubresauts de l'économie désirant placer leur argent en lieu sûr peuvent se tourner vers Épargne ... »

  • Réduire son impôt, au-delà du REER

    ZONE REER

    Réduire son impôt, au-delà du REER

    Investir pour un avenir proche ou éloigné tout en réduisant ses impôts. Certains maximisent leurs cotisations dans leur REER pendant que d'autres... »

  • Capital régional et coopératif Desjardins: choisir de réinvestir chez soi

    ZONE REER

    Capital régional et coopératif Desjardins: choisir de réinvestir chez soi

    Ils sont 105 000 actionnaires à avoir opté pour le Capital régional et coopératif Desjardins. Ils seraient davantage, mais Desjardins a déjà saturé... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer