Réal Côté, l'infirmier des sommets

Réal Côté est patrouilleur au Mont-Sainte-Anne.... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Réal Côté est patrouilleur au Mont-Sainte-Anne.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Zone Mont-Sainte-Anne
Zone Mont-Sainte-Anne

Une grande montagne emblématique. Connue dans tout l'est du Canada et de la côte américaine. C'est le Mont-Sainte-Anne, une fierté de la Côte-de-Beaupré qui célèbre cette année les 50 ans d'exploitation de son potentiel skiable. »

<p>Gabrielle Thibault-Delorme</p>
Gabrielle Thibault-Delorme

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Passionné de ski, Réal Côté a commencé à travailler au Mont-Sainte-Anne il y a 37 ans. Au départ, il prévoyait y rester un an. «Je suis encore dans cette année-là.»

Lorsqu'il décrit l'évolution des sports de glisse, il la définit par les blessures. Les ligaments déchirés des premières fixations ont cédé la place aux poignets cassés avec l'arrivée des planchistes. Les parcs ont, quant à eux, apporté leur lot de commotions. «Depuis quatre ans, les blessures ont baissé. On a déjà eu 1100 blessés. La dernière saison, on était à 700.»

Infirmier de profession à l'Enfant-Jésus, il est patrouilleur pendant la haute saison. Son métier lui sert dans la montagne. «C'est plus que descendre des blessés, il faut gérer une équipe, suivre les protocoles des soins d'urgence.» Sur ses skis, un patrouilleur se doit d'être solide, pour arriver à descendre un patient sur une civière dans une piste difficile. Le niveau exigé est intermédiaire-avancé, explique M. Côté, qui précise toutefois qu'il n'est pas nécessaire d'être rapide. «On doit se rendre du point A au point B. Celui qui descend tranquillement peut voir plus de détails sur la piste.»

Pendant 10 ans, il a été ambulancier, jusqu'à ce qu'il suive son cours d'infirmier. Chaque patrouilleur doit passer par un processus de formation pour obtenir une certification. «Dans une station de ski, [l'équipe de soins] pourrait opérer. Mais notre rôle s'arrête à un transport efficace jusqu'à l'ambulance. Ici, la compagnie nous donne l'opportunité d'aller un petit peu plus loin.»

Un bon patrouilleur se doit d'être débrouillard, autonome et d'avoir le contrôle sur ses nerfs, décrit Réal Côté, de sa voix égale et assurée. «J'ai vu un médecin une fois tenir un enfant dans ses bras; il ne voyait pas, dans son énervement, qu'il faisait flacoter la jambe cassée de l'enfant.»

Son regard se trouble lorsqu'il repense à certains souvenirs. La montagne s'est parfois avérée impitoyable. «Il y a des gens qui commencent leur journée avec toi et qui sont décédés le soir.» Il y a environ trois ans, Réal Côté a sauvé un collègue, pris dans le mécanisme d'une tour. «Le harnais s'est pris dans le mécanisme et ça l'a projeté sur le mur. J'ai coupé le harnais, il était blanc. Avec les manoeuvres, on a réussi à retrouver le pouls.»

Le soir même, il enfilait son uniforme d'infirmier. Celui qu'il avait sauvé dans la journée avait été transporté à l'hôpital. À l'Enfant-Jésus, le soir de l'accident, ils ont discuté.

Les histoires ne se terminent pas toutes si bien. L'un de ses collègues était parti sur les pistes pendant sa journée de congé. Pendant deux jours, sa voiture n'avait pas quitté le stationnement. Il s'était auparavant plaint d'une douleur au thorax à son médecin, une information qu'il n'avait pas transmise à ses collègues. «On l'a retrouvé gelé après deux jours... Un gars avec qui je travaillais tous les jours.

«On pense que ça ne nous affecte plus. Mais on voit qu'avec les années, ce n'est pas toujours réglé. Tu n'y repenses jamais, mais quand tu en reparles, tu vois qu'il est resté une boule.»

Le sourire lui revient lorsqu'il parle de son équipe. «Un bon noyau dur, décrit-il. Il n'y a pas beaucoup de roulement.

«Il y a un bon sentiment d'appartenance.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer