Les produits de Charlevoix, au coeur de Québec

Yvan Delage et Hélène Martin, propriétaire de l'atelier-boutique... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Yvan Delage et Hélène Martin, propriétaire de l'atelier-boutique Charlevoix Pure Laine se sont installés dans le Petit Champlain il y a un an et demi, et ont emménagé dans des locaux plus spacieux l'été dernier.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Coopérative du Petit Champlain
ZONE Coopérative du Petit Champlain

La coopérative de solidarité du quartier Petit Champlain fête cette année son 30e anniversaire. En 1985, une cinquantaine d'artisans et de commerçants se sont regroupés pour acheter le parc immobilier du quartier. Pour cette deuxième de trois publications, Le Soleil se penche sur les succès vécus et les défis auxquels fait face la coopérative aujourd'hui. Prochain rendez-vous en novembre. »

<p>Laurie Richard</p>
Laurie Richard

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) La région de Charlevoix s'est taillé une place de choix dans le quartier Petit Champlain dans les deux dernières années. Quelques-uns de ses artisans ont saisi l'opportunité d'y tenir boutique, bonifiant du coup l'offre vestimentaire, cosmétique et gourmande des rues historiques.

Shâmane Cosmétiques, qui produit des cosmétiques et savons... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

Shâmane Cosmétiques, qui produit des cosmétiques et savons enrichis de lait d'ânesse biologique grâce à son élevage de Port-au-Persil, a ouvert boutique dans le quartier il y a deux ans.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Hélène Martin et Yvan Delage ont fondé Charlevoix Pure Laine en 2010 dans le but de récupérer la laine de mouton jetée par les éleveurs dans leur région. Ils ont ouvert il y a un an et demi une deuxième boutique-atelier dans le quartier Petit Champlain, une initiative concluante puisqu'ils ont aménagées dans de nouveaux locaux plus grands, cet été.

Charlevoix Pure Laine propose bas, tuques, bonnets et autres créations confectionnées par des artisans à partir de laine et de feutre de mouton. «Au Québec, c'est à peu près 70 % de la laine qui est jetée, et le 30 % qui reste s'en va en Chine», explique Mme Martin qui s'est donné comme mission de revaloriser cette ressource.

C'est en voyant l'intérêt des gens de Québec pour leurs produits, aux Marchés de Noël du Marché du Vieux-Port, et dans leur boutique charlevoisienne, qu'ils ont décidé de s'implanter dans la capitale. «On voulait se rapprocher de la clientèle de Québec, qui venait même nous voir à Baie-Saint-Paul», indique Mme Martin. Leurs clients apprécient particulièrement leurs bas rayés signature, les tuques «lutin», et les nouvelles mules pantoufles en feutre de laine.

Que ceux qui croient que les créations sont plus chères dans le Petit Champlain se détrompent, remarque Mme Martin : les étiquettes en boutique affichent les mêmes prix dans Charlevoix, à Québec, comme dans leur boutique virtuelle.

Lait d'ânesse

Le quartier héberge un autre fier représentant de la région de Charlevoix depuis deux ans : Shâmane Cosmétiques, qui produit des cosmétiques et savons enrichis de lait d'ânesse biologique. Les copropriétaires Nathalie Duvermy et son conjoint Serge Kremer élèvent les ânes à Port-au-Persil depuis 11 ans.

En s'établissant dans le Petit Champlain, ils ont développé leur clientèle internationale grâce au tourisme. «On s'inscrit bien dans le quartier avec notre concept unique et original», croit Mme Duvermy. En effet, ils ont été les premiers en Amérique du Nord à exploiter le lait d'ânesse de la sorte. «C'est un lait qui contient beaucoup de protéines et de vitamines, un lait nourrissant et hydratant pour la peau.» Connu depuis l'Antiquité, le blanc liquide était prisé par Cléôpâtre, qui en faisait remplir ses bains. On l'employait également pour soigner les problèmes de peau.

«L'âne est tout à fait à sa place dans le quartier Petit Champlain», tous deux ayant un côté «rustique et historique», affirme Mme Duvermy.

Cidre et gourmandises

Cidredrie et Vergers Pednault de L'Île-aux-Coudres ont pignon sur la rue du Petit-Champlain depuis juin 2014. Les producteurs occupent les anciens locaux de Fruits et Passion. «Nous, c'est Fruits et Boisson!» lance Germain Tremblay, responsable de la boutique, une des six des Vergers.

M . Tremblay explique qu'on offre en boutique les produits alcoolisés, tels les cidres, des Vergers Pedneault, mais aussi des produits gourmands du terroir charlevoisien. «Les touristes sont toujours à la recherche de produits locaux, ils le demandent», remarque-t-il.

Le quartier Petit Champlain, «c'est une belle fenêtre, ça a quand même été nommé la plus belle rue du Canada! remarque M. Tremblay. Il n'y a pas d'automobile, les portes sont grandes ouvertes, les gens entrent quand ils veulent; c'est très intéressant.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer