Qui sont ces célèbres Charlevoisiens?

Dossiers >

ZONE Charlevoix
ZONE Charlevoix

Investir, vivre, travailler et s'amuser dans Charlevoix, c'est à la portée. Comprendre son économie et ses occasions d'affaires, plonger dans son histoire, découvrir ses trésors et ses forces, apprécier son côté environnemental et savourer ses attraits touristiques sont autant d'aspects exposés dans cette section spéciale. »

Sylvain Desmeules, collaboration spéciale
Le Soleil

(Charlevoix) La région de Charlevoix a «produit» au fil du temps un grand nombre de personnalités qui se sont démarquées dans divers secteurs. Fervents d'histoire, saurez-vous reconnaître ces illustres bâtisseurs de la région?

1- Élu député de Charlevoix en 1904, cet homme allait tenir sa promesse électorale de construire un chemin de fer entre Clermont et Québec. Une institution culturelle de réputation internationale porte son nom.

2- Originaire de Chaux-de-Fonds en Suisse, il émigre au Canada alors qu'il n'a que 14 ans. Son maître, Clarence Gagnon, lui fait découvrir et apprécier les beautés de Charlevoix.

3 - Homme d'église, il s'est fait connaître par sa plume en publiant un classique de la littérature québécoise.

4- Journaliste de profession, il collabore à la fondation du journal Le Devoir. Il est originaire de Saint-Hilarion.

5- Son vrai nom est Félicité Angers, mais c'est sous un pseudonyme que se révèle cette talentueuse écrivaine.

6- Pionnière du syndicalisme enseignant, elle devient institutrice aux Éboulements à 16 ans.

7- On le surnommait «le trotteur» et on disait de lui qu'il courait plus vite qu'un cheval. Sa dépouille a été rapatriée à Clermont en novembre 2009.

8- Femme de lettres, c'est d'abord à Baie-Saint-Paul puis sur la côte de Petite-Rivière-Saint-François qu'elle trouve la quiétude plusieurs de ses romans.

9- Il mène une carrière de journaliste et d'écrivain. Il s'attire les foudres du clergé en signant Les demi-civilisés (1934).

10 - Elles sont 11 qui ne for­ment qu'une seule. Sans elles, le visage de Baie-Saint-Paul ne serait pas le même.

11- Natif de l'Isle-aux- Coudres, il fut prédicant de la tempérance au même titre que Chiniquy. C'est à lui qu'on doit la croix noire dans nos maisons, symbole de sobriété.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer