Audrey Lortie

Un début de carrière dans la prévention

Aujourd'hui, Audrey Lortie travaille au CLSC de Donnacona... (Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Aujourd'hui, Audrey Lortie travaille au CLSC de Donnacona dans les soins à domicile, la périnatalité et le suivi des enfants.

Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

ZONE Infirmières

Santé

ZONE Infirmières

La profession d'infirmière et d'infirmière auxiliaire change et s'adapte aux besoins. Dans cette série d'articles, les journaux du Groupe Capitales Médias abordent certaines questions qui préoccupent ces professionnelles. Prochain rendez-vous : le 26 mai 3e de 4 »

(Québec) Diplômée du Cégep Garneau en 2014, en science infirmière, puis au baccalauréat à l'Université Laval en 2016, Audrey Lortie a toujours voulu oeuvrer dans les soins de santé. Se décrivant comme une touche à tout, elle a opté pour la carrière d'infirmière qui lui offrait de nombreuses possibilités.

Son stage, entre le cégep et l'université, s'est passé en oncologie et aux soins palliatifs à l'Hôtel-Dieu de Québec. Aujourd'hui, elle travaille au CLSC de Donnacona dans les soins à domicile, la périnatalité et le suivi des enfants.

Pour elle aussi, le passage à la réalité du travail n'a pas été aussi simple qu'elle le croyait. La formation aurait besoin de quelques ajustements pour une transition plus en douceur. Mais l'arrivée au CLSC a été moins brusque que le travail à l'hôpital.

«J'ai même considéré aller dans le département des soins intensifs, aux urgences, même dans l'armée», précise la jeune femme de Saint-Augustin-de-Desmaures, «tellement je voulais être sur la première ligne des interventions.» Mais au fur et à mesure de sa formation, elle a été convaincue de penser davantage à la prévention pour éviter le séjour à l'urgence ou à l'hôpital pour de mauvaises raisons.

«Une personne présentant une plaie, ce n'est pas grave en général. Mais si cette personne souffre du diabète, il faut prendre des précautions, une plaie qui guérit mal, c'est un problème qui dégénère. Alors, j'interviens sur-le-champ et je propose des soins, des solutions», explique-t-elle. 

«C'est la même chose avec une personne ayant des problèmes respiratoires, mais qui utilise mal ses médicaments. En lui montrant comment bien utiliser ses pompes, l'état de santé de la personne va s'améliorer. La visite à l'hôpital sera évitée.»

Suivi régulier

Le suivi régulier de nombreux patients permet d'évaluer la santé globale de la personne et de prendre les mesures appropriées pour éviter que la situation dégénère à cause d'une mauvaise compréhension du traitement ou une mauvaise technique d'application du processus par le patient. «Faire comprendre la nécessité de tel ou tel type de traitement, de la bonne manière de faire les choses, ça fait aussi partie de la prévention et du travail de l'infirmière. Il faut prendre le temps d'expliquer», avance-t-elle.

Le travail en équipe interdisciplinaire avec d'autres professionnels comporte aussi selon elle de nombreux avantages en termes de prévention. «C'est très stimulant», avoue-t-elle. «Et on évite le phénomène de la porte tournante entre l'hôpital et la maison.»

La jeune infirmière répète à plusieurs reprises combien elle croit au système public et que les infirmières peuvent être un facteur de succès dans l'organisation des soins. Elle songe à s'inscrire à la maîtrise pour la formation d'infirmière praticienne spécialisée.

Elle ne craint pas de bousculer l'ordre établi en posant des questions, en remettant en question des méthodes ou des procédés qui pourraient être plus efficaces.

«Comme jeune infirmière, je dois faire ma place si je veux développer mon plein potentiel», affirme-t-elle. «Je veux m'impliquer dans ma profession et faire avancer les choses. L'évolution devrait se faire en ayant plus d'autonomie dans le système de santé publique. Alors, il faut apprendre à faire sa place et à prendre sa place», expose-t-elle avec philosophie!




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer