Squeeze double sa superficie

Patrick Beaulieu et Denis Doré, cofondateurs de Squeeze... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Patrick Beaulieu et Denis Doré, cofondateurs de Squeeze

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le studio d'animation Squeeze, établi dans le quartier Saint-Roch, met de l'avant un ambitieux «plan de croissance» de 1,355 million $ qui prévoit de doubler la superficie de ses locaux actuels et d'embaucher une quarantaine d'employés d'ici la fin de l'année.

Un investissement de 760 000 $ est prévu pour l'agrandissement du studio, qui comprendra notamment une salle de capture de mouvements pour la nouvelle division MOOV, une salle de cinéma destinée à la production et une salle de montage.

«Grâce à cet investissement, Squeeze vise notamment à offrir le tournage de capture de mouvements et à assurer une offre d'animation de haute qualité pour l'industrie du jeu vidéo et du film au niveau international. Le projet permettra également d'optimiser ses méthodes de travail et sa rapidité d'exécution, permettant d'améliorer la compétitivité de l'entreprise à l'international», indique-t-on dans un sommaire décisionnel de la Ville de Québec, qui contribue au financement pour un montant de 190 000 $.

Un gros chantier

«C'est un gros chantier qui commence. On va passer de 5000 à 10 000 pieds carrés», indique au Soleil Patrick Beaulieu, cofondateur de Squeeze avec Denis Doré. «On est 65 employés actuellement, et on veut embaucher une quarantaine de personnes de plus pour pouvoir réaliser de plus gros projets, passer de projets courts à des séries télé», ajoute M. Beaulieu. 

On espère entre autres réaliser une deuxième saison de la série Cracké, qui comprendrait des épisodes beaucoup plus longs de 22 minutes, comparativement à 52 épisodes d'une minute pour la première saison, signale Patrick Beaulieu, précisant que son entreprise avait approché récemment les YouTube, Netflix et autres Disney qui ont manifesté de l'intérêt.

Squeeze ambitionne également de travailler sur d'autres longs métrages d'animation comme Troll, the Tale of a Tail pour lequel il collabore et qui doit arriver sur les écrans canadiens en 2018. 

Patrick Beaulieu n'exclut pas la possibilité que le studio puisse agrandir à nouveau dans un avenir pas si lointain si plusieurs grands projets doivent être menés de front en même temps. «On préfère se préparer.»

Outre l'agrandissement, le «plan de croissance 2017» de Squeeze prévoit aussi d'investir dans le démarchage à l'international (125 000 $), la main-d'oeuvre et le développement d'outils spécialisés (320 000 $) et les équipements informatiques (150 000 $).




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer