Québec, une vitrine pour le numérique

Johanne Devin, Kim Auclair, Sophie Villeneuve, Andréanne Marquis... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Johanne Devin, Kim Auclair, Sophie Villeneuve, Andréanne Marquis et Karine Boisvert avaient la tâche de dénicher la femme entrepreneure de l'année dans le monde numérique pour le concours Nueva du groupe Femmes Alpha.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement du Québec doit devenir une vitrine pour les produits et les essais des entreprises technologiques québécoises. «C'est mon plus grand souhait», lance la ministre Dominique Anglade. «Nous devons être la bougie d'allumage pour les entreprises qui veulent montrer ce qu'elles font de manière à ce que cette technologie rayonne à travers le monde».

En entrevue, lors de son passage mardi à l'événement le Web à Québec (WAQ) de la Semaine numérique de Québec, la ministre de l'Économie, de l'Innovation et de la Stratégie numérique tenait à rappeler l'engagement du gouvernement dans le virage numérique de la province. Le numérique est partout, car on ne peut pas parler de foresterie ou d'agriculture sans parler aussi de numérique, illustrait-elle.

«Nous ne pouvons pas tout faire en même temps, ce serait impensable. L'entreprise est colossale. Nous devons choisir les bons leviers pour faire avancer les choses et obtenir des résultats concrets. Ça commence par les infrastructures pour que toutes les régions aient l'Internet à haute vitesse», précisait-elle en rappelant le projet de 125 millions $ pour brancher toutes les régions.

L'autre volet qui se met en place concerne le commerce de détail avec l'aide pour instaurer des boutiques en lignes de manière à ce que les Québécois qui dépensent des milliers de dollars dans des boutiques étrangères puissent le faire avec des produits québécois. Les statistiques montrent que seulement 20 % des commerces du Québec offrent un site transactionnel.

Et le vote numérique? «Il faut y penser, comme il faut penser à la pertinence d'une identification de chaque personne à la naissance», souligne-t-elle en faisant référence aux nombreuses suggestions ressortant de la consultation publique en ligne de son ministère.

Femmes à l'honneur

Les femmes étaient à l'honneur en ce deuxième jour de la Semaine numérique. Le groupe Femmes Alpha avait la ferme intention de mettre en valeur les femmes dans l'univers numérique avec sa soirée Nueva aux Monastères des Augustines et son concours visant à nommer l'entrepreneure inspirante pour le reste de la communauté.

Des 25 candidates provenant du Québec et de la francophonie, car deux Françaises et une Guadeloupéenne étaient sur les rangs, c'est Sabrina Castonguay, de l'entreprise trouveunstage.ca, qui est sortie comme figure de proue de l'année. Un honneur reçu le jour de son 25e anniversaire.

Pour Joëlle Boutin et Viviane Graillon, cofondatrice de Femmes Alpha, les efforts de l'organisme et le concours visent à allumer la flamme entrepreneuriale et susciter l'intérêt chez les femmes à prendre plus de place dans l'univers numérique. «Les femmes et le numérique, c'est l'économie de demain», affirmaient-elles.

Elles songent même à étendre le concours à toute la francophonie l'an prochain puisqu'elles ont tissé des liens solides avec les organisations numériques soeurs dans le monde francophone au fil des rencontres de la dernière année. Une grande délégation de femmes de la France participait à la soirée chez les Augustines, les premières femmes entrepreneures de la Nouvelle-France, rappelait Mme Graillon.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer