Joyeux retour dans le passé

Scène de Call of Duty Infinite Warfare. Dans...

Agrandir

Scène de Call of Duty Infinite Warfare. Dans mon livre à moi, la série Call of Duty fait partie des meilleurs jeux de combat sur les consoles.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) J'ai fait un joyeux retour dans le passé avec Call of Duty Modern Warfare remis à jour par quatre studios d'Activision, dont Raven et Beenox de Québec. Ce rafraîchissement nous offre la possibilité de nous amuser sur les consoles de Xbox One et PS4.

Pour parodier certains entraîneurs de hockey, «dans mon livre à moi», la série Call of Duty fait partie des meilleurs jeux de combat sur les consoles.

J'ai revécu les missions de cette guerre moderne pour débusquer un chef arabe et sauver des informateurs pour finalement rendre le monde plus sécuritaire.

La première impression, par comparaison avec mes souvenirs du jeu original, a été de constater la fluidité des mouvements des personnages et de très bonnes améliorations du graphisme dans son ensemble. Les missions n'ont pas changé, les niveaux de difficulté non plus. Les amateurs de la série seront ravis.

Cette version est incluse dans le disque contenant la nouvelle mouture d'Infinite Warfare. Dans celle-ci, les combats passent du sol, sur la Terre, d'autres planètes ou des astéroïdes du système solaire, à ceux dans l'espace dans des vaisseaux futuristes.

Il y a tout l'armement imaginable, les fusils mitrailleurs en tous genres, les grenades à fragmentation, à tête chercheuse ou électriques contre les robots, les outils de piratage. La panoplie semble illimitée.

Comme c'est une guerre quasi galactique entre deux factions, on peut s'attendre à tout. Cependant, les missions me semblent répétitives, et les vaisseaux spatiaux de combat sont plus sensibles à piloter que les avions de combat.

Le graphisme est époustouflant, la fluidité du jeu est hors de l'ordinaire sur la Xbox One. Les séquences animées, comme l'ensemble du jeu, semblent calquées sur un scénario de cinéma. Intéressant, mais j'ai préféré l'ancienne aventure mise à jour.

L'édition Legacy avec les deux jeux se vend 110 $.

Les nouvelles aventures des Pokémon Sun et Moon

Combat Pokemon... - image 3.0

Agrandir

Combat Pokemon

Les amateurs des séries Pokémon auront un tout nouvel univers à explorer avec les titres Sun et Moon pour la console Nintendo 3DS. Ils ne seront pas perdus, car le jeu reprend les classiques de l'aventure des Pokémon.

J'adore ces petites bêtes qui évoluent et modifient leurs capacités au fil des combats. Les nombreux nouveaux venus chez les Pokémon s'ajouteront aux quelques anciennes figures.

Avec 20 ans de Pokémon, on ne peut pas s'ennuyer dans cette version où le joueur doit partir à l'aventure. Il y a de nombreuses missions à réaliser, des tonnes de combats à livrer, des lieux ou plutôt des îles d'un archipel tropical à visiter.

Il faut faire évoluer ses Pokémon et comprendre combien il est important de se faire une très bonne équipe pour affronter les ennemis de plus en plus coriaces ou dans les arènes de chacune des îles. Chacun a ses forces et ses faiblesses qu'il faut bien maîtriser.

J'adore les Pokémon, même si les épisodes de chasse sont parfois nombreux. La chasse est nécessaire pour compléter une belle équipe. L'avantage du jeu consiste à durer longtemps. Ce n'est pas le genre d'aventure que l'on peut compléter en deux ou trois heures. En plus, le graphisme s'améliore au fil des ans, le scénario aussi.

C'est à mettre sous le sapin pour les jeunes joueurs ou les plus vieux. Plaisir garanti.

Chaque jeu est vendu 50 $.

Leef iBridge3, la mémoire ajoutée

L'appareil iBridge3 de la compagnie Leef... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 5.0

Agrandir

L'appareil iBridge3 de la compagnie Leef

Le Soleil, Patrice Laroche

Je viens de mettre la main sur quelque chose qu'Apple a toujours volontairement oublié, mais que les fabricants de téléphones Android ont compris du premier coup : l'extension de la mémoire.

Mon iPhone 5s n'a que 16 Go de stockage. À l'époque, il aurait fallu une seconde hypothèque pour le faire grimper à 128 Go... Même si j'ai un bon espace dans iCloud, ça ne change en rien les besoins de base pour les applications lorsque la musique et les photos prennent pratiquement toute la place.

Sur mon appareil Android, j'ai pu ajouter une carte Micro SD pour stocker musique et photos et avoir toute la place pour les applications.

La compagnie Leef vient d'apporter un baume sur la plaie de celui qui ne change pas de téléphone tous les ans avec iBridge 3, d'une capacité de 64 Go. L'appareil est tout petit. Il se branche dans la prise de recharge du téléphone alors que l'autre bout est une prise USB 3. Je prends maintenant directement mes photos dans iBridge. J'y transfère des documents pour les ajouter dans mon ordi sans attendre la synchronisation dans iCloud. La sainte paix pour ajouter bon nombre d'applications à tester et à conserver dans le téléphone peu garni en espace de stockage.

À la première connexion, l'application aussi intuitive que simple se télécharge immédiatement. Il suffit d'ajuster les préférences, et c'est fait. Trente secondes pour gagner de l'espace, ça vaut la peine. Je l'ai branché aussi sur mon iPad mini avec autant de plaisir et pour y faire un peu de ménage!

Les prix varient en fonction de la capacité : de 55 $ pour 16 Go à 350 $ pour 256 Go.

Le seul défaut de l'appareil, c'est son format, qui dérange un peu si on veut le laisser brancher dans son téléphone et le mettre dans sa poche de chemise. Mais c'est un moindre mal avec la pochette de rangement en silicone pour le transporter dans le trousseau de clés.

À mettre sous le sapin pour Noël.

Marbotic et les chiffres interactifs

Les chiffres interactifs de Marbotic... - image 7.0

Agrandir

Les chiffres interactifs de Marbotic

Les tablettes, ce n'est pas toujours l'idéal pour les enfants. Mes deux petits-fils sont intéressés par les dessins animés et certains jeux ne sont pas éducatifs pour deux sous. Alors, je leur ai joué un petit tour avec les applications de la compagnie Marbotic et les chiffres bien réels sur des blocs de bois.

Ces chiffres posés sur l'écran de la tablette peuvent aussi bien apprendre au plus jeune à compter en alliant images de fruits, d'animaux ou différents objets. En regardant l'écran, il doit choisir la bonne planchette.

Pour le plus âgé, ce furent les additions et les soustractions et compter jusqu'à 100.

L'avantage de ce jeu interactif consiste en un mélange de technologie et de planchettes de bois pour apprendre sans le contexte obligatoire de la classe. C'est en s'amusant que l'on apprend le mieux.

Les applications sont en français et dans sept autres langues. Un bon choix de jeu pour l'apprentissage des chiffres.

Les boîtiers Smart Numbers et Smarts Letters sont vendus respectivement à 49 $CAN et 70 $CAN sur amazon.com et sur le site marbotic.fr.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer