Le deuxième téléphone BlackBerry fabriqué à l'externe lancé

Le DTEK60, qui se vend au coût de... (fournie par BlackBerry)

Agrandir

Le DTEK60, qui se vend au coût de 650$, est plus puissant que son prédécesseur, dont le prix de vente est de 429$. Son écran est plus grand, l'autonomie de sa batterie est plus longue, la résolution de sa caméra est plus grande. Le DTEK60 est aussi muni d'un détecteur d'empreinte digitale. Tout comme le DTEK50, il n'a pas de clavier physique.

fournie par BlackBerry

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Aleksandra Sagan
Associated Press
Toronto

BlackBerry a dévoilé mardi son deuxième téléphone intelligent conçu et fabriqué à l'externe, la société ayant décidé de délaisser la fabrication d'appareils pour se concentrer sur ses activités de logiciels de sécurité.

Le DTEK60 pourrait être le dernier téléphone distribué par l'entreprise de Waterloo, en Ontario. Ses activités de conception, de fabrication et de distribution de matériel seront dorénavant externalisées.

Le téléphone DTEK60, qui fonctionne sous le système d'exploitation Android de Google, a été conçu et fabriqué par la société chinoise TCL. BlackBerry a néanmoins contribué au processus de conception de l'appareil. Le prédécesseur du nouveau téléphone, le DTEK50, était le fruit d'une première collaboration avec TCL. Son lancement a eu lieu il y a trois mois.

«Nous voulons offrir du choix au marché», a déclaré le vice-président principal des ventes mondiales d'appareils de BlackBerry, Alex Thurber.

Le DTEK60, qui se vend au coût de 650 $, est plus puissant que son prédécesseur, dont le prix de vente est de 429 $. Son écran est plus grand, l'autonomie de sa batterie est plus longue, la résolution de sa caméra est plus grande. Le DTEK60 est aussi muni d'un détecteur d'empreinte digitale. Tout comme le DTEK50, il n'a pas de clavier physique.

Objectif non dévoilé

M. Thurber n'a pas voulu révéler combien de BlackBerry DTEK60 l'entreprise espérait vendre, mais a dit que le président John Chen lui avait clairement fixé un objectif. Il n'a pas voulu non plus dévoiler combien d'exemplaires du DTEK50 avaient été vendus depuis sa sortie en juillet.

«Je suis très heureux du volume de ses ventes», a-t-il déclaré.

BlackBerry (TSX : BB) a annoncé à la fin du mois dernier qu'il délaissait la fabrication d'appareils. Certains experts lui avaient suggéré de procéder de la sorte après que l'entreprise eut affiché à répétition des données de ventes décevantes, malgré les lancements très attendus de ses nouveaux téléphones, comme le Priv, à la fin de l'an dernier.

En vertu de contrats de licence, d'autres entreprises pourront fabriquer et concevoir des téléphones de marque BlackBerry, qui utiliseront son système d'exploitation.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer