BlackBerry sortirait un nouveau téléphone à clavier d'ici six mois

C'est un secret de polichinelle que BlackBerry a... (Archives La Presse canadienne)

Agrandir

C'est un secret de polichinelle que BlackBerry a encore dans sa manche au moins un téléphone intelligent à clavier physique.

Archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Un des hauts dirigeants de BlackBerry a évoqué cette semaine le lancement d'un nouveau téléphone intelligent muni d'un clavier physique d'ici six mois.

Le vice-président principal des ventes mondiales d'appareils, Alex Thurber, a laissé tomber cette information lors d'un entretien vidéo publié mercredi par la BBC, une semaine après que l'entreprise de Waterloo, en Ontario, a annoncé qu'elle cesserait de s'occuper elle-même du développement de téléphones.

BlackBerry se tournera plutôt vers des partenaires pour externaliser la fabrication de ses téléphones.

C'est un secret de polichinelle que BlackBerry a encore dans sa manche au moins un téléphone intelligent à clavier physique. Mais le président et chef de la direction de l'entreprise, John Chen, a indiqué la semaine dernière qu'il n'avait pas encore décidé si ce modèle serait mis en marché.

Dans son entretien avec le réseau britannique BBC, M. Thurber a cependant été moins évasif.

«Il y aura encore un appareil BlackBerry avec clavier, fabriqué et distribué d'ici les prochains mois», a-t-il affirmé.

Selon M. Thurber, les claviers physiques sont ce qui différencie les appareils de BlackBerry de ceux de ses concurrents Apple et Samsung, qui n'ont que des écrans tactiles.

«Je crois qu'il existe une demande pour les téléphones à clavier. Nous avons montré à nos fournisseurs de services et à nos distributeurs des prototypes de ce sur quoi nous avons travaillé, et ils sont très excités», a affirmé M. Thurber dans la vidéo de trois minutes.

Le vice-président a aussi évoqué la confusion entourant l'avenir des téléphones BlackBerry à la suite de l'externalisation de la fabrication d'appareils d'ici la fin de l'exercice 2017 de BlackBerry, le 28 février.

«Nous allons dorénavant travailler avec des partenaires pour installer nos logiciels dans leur matériel. Alors il y aura toujours des appareils de marque BlackBerry en vente partout dans le monde», a expliqué M. Thurber.

Pour l'instant, le seul partenariat annoncé est une coentreprise qui fabriquera essentiellement des BlackBerry pour le marché indonésien.

En ce qui a trait au nouveau téléphone à clavier, il devrait s'agir d'un modèle DTEK. Le premier DTEK - un appareil à écran tactile utilisant une version BlackBerry du système d'exploitation Android de Google - a été lancé en août.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer