Cracké prend vie au petit écran

Cracké met en scène Ed, un papa autruche... (Fournie par Squeeze)

Agrandir

Cracké met en scène Ed, un papa autruche qui, à l'image de Wile E. Coyote dans Roadrunner, subit toute une gamme de mauvais traitements en tentant de protéger ses oeufs.

Fournie par Squeeze

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le personnage de Cracké prendra enfin vie aujourd'hui au petit écran après la conférence de presse en fin de journée. L'autruche peu ordinaire a commencé à prendre forme dans l'imagination des fondateurs de Squeeze, Patrick Beaulieu et Denis Doré, dès les premières années de vie du studio d'animation de Québec il y a près de cinq ans. Elle faisait partie des images de marque de l'entreprise avant de devenir Ed, papa autruche.

Les premières idées de la série animée, qui fera ses premières apparitions à l'antenne de Télétoon, ont été soumises à la direction de la station de télévision pendant l'un des événements du Cartoon Connection de Québec, à l'automne 2013.

Cette première étape à Québec a amené d'autres retombées puisqu'en 2015, Denis Doré revenait de Cannes, en France. Il affirmait alors que le personnage de Cracké et l'animation télévisuelle avaient suscité beaucoup d'intérêt, de sorte que ce personnage créé à Québec pourrait faire une percée à l'international prochainement.

«Nous sentons un intérêt croissant pour notre expertise dans plusieurs projets parce que notre crédibilité a été prouvée. Et c'est ce qui nous donne de l'énergie pour développer nos projets de propriété intellectuelle originaux», avouait alors M. Doré.

Les visées internationales pour Cracké étaient loin d'être une lubie. La signature d'une entente avec le groupe Disney l'a confirmé.

Cette entente, comme l'écrivait Le Soleil en mai, ouvre la porte aux aventures de Cracké à 100 millions de téléspectateurs dans l'Europe de l'Est, l'Europe centrale, le Moyen-Orient, la Turquie et l'Afrique. Sans oublier que Cracké a aussi trouvé preneur chez Cartoon Network Latin America pour une diffusion dans plus de 50 pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Ces millions de jeunes et de familles s'ajoutent à un autre 100 millions de personnes qui seront jointes par Cartoon Network, Nickelodeon et Télétoon qui diffuseront aussi en 2016 les 52 épisodes d'une minute du papa autruche Ed qui tente à tout prix de protéger les huit oeufs de sa couvée.

«Produit de haute qualité»

Denis Doré racontait au Soleil que Squeeze a «toujours voulu développer une propriété intellectuelle pouvant être exportée partout dans le monde. Notre but est de faire un produit de haute qualité, comparable à ce que font les studios majeurs en animation 3D», soulignait Denis Doré. «Être diffusé par Disney représente la réalisation d'un rêve à cause de tout ce que cela représente comme impact et comme crédibilité.»

Cet après-midi, Squeeze présentera donc la série Cracké, qui ne comporte aucun dialogue, mais des situations cocasses. La série aurait un potentiel digne des Looney Tunes. L'équipe a déjà en tête de nouveaux personnages qui pourraient interagir avec Ed. Le papa autruche a d'ailleurs des allures aussi rocambolesques que le coyote maladroit dans les dessins animés de Roadrunner.

Squeeze devrait aussi dévoiler un jeu pour les appareils mobiles et une application qui reprendra les principes du Storycube que Cortex a mis au point dans l'animation de Benjo et ses amis, où l'on peut revoir les planches du dessin animé.

Pour visionner la bande-annonce de Crackébit.ly/1saswBv

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer