Les anges en soutien à Greatify

Le cofondateur de Greatify, Daniel Lafrenière, se réjouit... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le cofondateur de Greatify, Daniel Lafrenière, se réjouit de l'investissement de quelque 975 000 $ d'Anges Québec et Anges Québec Capital dans l'entreprise. Cet investissement permettra d'augmenter les efforts de commercialisation du logiciel au pays.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Anges Québec et Anges Québec Capital ont injecté quelque 975 000 $ dans l'entreprise québécoise Greatify, ce qui permettra à l'équipe d'augmenter les efforts de commercialisation de son logiciel au Canada.

En moins d'un an, le nombre d'utilisateurs de Greatify a quadruplé. Le logiciel de gestion pour motiver et encourager les employés dans les centres d'appels, les services à la clientèle ou de soutien technique, par exemple, fera sa place au Québec, au Canada et aux États-Unis avec la participation financière de 22 anges en actionnariat, expose Daniel Lafrenière cofondateur de l'entreprise avec Thierry Poitras.

Pour soutenir sa croissance, l'équipe passera de 4 à 10 personnes d'ici la fin de l'année, assure M. Lafrenière. «Dans la dernière année, nous avons peaufiné le logiciel et conclu des partenariats avec plusieurs grandes entreprises. La croissance continue.»

Greatify est le fruit de recherches, d'observations et d'entrevues sur ce qui motive les employés. Pour être motivé, un employé doit savoir ce qu'il doit faire maintenant, avoir l'impression qu'il avance dans la réalisation de ses tâches et de ses objectifs, et être encouragé et reconnu par ses gestionnaires et ses collègues, souligne M. Lafrenière. «Ça fait partie de la nature humaine d'avoir des objectifs clairs et de se sentir apprécié par ses supérieurs. C'est la base de la motivation. 

Un des clients de Greatify, avant d'implanter le système dans son entreprise, a effectué trois mois d'essais avec un groupe utilisant les méthodes habituelles et l'autre avec l'application Web Greatify pour des encouragements et une supervision en temps réel. Les compétences et les habiletés des employés des deux groupes étaient les mêmes. Les résultats ont été concluants, car le rendement de l'équipe utilisant Greatify a été de 31 % supérieur à celui de l'autre équipe de travail.

Avec des clients comme IKEA, TELUS, Desjardins, Promutuel et Intact, Greatify continue les démarches pour s'implanter dans d'autres entreprises. L'entreprise s'est fixé comme objectif d'inspirer cinq millions d'employés et de gestionnaires à être plus engagés dans leur milieu de travail d'ici 2026.

À titre d'exemple, M. Lafrenière mentionne une étude réalisée par Gallup. Elle démontre que 65 % des employés changeraient de travail pour un autre où ils auraient plus de reconnaissance même si le salaire était moindre.

«La démotivation du personnel coûte chaque année entre 450 milliards $ et 550 milliards $US aux entreprises parce que les objectifs à atteindre sont trop vagues, parce qu'il n'y a pas de possibilité pour l'employé de voir sa progression et parce qu'il n'y a pas de renforcement ou d'encouragement de la part des gestionnaires», précise-t-il. Une approche plus humaine, basée sur la technologie, permet de résoudre le problème tout en améliorant le climat de travail, assure-t-il, car la technologie permet de tirer avantage du potentiel humain.

Site Web : www.greatify.co

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer