Nouveautés techno mises à l'essai

Un nouveau téléphone BlackBerry avec un vrai clavier, le nouvel Antidote pour... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un nouveau téléphone BlackBerry avec un vrai clavier, le nouvel Antidote pour améliorer son français et son anglais à l'écrit, des exercices d'assouplissement des tendons avec les nouvelles aventures de Call of Duty et Guitar Hero Live, voici les essais du Soleil au cours des dernières semaines.

Le BlackBerry Priv... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

Le BlackBerry Priv

Le Soleil, Erick Labbé

BlackBerry PRIV

Le nouveau BlackBerry Priv sera-t-il la nouvelle planche de salut de cette entreprise canadienne? C'est à souhaiter si Black-Berry veut survivre.

Avec son système d'exploitation Android qui permet d'avoir toutes les applications possibles et l'ajout d'un clavier réel, BlackBerry pourrait bien rependre des parts de marché.

Il y a quelques années seulement, la compagnie pouvait se targuer d'occuper près de 30 % du marché à cause de la qualité de ses appareils, de son clavier et de son système de cryptage. Aujourd'hui, leur part du marché est d'à peine 0,3 %.

Mais la concurrence s'est mise à développer des modèles de plus en plus sophistiqués et des centaines de milliers d'applications sont apparues pour les téléphones dits intelligents... 

Personnellement, je trouvais le Z10 parmi les mieux conçus sur le marché, mais pas moyen de trouver les applications dont j'avais besoin. Le Priv est dans la même veine, mais sans les imperfections du premier en matière d'applications. 

Et il y a un clavier, caché par l'écran, aux rebords incurvés, que l'on doit glisser vers le haut pour le faire apparaître le vrai de vrai clavier. Alors, j'ai recommencé à texter avec les pouces. C'est beaucoup mieux que le clavier virtuel qui ne donne aucune sensation ni rétroaction.

L'écran incurvé sur les rebords permet de retrouver le Hub et toutes les alertes que l'on souhaite avoir. Au début, il faut être attentif dans certaines applications si le pouce accroche le rebord de l'écran, mais on s'habitue à le tenir différemment.

L'écran réagit bien dans toutes les circonstances d'une utilisation normale, même dans les jeux. Il est puissant, mais il faut surveiller la charge de la pile lorsque de nombreuses applications travaillent en arrière-plan. Le Priv fait partie des appareils haut de gamme. C'est l'un de ceux que j'ai le plus apprécié dans les modèles testés au cours des derniers mois.

L'appareil a été prêté par TELUS. Il se vend 890 $ sans entente et 410 $ avec un contrat de deux ans.

Les caractéristiques techniques sont sur cette page : tinyurl.com/qh8eb58

Le logiciel Antidote 9... - image 3.0

Agrandir

Le logiciel Antidote 9

Antidote 9

Ce nouvel Antidote 9 est vraiment tout neuf. Je l'utilise depuis son lancement il y a quelques semaines avec beaucoup de plaisir. 

J'ai un faible pour Antidote depuis la première version, car ce n'est pas qu'un simple correcteur, mais un outil d'aide à la rédaction. Dans mon cas, écrivant tous les jours, je peux améliorer l'utilisation des mots et des verbes et limitant les répétitions avec l'ajout de l'analyse du style en plus des erreurs de langue ou de typographie.

Il est plus rapide encore que la version précédente qui n'était pas piquée des vers question de vitesse.

Mais le plus intéressant, outre les options d'amélioration de mon français écrit, c'est d'avoir le module pour l'anglais. J'écris de nombreux courriels en anglais sachant que je peux faire des fautes n'étant pas parfaitement bilingue. Maintenant, je peux vérifier les mots dans le dictionnaire et les accords sans changer d'interface. L'Anti-Oups! s'ouvre dans la langue du texte ou du message. Rien d'autre à faire que d'appuyer sur le bouton. J'adore.

Parmi les détails agréables, dans le fameux Anti-Oups! du courriel, il y a les boutons «envoyer» ou «retour au courriel» directement dans la fenêtre d'analyse. Avant il fallait fermer la fenêtre avant d'envoyer le message ou continuer la rédaction. Très bon ajout!

Les druides derrière cet Antidote tout neuf ont effectué un travail de géants. Cette suite logicielle demeure ma favorite depuis que je rédige des chroniques technos. À 130 $ pour la version de base et quelques dizaines de dollars de plus pour le module anglophone, personne n'aura l'impression de jeter de l'argent par la fenêtre. Pour Mac, Windows et Linux.

Tous les détails sont sur le site : www.antidote.info

Call of Duty: Black Ops III... - image 4.0

Agrandir

Call of Duty: Black Ops III

Call of Duty: Black Ops III

Préparez-vous à suer des jointures dans cette aventure du combat. En mode normal, ça arrache. Alors si vous prenez un niveau plus extrême et que vous vous sentez à l'aise, vous seriez probablement une bonne recrue pour les forces spéciales.

Sans blague, cette aventure qui propulse le joueur dans un futur proche où les soldats blessés sont quasiment reconstruits pour être encore plus performants, incluant une puce identifiée IDM dans le ciboulot pour des effets spéciaux pour faire exploser les ennemis où contrôler un drone.

Pour apprendre à contrôler le héros, il faut passer par une série de simulation avant de commencer les vraies missions pour retrouver ceux qui ont massacré une cellule de la CIA en Chine.

Il y a une forme coopération entre le joueur qui contrôle le héros et deux personnages gérés par l'intelligence artificielle. Et des ennemis, il y en a à la tonne, des soldats, des robots, des drones en plus du piratage à effectuer, des armes à améliorer comme on doit le faire avec les capacités de l'IDM.

C'est loin d'être un mauvais jeu même si la vraie mission guerrière met du temps à se mettre en place. C'est parfait pour les gamers qui ont besoin de sensations fortes.

Et il y a le retour des zombies pour un autre volet de l'action.

Je n'ai pas eu l'occasion de passer dans le mode multijoueur. 

De l'action, il n'en manquera pas pour plusieurs heures d'affilée.

Le jeu d'Activision pour PS4 ou Xbox One se vend 70 $ dans la version de base

Guitar Hero Live... - image 5.0

Agrandir

Guitar Hero Live

Guitar Hero Live

J'ai encore mon kit de Guitar Hero, les anciennes versions qui me permettaient d'entendre du vieux rock. Dans cette nouvelle version repensée complètement par Activision, on peut jouer en mode local ou en ligne sur des vidéoclips modernes, il y a aussi une grande nouveauté : la guitare qui commence à faire plus vrai.

Au lieu des quatre boutons distribués le long du manche, il y en a six distribués par paire dans les trois premiers espaces entre les frets. Outre le changement de position, le joueur aura à effectuer quelques accords barrés.

Le jeu n'a rien à voir avec les anciennes versions. J'ai eu mal aux doigts et des crampes à force de pratiquer en mode local avant de me lancer dans le mode Live en ligne sur des vidéoclips de groupes et de chanteurs qui ne sont pas de ma génération. Au moins je connais Avril Lavigne et Eminem.

Pour gagner dans le mode en ligne, j'aurai besoin encore de plusieurs séances pour être pas si mal dans le mode quasi normal. Je n'ose plus tenter la difficulté élevée par crainte d'attraper une crampe permanente dans la main qui tapote les notes.

Malgré le retour à la pratique pour intégrer le nouveau mode, le Guitar Hero m'a beaucoup plu. Reste à avoir une liste de musique en ligne plus complète que ce que j'ai vu jusqu'à maintenant.

Le jeu d'Activision avec une guitare se vend 130 $ pour PS4, Wii U et Xbox One.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer