Bell lance son service gigabit

.... (iStock.com)

Agrandir

.

iStock.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Depuis lundi matin, les clients du réseau en fibre optique de Bell Canada du Québec et de l'Ontario peuvent s'abonner à la vitesse gigabit. Cela touche environ 1,3 million de foyers au pays, et avec le déploiement qui continue dans l'est du pays, le nombre de résidences pouvant utiliser ce réseau passera à 2,2 millions.

Selon Jean-Clément Drolet, vice-président réseau chez Bell, il s'agit de prévoir les besoins en bande passante des clients. C'est une première étape, affirme-t-il. Avec les internautes qui accèdent aux services de diffusion comme Netflix, ou la télé à la demande comme Crave TV de Bell, les besoins de haute vitesse sont souvent un atout pour recevoir un signal de qualité.

C'est aussi le cas pour les joueurs amateurs de jeux en ligne du type massivement multijoueur sur les consoles ou les ordinateurs, car plus la vitesse est élevée, moins il y a de ralentissement et mieux le jeu se comporte.

«Pour l'instant, nous offrons la vitesse à 940 mégabits par seconde, proche du 1 gigabit par seconde, continue M. Drolet. La vitesse la plus élevée sera accessible dans les prochains mois avec l'installation de nouveaux équipements permettant une vitesse plus élevée.»

Jean-Clément Drolet ne cache pas que l'intention de Bell est de répondre à la demande grandissante pour des vitesses élevées pour les 5 ou 10 prochaines années, mais aussi en prévision du passage de la diffusion du signal télé ultra haute définition (UHD), ou 4k dans le jargon informatique, soit quatre fois la qualité du signal 1080p, le maximum que l'on peut obtenir sur les téléviseurs dits 4k ou Ultra HD.

D'ailleurs, le concurrent direct de Bell, Vidéotron, annoncera mardi la diffusion du signal télévisé ultra haute définition sur son réseau après avoir annoncé il y a quelques semaines l'augmentation des vitesses de son signal pour atteindre le 1000 mégabits par seconde pour ses clients de la grande région de Montréal.

Quant au prix du service de Bell, les tarifs varieront selon la vitesse choisie par les consommateurs dans les catégories de vitesses 15, 25, 50, 150, 300 et 940 mégabits par seconde, soit de 43 $ à 150 $ par mois. Pour une période limitée, lorsqu'un client est abonné à un forfait, il pourra obtenir le service à très haute vitesse pour 10 $ par mois.

Quelque 50 000 foyers ont déjà accès au service Fibe Gigabit dans les quartiers Regent Park, Distillery District, Harbourfront et Willowdale de Toronto, indique Bell. Cependant, «la couverture de Fibe Gigabit s'étend à plusieurs villes du Québec, dont Québec, la première ville entièrement desservie par le réseau optique de Bell Canada, ainsi qu'à des secteurs de Beloeil, Blainville, Chambly, Châteauguay, Gatineau, Joliette, La Prairie, Laval, Lévis, Magog, Repentigny, Saint-Constant, Saint-Eustache, Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Jérôme, Saint-Luc, Sherbrooke, Salaberry-de-Valleyfield, Sorel-Tracy, Terrebonne, Vaudreuil-Dorion et à plus de 85 000 foyers à Montréal», précise-t-on dans le communiqué publié lundi matin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer