Un atterrissage en douceur pour Windows 10

L'esthétique est améliorée, mais c'est surtout ce qui... (Microsoft)

Agrandir

L'esthétique est améliorée, mais c'est surtout ce qui se passe en arrière-plan qui semble avoir subi pas mal de modifications pour rendre le système d'exploitation plus rapide, estime notre chroniqueur techno.

Microsoft

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le passage à Windows 10 s'est effectué rondement pour se terminer par un atterrissage en douceur 90 minutes après le début des opérations. Il était minuit trente lorsque, en voulant jeter un dernier coup d'oeil à mon courriel, j'ai eu l'idée de vérifier si l'installation de la mise à niveau de Windows 10 pouvait être installée.

Capture d'écran montrant la page de démarrage de... (Associated Press) - image 1.0

Agrandir

Capture d'écran montrant la page de démarrage de Windows 10.

Associated Press

C'était prêt! On était déjà le 29 juillet, jour où Microsoft espère conquérir un milliard d'ordinateurs sur la planète avec son nouveau système d'exploitation, ce qui n'avait pas été possible avec Windows 8.

En soirée, j'avais effectué une copie de sécurité complète de mon ordinateur avec Acronis True Image. Ceux et celles qui ont tout perdu sur leur ordinateur sans avoir de copie de sécurité ne prennent aucun risque maintenant. Les bogues et les pannes majeures ne sont pas imaginaires, ça fait partie des certitudes sachant que cela se produira un jour.

Auparavant, j'avais installé quelques nouveaux logiciels en vue des essais pour vérifier si la compatibilité suivrait de Windows 8 à Windows 10 : un jeu de cribbage et une série de logiciels de la suite Adobe Creative Cloud 2015. Tout fonctionne à merveille.

Pourquoi attendre le matin? Allons-y maintenant. La mise à niveau a pris un peu plus de 60 minutes, entrecoupée de trois redémarrages avant de retrouver l'écran d'accueil. Après l'identification de l'usager, il aura fallu encore une quinzaine de minutes pour que Windows 10 termine la préparation finale que j'imagine composée de quelques mises à jour des pilotes des différents périphériques.

Alors que tout le monde dormait à poings fermés, j'ai lancé quelques applications pour voir si tout fonctionnait. Courriel : OK. Traitement de texte et Antidote : OK. Les écouteurs sans fil : OK. Photoshop 2015 : OK. J'imprime une photo, le pilote de l'imprimante est à jour. Souris et clavier : OK. Les options de réseau pour communiquer avec les autres ordinateurs de la maison : OK. Antivirus : OK. Logiciel de copie de sécurité : OK lui aussi. 

Tout baigne dans l'huile. L'ergonomie est semblable à la version 8 dans l'option bureau. L'esthétique est améliorée, mais c'est surtout ce qui se passe en arrière-plan qui me semble avoir subi pas mal de modifications pour rendre le système d'exploitation plus rapide.

Pour ce qui est de la convivialité, ça me semble moins évident. Les vrais habitués ne seront pas perdus, mais ils devront chercher plusieurs fonctions qui ont changé d'endroit. Les néophytes qui ont encore des difficultés à s'y retrouver dans Windows 7 risquent d'être un peu décontenancés. Je pense à quelques personnes de mon entourage qui voudront passer à Windows 10. Je devrai offrir un soutien technique pendant quelques semaines le temps qu'elles s'habituent à ce nouvel environnement agréable, mais pas aussi évident que le laissent entendre les porte-parole de Microsoft. 

Après quelques heures d'utilisation intensive, le système d'exploitation a montré une grande stabilité, beaucoup de rapidité et une bonne fluidité, mais il y a encore du peaufinage pour enlever quelques échardes.

Le navigateur Edge est particulièrement rapide pour accéder... (Associated Press) - image 2.0

Agrandir

Le navigateur Edge est particulièrement rapide pour accéder à des sites relativement longs à charger.

Associated Press

Des découvertes intéressantes

Microsoft vantait les mérites de son navigateur Edge parmi les nouveautés de Windows 10. Il est particulièrement rapide pour accéder à des sites relativement longs à charger, comme celui de Cyberpresse par exemple. L'affichage est quasi instantané partout, même dans les pages des réseaux sociaux parfois lents. Il est aussi rapide, sinon plus que Google Chrome, un navigateur très performant. 

Mais lorsque j'ai voulu importer mes signets provenant de Firefox ou de Safari, l'option n'existait pas. Les seuls choix étaient Explorer ou Chrome. Heureusement, j'avais les mêmes favoris dans Chrome et j'ai pu effectuer le transfert. Je n'ai pas trouvé la fonction pour réorganiser les signets. J'ai beau chercher, je n'ai rien trouvé pour réorganiser la liste importée dans un désordre total. Ça me déçoit autant que l'absence de vrais menus en haut de la fenêtre.

Les tuiles n'ont pas tout à fait disparu. Elles existent encore, mais plus question de passer d'une interface à l'autre par la touche Windows sur le clavier. Elles apparaissent maintenant dans le menu «Démarrer» représenté par le logo Windows à la gauche de la barre des tâches. On peut voir les tuiles-boutons des principaux logiciels ou obtenir une liste alphabétique de tous les logiciels installés. Ces petites tuiles offrent une présentation visuelle agréable.

La barre des tâches comporte deux ajouts, dont la boîte de dialogue (par défaut) pour les recherches sur l'ordinateur ou dans le Web. Intéressant, mais encombrant lorsqu'on se sert de la barre des tâches comme zone de lancement rapide des applications au lieu d'avoir une tonne de raccourcis sur le bureau. Heureusement qu'il est possible de remplacer cette zone par l'icône de la loupe ou de la masquer tout simplement en ouvrant le menu de configuration de la barre des tâches.

Un nouveau bouton en forme d'écran permet de voir toutes les tâches ouvertes d'un coup d'oeil, comme le module Mission Control le fait dans le système OS X d'Apple. Intéressant et pratique. Pour masquer toutes les tâches et revenir au bureau, il faut un oeil de faucon pour dénicher la petite case de 2 mm au bout à l'extrême droite après la zone des notifications. 

Esthétiquement, le format des différentes fenêtres est basé sur le modèle des applications lancées avec les tuiles dans Windows 8.

Lorsque j'ai voulu retrouver l'icône de Windows Update dans les panneaux de configuration, il avait disparu. Il faut utiliser le centre de notifications pour accéder au paramètre, ce qui se faisait avant en plaçant le curseur à l'extrême droite de l'écran. Maintenant, il faut passer dans le menu démarrer ou par la zone de notifications pour accéder au centre de notifications. Ce n'est pas évident et pas très convivial comme méthode. Il aurait mieux valu le laisser dans les panneaux de configuration ou créer directement un raccourci dans la barre des tâches. Un peu de peaufinage pour regrouper les outils ne ferait pas de tort.  Yves Therrien

À venir

La reconnaissance vocale avec Cortana n'est pas encore prise en charge avec la langue française indiquent les paramètres du logiciel lorsqu'on veut l'activer. J'ai bien hâte de pouvoir l'utiliser.

Pour la console Xbox One, il est possible d'accéder à des jeux style Xbox sur l'ordinateur avec le lien dans les tuiles du menu «Démarrer». Cette application «Xbox offre l'expérience Xbox aux utilisateurs de Windows 10 en leur permettant d'interagir avec leurs amis, de jouer et de cumuler des réalisations sur Xbox One et d'autres appareils Windows 10», mais je n'ai pas eu le temps de faire l'essai de cette application, mes contacts n'étaient pas en ligne au milieu de la nuit.

Les changements devraient arriver plus tard pour les téléphones Windows. Il n'y avait pas de notification de mise à niveau lorsque j'ai démarré mon téléphone Nokia qui fonctionne sous Windows Phone 8.

Sur Twitter, mercredi, les réactions étaient partagées entre ceux qui adoraient la nouvelle expérience de Windows 10, alors que plusieurs se plaignaient de la lenteur pour finir l'installation, soit entre 3 et 4 heures. Quelques-uns mentionnaient l'impossibilité de faire la mise à niveau malgré que leur ordinateur soit compatible selon les critères de Microsoft.

Dans les prochains jours, on devrait en apprendre plus sur les bogues et les éléments que les utilisateurs aimeraient voir améliorés. D'ailleurs, quelques sites parlaient d'un correctif d'un gigaoctet qui serait envoyé par Microsoft aujourd'hui pour corriger une série de bogues.

On peut obtenir une foule de détails sur les nouveautés à l'adresse : windows.microsoft.com/fr-ca/windows-10/getstarted-whatsnew

Les bons coups

  • Le menu «Démarrer» avec les tuiles pour identifier les applications
  • Microsoft Edge plus rapide et efficace qu'Explorer
  • Le bouton affichant toutes les tâches ouvertes

Les irritants

  • Des paramètres dispersés ici et là. Un seul lieu serait plus adéquat
  • L'absence d'une fonction d'organisation des signets dans Edge et d'une barre des menus. L'impossibilité d'importer les signets provenant de Firefox
  • Le bouton quasi invisible pour accéder au bureau

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer